Voyage en Roumanie (1)

Voyage en Roumanie (1)

C’était il y a 27 ans …

La Roumanie s’ouvrait au Monde et au tourisme international (63 pages dans le Guide du Routard 93-94  » Pays de l’Est « ) . Nous étions en juillet 1993.  Nous effectuions un Auto-tours avec Nouvelles Frontières. Voir ci dessous notre parcours.

Les points d’étape se situaient toujours à l’unique hôtel de chaque ville, direction « Centrum ». Nous gardons le souvenir de salles de restaurants immenses drapées de rouge et de menus interminables mais toujours avec les mêmes plats.

Le contexte de notre voyage

Décembre 1989, Nicolae Ceaucescu qui tenait le pays et son économie d’une façon totalitaire est assassiné … Mai 1990 première élection libre mais l’économie dépendant de l’URSS depuis plusieurs décennies a été abandonnée pour les dépenses fastueuses du potentat plus affairé pour une reconnaissance internationale (De Gaulle, Nixon, etc…) et champions olympiques. Comme pour tous ces pays qui se libéraient du joug communiste nous étions nombreux en France à chercher comment les aider. D’ailleurs à Bucarest, j’envisageais de rencontrer un ingénieur des télécoms pour un projet de jumelage d’entreprise.

Dans un prochain article, je vous présenterai le joyau de Roumanie, les églises ou monastères de Bucovine, en attendant ...

Scènes de vie en Roumanie de 1993

En ville

Vendredi soir, centre de Bucarest, vente sur le trottoir
Samedi, mariage à l’église St Basile à Ploiesti

Samedi soir centre ville de Brasov

Vendeuses de loterie à Tulcéa

Retour de courses en famille le soir à Tulcéa

Sur fond de complexe industriel près de Galatti

Sur les routes de campagne

Aux environs de Ploiesti en direction de Brasov

Les moissons se terminent …

… les gens viennent directement dans le champs acheter le grain en sacs.

Paysage de fenaison dans les Carpates du coté de Miercurea entre Brasov et Piatra Neamt

Les événements

Cortège funèbre à Dolhasca

Le pain est partagé entre les villageois accompagnant le défunt

Fête près de Cirligi entre Roman et Bacau

Nous nous dirigions vers Bacau, sur la route une foule de charrettes se dirige dans la même direction. Nous faisons un crochet pour les suivre et nous nous retrouvons dans une fête. Nous y rencontrerons une femme Rosu qui s’adresse à nous en français. Nous prendrons son adresse et ainsi pourrons engager une correspondance.

Les enfants, l’avenir

C’est le jour de la lessive à la rivière, pendant que les mères donnent du neuf aux tapis de la maison, les enfants s’égaient dans la Moldova, un affluent du Danube.

Ces enfants vendent les pommes qu’ils ont ramassées

Une réaction au sujet de « Voyage en Roumanie (1) »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *