La fête à 2073 m d’altitude

La fête à 2073 m d’altitude

Un chemin pas comme les autres.

Dès le début de la montée vers Montbas, une signalisation attire notre attention . En dehors de la direction et de l’évaluation de la durée de la randonnée, une mascotte nous invite explicitement à Mont Bas notre destination.

A bientôt à Mont Bas !
Profitez de votre promenade ! Et à tout à l’heure  Claire et Jean Noël

IMG_7726

Ensuite tout au long du sentier dans la forêt un jeu va égayer  la montée comme un jeu de piste.

Étonnant ! tout au long de notre progression une sorte de course au trésor nous invité à répondre à des questions .
Étonnant ! tout au long de notre progression une sorte de course au trésor nous invité à répondre à des questions .

Progressivement nous enrichissons notre connaissance de la montagne. Nous devrons nous amuser à répondre à une question dont la réponse se trouve à quelques centaines de mètres plus haut : la marmotte, le mélèze, le chamois, la tarrine, l’edelweiss, la vache qui a les yeux  maquillés . La dernière réponse se trouve au chalet …le bachat .

Le bachat, l'abreuvoir savoyard
Le bachat, l’abreuvoir savoyard

Encore quelques minutes de montée

Des tarrines
Des tarrines
Arrivée au Chalet
Arrivée au Chalet d’alpage Montbas

Nous sommes reçus par Claire et Jean Noël les propriétaires de ce chalet. Nous sommes attendus et après avoir faits connaissance pour ce qui nous concerne car Jean Noël et Claire sont très connus par les gens de la vallée, comme Marie Antoinette et Georges de Lanslebourg.

Surprise, Colette découvre que Claire, au mains travailleuses de savoyarde, est originaire de la même région qu’elle. Hasard ? la monitrice du centre de vacances venue de la plaine a rencontré le beau moniteur, le puissant montagnard Jean Noël. Et cela il y a 40 ans…

Pour nous accueillir,Claire n'a pas eu le temps de se débarasser de la lampe frontale obligatoire dans une cuisine sans électricité.
Pour nous accueillir,Claire n’a pas eu le temps de se débarrasser de la lampe frontale obligatoire dans une cuisine sans électricité.

Très vite nos hôtes dressent le couvert sur la table de ferme installée en permanence pour recevoir les randonneurs.Il y a ceux comme nous qui après 1h30 de montée viennent directement de la vallée, et les « courageux » qui sont partis tôt le matin pour faire une course dans l’un des sommets qui culminent l’alpage. Par la position stratégique de leur chalet Claire et Jean Noël accueillent toujours des « affamés », ici les voitures ne peuvent pas accéder . Le repas tout en étant délicieux sera obligatoirement copieux. Nous nous installons.

La grande table
La grande table

 

Une table exceptionnelle

Nous sommes à 2072 m d’altitude, il fait un temps magnifique, la montagne est resplendissante.

IMG_7753
A l’Est, les arêtes qui délimitent la région du Mont Cenis.

Au Nord-Ouest La Dent Parrachée nous domine du haut de ses 3690 m .

La Dent Parrachée depuis Montbas
Au Nord-Ouest, de l’autre coté de la vallée, la Dent Parrachée .

Le menu, pas de choix mais un régal pour le palais et les yeux. Une cuisine réalisée sur place par Claire avec des produits locaux.

Les séracs, genre de fromage composé de petit lait
Les divers saucissons savoyards et une découverte pour nous, les morceaux de sérac, fromage composé de petit lait, passés à la poêle,
La polenta
La polenta au Beaufort, un délice

Claire se lève tous les matins à 4h. Les vaches qui paissent dans l’alpage donnent un lait qui embaume les divers fromages que réalise Claire. Celle-ci a dû suivre une formation auprès des fromagers professionnels de la région car elle n’héritait pas de ce savoir-faire de ses parents de la plaine !

IMG_7813

IMG_7824
Carte des productions de Claire
Le dessert , tarte à la rhubarbe sauvage...
Le dessert , tarte à la rhubarbe sauvage…

La cuisine de Claire

Le lieu où Claire confectionne des plats simples et excellents ... sans électricité
Et dire que tous ces plats sont confectionné ici  … sans électricité
Les confitures de Claire
Les confitures de Claire
De temps en temps le lapin est au menu...
De temps en temps le lapin est au menu…
Claire profite de l'eau des sources nombreuses dans l'alpage pour sa lessive.
Claire profite de l’eau des sources nombreuses dans l’alpage pour sa lessive.

Un moment de fête

Le café sera musicale. En effet sans prévenir Jean Noël, l’ancien guide devenu aubergiste , se fait accordéoniste…de haute montagne.

 

http://https://youtu.be/FPc1ZM0fN6I

 

Dans la vallée, les soirs de fête, dès que l’accordéon joue, les couples se mettent à danser. Ici à plus de 2000m la même ambiance s’installe. Quel Bonheur !

Je ne sais pas si tous les repas se terminent ainsi en musique… alors si vous voulez aller voir n’hésitez pas… Claire et Jean Noël seront ravis de vous accueillir. Si vous êtes de passage avec votre casse croute il y a suffisament de tables pour vous asseoir et vous pourrez toujours déguster les fromages de la fromagère venue de la plaine lointaine. Et si vous voulez déjeuner réservez votre table ! Voyez leur site

 









Une réaction au sujet de « La fête à 2073 m d’altitude »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *