Les loukéens en Sardaigne

Les loukéens en Sardaigne

Définition : loukéen, nom que j’invente pour désigner un habitant d’un club Lookéa. Les loukéens se classent en deux catégories principales. Les loukéens de passage, les vacanciers qui demeurent dans le village entre une et deux semaines. Les loukéens-de-la-saison, qui travaillent dans différents corps de métier .

Le loukéen-vacancier.

Le loukéen-vacancier est un peu comme le flamand-rose, il a atterri là après un vol de quelques heures. Il a choisi le club pour se laisser vivre. Son organisation dépend des horaires de repas . Ces moments conditionnent les apéros au bar et la pause café avant la sieste ou les animations de la soirée.

Similitude entre loukéens-vacanciers et ces flamands roses de passage près du village ?

Le loukéen-vacancier est d’office très sympathique et heureux de vivre car il n’est plus agressé par les aléas de la vie, les horaires de train, les problèmes de boulot et de chef, les prix qui augmentent, les régimes, etc… Il se fait volontiers des amis.

Le loukéen-vacancier se laisse volontiers aller à la gourmandise. Au self il a le choix des plats dans une diversité de menus étonnante. Il peut honorer la gastronomie locale ; ici en Sardaigne, au déjeuner comme au diner, il peut s’offrir un copieux antipasti . Les glaces, les desserts, les gâteaux à la crème le poussent à quelques escapades gourmandes tout en se disant que le soir ou demain un fruit de pays fera l’affaire. Il privilégie la tirette de vins ou de bière à la carafe d’eau.

Au petit déjeuner des fruits

Le loukéen-vacancier semble solitaire lors de ses tout premiers jours de vacances sauf s’il arrive avec un groupe d’amis . Très vite à l’occasion des animations, des excursions ou tout simplement en voisin de transat sur la plage il fait facilement des rencontres. Après le milieu de la semaine, au restaurant, des regroupements de tables perturbent le bon ordre du dressage du couvert et les conversations entre nouveaux amis ont tendance à prolonger la longueur des repas.

Le loukéen-vacancier ne manque jamais la sieste recommandée par le corps médical …

Celle-ci donne de nouvelles jambes pour les balade d’après midi dans les dunes ou la pinède des environs.

Le loukéen-vacancier est un explorateur , il sort volontiers du village à la recherche de nouveaux horizons…

de nouvelles plages :

Ou de vrais villages où il peut faire quelques cadeaux à emmener.

Le loukeen-vacancier est sportif, il est attiré par la piscine, mais ne néglige pas les transats . De plus les coaches des séances d’aquagymn sont tellement agréables …

Le loukeen-vacancier aime la mer tyrrhénienne (selon la géographie la mer qui borde cette côte méditerranéenne) .

La mer
Qu’on voit danser
Le long des golfes clairs
A des reflets d’argent…
Charles Trénet

Le loukéen-vacancier est amoureux de sa plage

Il y trouve quelques fois les moyens de satisfaire ses compétences de consommateur-expert.

Le loukéen-vacancier, le soir venu, en fonction du programme aime retrouver d’autres loukéens-vacanciers . Il y a les soirs de karaoké qui se déroule dans la chaude ambiance du bar . Il y a d’autres soirs où il doit abandonner la convivialité du bistrot pour la salle des fêtes où il participe avec bonheur aux performances scéniques de loukéens-de-la-saison .

Le loukéen-de-la-saison

Le loukéen-de-la-saison est d’abord un professionnel, de la logistique, de la propreté, de l’animation ou de la restauration.

Le loukéen-de-la-saison se répartit en deux groupes. Il y a le loukéen-de-la-saison que l’on connait par son prénom parceque le chef et la déléguée nous l’a présenté lors de la première assemblée des loukéens-vacanciers. Les autres loukéens-de-la-saison, au prénom inconnu du loukéen-vacancier, se rencontrent au self il sert les mets à la demande et peut répondre à tous les appétits, c’est lui aussi qui installe et dessert les tables . D’autres loukéens-de-la-saison, au prénom inconnu du loukéen-vacancier, se rencontrent dans les allées du village entrain de maitriser la végétation débordante et de finir le service des chambres . Avec ces derniers la communication tout en étant chaleureuse est très simple : « buongiorno » , « perfavore » , « grazia ».

Marietta, Gorgio, Rosella, Alexandra, Francesco, Laura, Simonetta, Lina, Renzo, Enrica, Vittoria, Alba* constituent l’équipe d’animation. Avec leur sac en bandoulière, en short, tee short ou brassière de la couleur de leur employeur ils sillonnent le village animés par un planning de travail sûrement très serré.

Marietta, Gorgio, Rosella, Alexandra, Francesco, Laura, Simonetta, Lina, Renzo, Enrica, Vittoria, Alba* parlent parfaitement notre langue, le français. Surprise ! Ce village se situe en Italie, en Sardaigne plus précisément, et on dirait que la langue « officielle » est le français. Gorgio le chef de l’équipe traduit systématiquement toutes ses annonces en italien.

Rosella et Alexandra* comme de vrais profs, proposent des cours d’italien . Italiennes elles ont plusieurs années d’étude du français en fac , quel mérite et quelle chance nous avons loukéen-vacancier.

Marietta, Gorgio, Rosella*, comme tous les autres, sont toujours disponible pour veiller au confort du loukéen-vacancier, dans le village et lors des excursions jusqu’au départ à l’enregistrement de l’aéroport.

Alexandra, Francesco*, comme les autres, au self ils n’hésitent pas à se mettre au service .

Marietta, Rosella, Alexandra, Francesco, Laura, Simonetta* se servent avec diplomatie de leur sourire pour convaincre le loukéen-vacancier timide, de participer aux différents jeux du bar comme le trivial poursuit quotidien.

Renzo sur la plage est un passionné de planche à voile ce qui ne l’empêche pas de conseiller avec assurance le loukéen-vacancier qui veut emprunter un voilier pour prendre le large . Non loin de lui un sauveteur diplômé surveille prêt à sauter dans son petit catamaran à rames, le même que l’on retrouve sur toutes les plages des environs.

Marietta, Gorgio, Rosella, Alexandra, Francesco, Laura, Simonetta, Lina, Renzo, Enrica, Vittoria, Alba*, deviennent chaque soir acteurs professionnels ou techniciens. Tout au long de la saison et même avant d’arriver au village ils ont longuement répété leurs rôles pour les spectacles qui font l’admiration du loukeen-vacancier, quel travail !

*Attention ! dans cet article le loukéen bénéficie du droit à l’image, c’est pourquoi on ne voit ni sa photo et ni son véritable prénom.

Et BRAVO pour toutes et tous les loukéens-de-cette-saison 2021, IMPRESSIONNANTS.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *