L’énigme du Fort Victor Emmanuel

L’énigme du Fort Victor Emmanuel

Le Fort Victor Emmanuel se situe sur la commune d’Aussois en Haute Maurienne. A cet endroit un verrou glacière referme la vallée de l’Arc . C’est là dans ce principal passage entre la France et le Piémont que les militaires à l’époque du Royaume Piémont Sardaigne ont construit entre 1815 et 1830 d’énormes fortifications. A noter que ces édifices militaires n’ont jamais subi l’épreuve du feu puisque en 1860 la Savoie a été annexée à la France. Depuis Les trois forts, Marie Christine, Charles Félix, Victoire Emmanuel et la Redoute Marie Thérèse du nom de membres de la famille de Savoie, font partie du Patrimoine National.

Le Fort Victor Emmanuel est l’édifice au centre de la carte (Carte extrait d’Internet http://www.esseillon.fr/esseillon/histoire.php)

La vallée de l’Arc en aval des Forts (au premier plan Avrieux et sa célèbre soufflerie, au fond Modane)

Le fort Victor Emmanuel vu de l’Arc au niveau de la nationale RN6

Jeu de piste dans le fort Victor Emmanuel

En ce début de juillet, la pluie est annoncée et nous ne pouvons pas randonner ; alors mes grands parents m’ont proposé de visiter un Fort…encore de l’histoire ? Nous sommes accueillis par une hôtesse de l’Office du Tourisme d’AUSSOIS dans sa roulotte toute neuve, dommage que papi ne l’a pas pris en photo ! la personne nous conseille de visiter le Fort Victor Emmanuel au moyen d’un jeu de piste Elle nous donne un fascicule qui est le carnet de notes rédigé entre 1839 et 1840 par un certain Alexandro Bartholdi, soldat en garnison dans le fort . Ce carnet aurait été retrouvé lors de fouilles archéologiques mais il manque des informations que je dois découvrir lors de ma course dans le Fort.

Le carnet

Ce valeureux soldat a laissé des indices qui permettent de parcourir le Fort et de s’arrêter aux 26 points dissimulés dans les 8 bâtiments . Et il a ajouté à ces notes un plan des lieux, ouf !

Le départ, une passerelle avec les premiers indices

Dans ces tunnels, les canons étaient transportés et retenus par des cordes

Pour franchir les 55 m de dénivelé les escaliers et pentes raides ne manquent pas

Là, j’ai dû faire du calcul mental, diviser la ration de pain par le nombre de soldats. A coté de la cuisine il y le garde manger avec les trouvailles des cuisiniers pour que les rats ne se servent pas, attention ça fait peur.

La cuisine

Mieux vaut se précipiter dès l’appel à la soupe pour éviter la queue dehors dans le froid

Papi tournait la magnéto et surprise, l’appel à la soupe !!!

Et bien d’autres problèmes…

Alexandro Barthodli a été enfermé dans le pénitencier pour trahison, il serait tombé amoureux d’une française de l’autre camp.

L’énigme

Aidez moi !

J’ai résolu presque tous les problèmes posés lors de ma course, mais celui ci est resté sans réponse, même mon papi n’a pas pu m’aider ! Je vous laisse cette photo du fameux poinçon qui ne repose par son l’entrait.

Au passage voyez comment cette charpente a résisté non à l’épreuve des bombes mais aux attaques du temps, dans un environnement d’altitude 1354m .

Si tu visites le Fort de Victor Emmanuel, ne manque pas de jouer comme moi avec le soldat Alexandro Bartholdi et rapportes moi cet indice, dans la rubrique « commentaires » à la fin de ce billet, je t’en remercie.

Un message de mon papi :

Pense aux centaines de volontaires bénévoles qui, chaque été, travaillent à restaurer ce lieu comme les autres forts depuis 1976. Peut être qu’ils pourront restaurer l’étonnante chapelle du Fort .

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *