Religieuses « Origine Beauce »

Religieuses « Origine Beauce »

A Colette, Denise, Geneviève, Thérèse, Agnès, Paule, Marie Françoise, Martine…

Ce dimanche 1er Aout 2021, après midi, des chants viennent rompre le calme du Chartres ancien. Nous nous enfonçons dans les petites rues désertes, rue des Lisses, rue Muret, rue Sainte Thérèse et enfin au coin de la rue St Jacques, une porte est grande ouverte et nous entrons dans le couvent des Sœurs de Saint Paul où l’on fait la fête. En effet pour le 325 ème anniversaire de la fondation de cette Congrégation, les familles et les amis sont invités à se retrouver pour clôturer cette journée qui a débuté le matin par une cérémonie solennelle à la Cathédrale en présence de l’évêque.

La fête au couvent

Accueil au couvent Maison mère des Sœurs de Saint Paul

Sur la pelouse au centre du cloître

Actuellement 4244 sœurs œuvrent dans 40 pays sur les 5 continents

Il est précisé que Les sœurs de Saint Paul est la Congrégation de femmes missionnaires la plus ancienne de France (Guyanne 1727).

Premier août 2021, événement à la Cathédrale de Chartres

« Messe d’action de grâce pour les 325 ans de la vie de la Congrégation des Sœurs de Saint Paul de Chartres »

Les touristes ou les paroissiens de ce « 18ème dimanche du temps ordinaire » devaient être étonnés d’assister à une cérémonie aussi solennelle chantée en langues inhabituelles : vietnamien, coréen, africain.

Discours de la Mère Principale de la Congrégation

Procession de l’offertoire avec costume exotique et musique africaine

Offrandes symboliques : les drapeaux des différents pays où résident actuellement les sœurs et une gerbe de blé moissonnée à Levesville

Des jeunes filles en costume beaucerons accompagnent les Sœurs

Chant vietnamien Cao vo i khôn vi

Chant Marial en coréen

Pour clôturer la cérémonie les novices vietnamiennes avaient préparé une chorégraphie

Des jeunes novices en discussion avec l’évêque de Chartres

Les origines , Levesville la Chenard

On trouve les origines des Sœurs de Saint Paul dans un village de 390 habitants (220 actuellement), situé en pleine Beauce au nord-est de Chartres, Levesvile la Chenard. En 1696 son curé Louis Chauvet et trois paroissiennes dont Marie Anne de Tilly, fille d’un noble d’Allaines, commune voisine, ont décidé de fonder une école pour les filles du village. Il est enregistré dans les actes officiels de la paroisse, la date précise du début de ce projet : « Le 28 avril 1695 le curé de Levesville loue 9 septiers environ pour l’entretien d’une maîtresse d’école. » (Acte notarié, bail des terres de la fabrique).

Pour ce curé originaire de Provence et plutôt social, Il s’agissait de contrer la misère physique et morale des campagnes défavorisées de cette époque. Leur objectif était d’éduquer les filles des laboureurs, les pauvres filles ignorantes du village, pour qu’elles se situent mieux dans la religion catholique . Puis quelques années plus tard le père Chauvet a confié cette communauté à l’évêque de Chartres où elle s’installa et se développa. Cette communauté prit le nom de l’apôtre Paul qui est leur patron modèle .

Panneau réalisé à l’entrée du convent pour l’occasion

Saint Paul…

« Saint Paul » ce sont aussi des souvenirs qu’entre anciennes, sœurs ou amies, on ne manque pas de se rappeler : les amitiés celle du moment ou celles qui durent depuis 50 ans, la pâtisserie et la fabrication des tuiles, la cuisine et ses corvées de grosses casseroles, le dortoir et les cornettes de la surveillante, les exceptionnelles sorties en ville pour la messe à la cathédrale ou les concerts des JMF, les retours du lundi matin, etc…

Depuis la décision du curé Chauvet à Levesville la Chenard, les Sœurs de Saint Paul de Chartres ont continué à enseigner auprès des jeunes filles. En 1927, l’Académie française leur décerne le prix de la langue-française pour l’ensemble de leurs œuvres.

Contiguë au Couvent une école a accueilli des générations de jeunes filles pensionnaires venues de toute la région . L’enseignement dispensé permettait aux élèves de poursuivre des études dans le social ou la santé tout en recevant un bagage catholique et familial. Colette, Denise, Geneviève, Thérèse, Agnès, Paule, Marie Françoise, Martine et beaucoup d’autres sont des anciennes de cette institution…

Depuis plusieurs années cet établissement est fermé .

Actuellement les Sœurs de Saint Paul de Chartres coordonnent un groupement d’écoles primaires, collèges et même un lycée sous tutelle dans 5 départements français (E et Loir, Loiret, Loire Atlantique, Yvelines, Gironde). Nul doute que ces communautés d’élèves fonderont comme il y a 50 ans autant de souvenirs et d’amitiés durables.

5 thoughts on “Religieuses « Origine Beauce »

    1. Effectivement j’avais pensé à des photos anciennes mais il y a un problème de droit à l’image.

  1. Merci mon cher Bernard et pour tes découvertes renouvelées j ai vécu très longtemps à Chartres..sans connaître ce que tu as découvert. .normal le lieu sé doit d être discret..a bientôt. .amitiés à vous deux

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *