Nous étions à La Rochelle …et pour notre retour à Orléans nous décidons de faire un détour vers le sud pour visiter Saintes.

Cette ville de plus de 25 000 habitants est la deuxième ville du département de Charentes Maritimes. Aubaine elle se situe sur l’autoroute A10 qui nous permettra de remonter plus rapidement après cette courte visite. A Saintes nous nous trouvons sur le parcours occidental du Chemin des pèlerins de St Jacques de Compostelle ; celle qui part de Paris, passant par Orléans, Tours, Poitiers, Saintes puis Bordeaux, Bayonne, Saint Jacques. Ce mercredi nous ne sommes pas pèlerin, car nous parcourons ce chemin en voiture à la vitesse de l’autoroute.

Heureusement la visite de Saintes ne nécessite pas le baton de pèlerin et nous pouvons visiter la Basilique Saint Eutrope et nous émerveiller dans l’église basse ou crypte accessible en sortant de la Basilique (signalétique à revoir).

 

 

La basilique Saint Eutrope

Le clocher de la basilique, haut de 80m, don de Louis XI

Saint Eutrope est un martyr chrétien. Il serait d’origine grecque et envoyé en Gaulle par le pape pour évangéliser la Saintonge.

Intérieur de la Basilique haute, style gothique flamboyant du XVième siècle

Cette région est très ancienne, elle a été colonisée par les romains. Les vestiges de cette périodes sont nombreux  comme  les arènes très bien conservées.

Arènes construites sous le règne de Claudius dans cette ancienne capitale de la province romaine d’Aquitaine; Au fond le clocher de la Basilique Saint Eutrope

La crypte ou Basilique basse

Entrée dans la crypte

Plus »

En novembre 2014, nous avons fait un séjour de 14 jours à Cuba avec une agence LVJ.

Notre périple passait tout naturellement par la baie des Cochons, au lieu de la résistance de Cuba aux Etats Unis.

cart2007

Paysage calme de bord de mer et pourtant il y a 55 ans

Paysage calme de bord de mer et pourtant il y a 53 ans…

Rappel historique :

  • Fidel Castro débarque à Cuba le 25 novembre 1956. 1er janvier 1959 les révolutionnaires annoncent leur victoire après la fuite de Batista.
  • 3 janvier 1960 rupture des relations diplomatiques avec les États Unis.
  • 17 avril 1961 tentative de débarquement de la baie des Cochons par des exilés cubains de Miami.

Sur le chemin de ce lieu, le chauffeur de notre car annonce à la guide et à responsable du voyage « je connais bien le lieu, j’y ai combattu ». Surprise générale et étonnement compte tenu de l’âge de ce conducteur.

Après quelques discussions, René prend le relai de Theresita. Comprenant notre chance, j’ai décidé de filmer : Plus »

Comme je l’écrivais dans mes précédents articles, récemment nous avons visité plusieurs monuments historiques à Séville, Cordoue et Grenade .

La plupart du temps mon épouse utilisait l’audiophone prêté à l’entrée de la cathédrale et moi je photographie selon mes coups de cœurs.

Mon petit bonheur a été d’installer sur mon appareil photo un téléobjectif et de balayer les voûtes, les endroits inaccessibles à l’objectif ordinaire. C’est ainsi que j’ai ramené les images que je vous fais partager ici en diaporama.

Longue focale dans la Cathédrale de Séville

Retable de la capilla Mayor, le plus grand du Monde

Ce retable illustre en 45 scènes la vie de Jésus, en partant de la nativité au centre en bas. Les connaisseurs reconnaîtront aisément les différents moments.Malheureusement je n’ai pu photographier l’ensemble des scènes, coup de cœur oblige !

Sa surface est de 220 m2,  1500 figurines sont ciselées dans le bois de cèdre, 1200 kg d’or fin ont été nécessaire.

Ce chef d’œuvre a été commencé par le sculpteur flamand Pieter Dancart en 1482 et terminé par d’autres en 1564. Sa restauration a débuté en 2012 et vient d’être mis à la contemplation du public. Voir aussi cette vidéo Youtube !

A noter que pour faciliter la lisibilité des scènes de la partie haute (20m)  le sculpteur les a réalisé plus grandes.

img_3451

Vue d’ensemble du retable… 20 m de haut

 

Diaporama…

Premier registre Saint Joachim et Ste Anne Naissance de la Vierge La nativité de Jésus La circoncision de Jésus Deuxième registre La présentation de Jésus au Temple Le Baptême de Jésus Troisième registre La flagelation Le couronnement d'épines La spoliation du Christ Quatrième registre L'Ascension du Christ Les limbes La Cène d'Emaus
<
>
La présentation de Jésus au Temple

(Cliquer sur les flèches pour explorer le retable)

Longue focale dans la Cathédrale de Grenade

A Grenade nous avons naturellement visité l’ALHAMBRA et les jardins exceptionnels de la Généralife. Nous avons aussi aimé la cathédrale de style gothique et renaissance du XVIème siècle.

Avec mon téléobjectif j’ai exploré la Capilla Mahor (le chœur). La nef principale domine l’autel de 45m.

Le choeur de la cathédrale de Grenade

Le chœur de la cathédrale de Grenade

 

A Séville, Cordoue et Grenade lors de notre balade en Andalousie, il y a un petit-bonheur que nous nous accordions le plus souvent possible, la recherche du resto « unique » .

Tout comme le patrimoine monumental réserve des surprises agréables, les tapas espagnoles ont ravi nos papilles…sans oublier le verre de vin rouge toujours si chaleureux.

carte-andalousie

Dans ce premier billet de notre découverte des trois principales villes d’Andalousie sera de tenter par l’image de vous faire partager ces moments si agréables.

Grignoter des tapas !

Plus »

invpalestineCe mardi 15 mars, près de 50 personnes ont répondu à notre invitation.

Nous n’avions pas voulu en faire un moment de polémique ou de débat , seule notre désir de partage nous avait motivé. Nous avons aussi bénéficier du concours de la Présidente de notre association de quartier qui a réservé la salle et invité les adhérents. Ce n’était pas une conférence comme celles que l’Association des Habitants de La Source organise régulièrement sur des thèmes de société allant de la crise, à la laïcité en passant par le vin . Certes il faut sortir de notre horizon du quartier et des problèmes de ses habitants mais le sujet de la Palestine controversé en France dépassé les objectifs de l’Association.

IMG_0007

Parmi ces amis les responsables de Palestine 45, une association départementale de défense des droits des palestiniens, ont été très attentifs. Ils avaient, quelques jours avant, proposé aux orléanais, dans le cadre du Forum des Droits Humains, le témoignage d’un universitaire parisien, membre de L’Association des Universitaires pour le Respect du Droit International en Palestine. Ce dernier venait de faire une mission d’étude de 10 jours dans 6 des 14 universités de Cisjordanie. Naturellement nous n’avions pas manqué cette conférence militante qui nous a conforté sur la volonté des palestiniens à privilégier l’éducation ce que nous avons constaté nous aussi pendant notre voyage de découverte. J’espère que dans mon témoignage  j’ai pu faire passer cet élément si indispensable pour comprendre la volonté des palestiniens pour la paix avec Israël.

J’espère aussi cette bataille de tous les jours dans les camps de réfugiés palestiniens transpire dans le petit livre que je publie « Retour de Terre… sainte » « Rencontres palestiniennes ». A consulter et à commander avec ce lien : http://blookup.com/fr/blookshop/blook/retour-de-terresainte-9465/

Pour terminer cette mini conférence j’ai voulu présenter cette photo prise à Jérusalem  :

Tout un symbole ces copines qui semblent d'origines différentes

Tout un symbole ces copines qui semblent d’origines différentes

 

 

 

 

 

 

 

 

Demain Noël. Mes pensées vont à la ville de Bethléem en Palestine que nous avons visitée en mai-juin dernier. Voir aussi les billets de ce blog sur l’étiquette: palestine. Plus »

Témoignage de Gérard

Gérard était du voyage que nous avons effectué mi juin en Palestine avec l’Agence Point Voyage.

Par sa plume

Gérard m’a envoyé ce texte qu’il a écrit avant de prendre l’avion pour son retour.

Palestine

 Avec ce diaporama

Plus »

L’Archéologie destructrice à Silwan…

Après le Mont Sion notre dernière étape hors les murs de la vieille ville de Jérusalem (2ème jour de notre séjour) a été Silwan. Silwan est une ville de Jérusalem Est en Territoire palestinien selon les derniers accords de paix.

Carte Google Earth

Carte Google Earth

Nous sommes au sud de la vieille ville à quelques centaine de mètres des murailles de Jérusalem. Plus »

Qalqilya, la ville encerclée.

Situation de Qalqilya

Situation de Qalqilya

Photo Google Earth. Le trait rouge est la frontière de 1967, le trait gris la séparation ...

Photo Google Earth. Le trait rouge est la frontière de 1967, le trait jaune les 11 km de la barrière de séparation …

 

Le chauffeur de notre minibus a été obligé de demander son chemin à plusieurs reprises car ce n’est pas facile de trouver l’entrée de cette ville palestinienne. Pourtant, à première vue ça ressemble à une ville ordinaire, en cette fin de matinée . La circulation est dense, les élèves reviennent de l’école, les femmes font leurs courses … Plus »

Street-art à Béthléem

(voir en fin de billet le diaporama)

Il a près de 800 kms de longueur, il est haut de 7 à 9 m de hauteur. Il serpente la campagne et les villes de Palestine. Il sépare deux peuples. Sa construction a débuté en 2002 et se poursuit encore.

On l’appelle en Israël, la clôture de sécurité, en Palestine le « mur de la Honte ». La Communauté Internationale l’identifie à un  « Mur de l’apartheid » . L’Assemblée Générale de l’ONU a condamné sa construction, dans une résolution adoptée le 21 octobre 2003, par 144 voix pour et 4 contre.

Plus »