FRAC Centre, l’écrin de la recherche architecturale

FRAC Centre, l’écrin de la recherche architecturale

Depuis de nombreux mois une drôle de construction attirait mon attention sur le boulevard qui nous conduit à la gare d’Orléans. En dehors de la médiathèque un peu plus haut, les immeubles de ce boulevard sont des plus banals.

 

Le FRAC se situe entre la rue du Colombier et la rue de la Lionne.
Le FRAC se situe entre la rue du Colombier et la rue de la Lionne.

Le chantier du FRAC a progressé inhabituellement lentement ; il est vrai que cette construction était hors norme. D’abord l’espace est coincé entre des bâtiments industriels du19 ème siècle , les grutiers qui déplaçaient les structures métalliques étranges et démesurées devaient être très forts pour édifier cet inhabituel. D’ailleurs on entendait des râleurs critiquer les instigateurs de ce projet culturel « qui gaspillaient l’argent des contribuables » ou plus modéré auraient souhaité que cette structure fusse érigée dans un lieu plus dégagé.

Le Frac Centre en bordure de boulevard.
Le Frac Centre en bordure de boulevard.

Il faudra donc attendre l’inauguration et l’ouverture au public début septembre 2013 pour découvrir la beauté du lieu et comprendre que le lieu et la forme de la construction ne sont pas fortuites.

La plaque inaugurale
La plaque inaugurale

Le lieu est celui de l’exposition internationale « Archilab » qui revient tous les deux ans depuis 12 ans dans de vastes bâtiments du 19ème , les anciennes Subsistances Militaires . Ici étaient fabriqué ou stocké, tout ce qu’avaient besoin les militaires de l’importante garnison d’Orléans.

La forme de la structure construite est présentée par les architectes comme le prolongement des immeubles existants dessiné par l’ordinateur…les Turbulences.

IMG_6282IMG_6309IMG_6295

En entrant dans ce musée nous découvrons que les 500 m2 de la structure métallique nouvellement construite appelée Turbulences, constituent principalement l’accueil des visiteurs. Les salles d’expos permanentes ou temporaires se situent dans les anciens bâtiments (1780 m2).

A l'intérieur des Turbulences
A l’intérieur des Turbulences
L'ouverture sur le quartier
L’ouverture sur le quartier
la salle de de projection
la salle de de projection

 

A l’arrière du bâtiment centrale se cache  » la faille » , un jardin plein sud .

Dans le jardin, "Bloom" ensemble d'éléments en plastique de 40 cm qui se connectent entre eux.
Dans le jardin, « Bloom » ensemble d’éléments en plastique de 40 cm qui se connectent entre eux.

IMG_6381

Pour accéder au jardin, une galerie plein soleil.

Maquette de maison climatique..."Matsys"
Maquette de maison climatique… »Matsys »
Ces hublots s'ouvrent et se ferment en fonction de l'humidité.
Ces hublots s’ouvrent et se ferment en fonction de l’humidité.

Vu dans la galerie permanente :

Des architectes de notoriété ont confié leurs maquettes au FRAC Centre. Certaines maquettes viennent du musée de Beaubourg.

Meubles de Ettore Sottsass
Meubles de Ettore Sottsass

 

Centre social de Vélizy de Claude Parent (1970)
Centre social de Vélizy de Claude Parent (1970)
IMG_6394
La maquette et la réalité au Japon

IMG_6417IMG_6414

Maquette et projet
Maquette (à gauche) et projet en photo

Vu dans les galeries d’Archilab, laboratoire international d’architecture (projets exposés du 14/9/2013 au 2/2/2014).

Recréer artificiellement la nature ou naturaliser l’architecture.

 

Grotte
Grotte

IMG_6405IMG_6395IMG_6399IMG_6407IMG_6409IMG_6410

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *