Le Rendez vous des Artistes Orléanais

Le Rendez vous des Artistes Orléanais

le 113ème Salon des Artistes Orléanais se tient du 10 au 25 octobre 2020.

La collégiale Saint Pierre- le-Puellier se situe dans le centre historique d’Orléans

Tous les ans, 100 artistes orléanais de notoriété régionale et souvent internationale exposent leurs dernières œuvres après une sélection rigoureuse de la Société des Artistes Orléanais.

L’AO est une Association Loi 1901, créée en 1924 à l’initiative de Maurice Génevoix pour réunir les artistes de la région. Depuis sa création elle a accueilli plus de 2000 artistes .

 Par ses projets la société des artistes orléanais confirme sa vocation de rencontres et d’échanges artistiques entre sa région et ses artistes »

www.artistes-orleanais.com

Chaque salon est l’occasion d’une ouverture sur l’extérieur en invitant des artistes célèbres. Cette année l’invité d’honneur est Tetsuo Harada, sculpteur et peintre d’origine japonaise installé en France . On peut reconnaître ses sculptures « Le tricot de la terre », dans le Jardin de l’Hôtel Groslot d’Orléans.

Tetsuo Harada

C’est l’occasion pour l’orléanais amoureux du Beau de découvrir les talents, l’imagination de concitoyens passionnés, très souvent plus reconnus en dehors des murs de la ville.

J’imagine les heures, les nuits de tâtonnement, d’angoisse des artistes en réalisant leur œuvres. Il est bon que tous les ans, elles et ils s’exposent au grand public. Je rappelle que cette manifestation est ouverte à toutes et à tous, spécialistes, acheteurs comme simple curieux catégorie dont je me place. Notons enfin que l’entrée est gratuite, je suppose donc que des subventions publiques viennent soutenir cette manifestation.

Un magnifique catalogue a été édité pour l’occasion

Mes coups de cœur

J’ai parcouru deux jours les allées du Salon, la deuxième fois des œuvres ont davantage attiré mon regard et arrêté mes pas pour trouver le meilleur angle . Je n’ai pas photographié tous les tableaux, les sculptures, les céramiques et le gravures exposés. Devant mon ordinateur je constate que seuls 40 artistes ont eu ma préférence, je m’en excuse pour les 60 autres. En plus sur ces pages ma sélection est encore plus grande. Voyez !

Œuvres qui me rappellent… la nature

« Autour de Raboliot » peinture Michel Gemignani, sûrement clin d’oeil au célèbre roman de Maurice Genevoix

« L’eau » une des 5 peinture de Bernard Foucher , en premier plan sculpture en Inox de Tetsuo Harada

Vue générale du chevet de la Collégiale

J’ai découvert Bernard Foucher, peintre, graveur, sculpteur et créateur de vitraux, lors d’une exposition que lui avait consacré en 2016 la Ville d’Orléans à la Collégiale St Pierre le Puelier . On peut admirer ses vitraux dans le monastère des moniales de Bouzy la Forêt, en forêt d’Orléans et dans l’église orléanaise ND des Foyers, en hommage aux moines de Tibérine. Bernard Foucher vient de décéder le 24 février 2020.

« Viser vers… » gravure matière noire de Mikio Watanabe, ateliers Moret

« Graines éclatées » céramique de Dany Dufour

… l’enfance

« Dans le carton » peinture de Jérôme Bailly

Une des aquarelles de Jenny de Hoogue

…les moments heureux

« Baigneuses » sculpture de Sylvie Desmoulin

« DélActation » peinture de Bulle Derouette

… les voyages

En haut « Amazone » et « Ganga Alive » de Barbara Piatti

« Bleu » de Jean Francois Lemoult

« Carnavan » de Monique Attard

… l’actualité

« Diable en prière » et « l’ennui », sculptures de Heffebet devant « Notre Dame de Paris » peinture de Nicolas Mecheriki

« Blockhaus prisonnier » et « Nature derrière les barbelés » de Nadine Ringuede

… les états d’âme

« Remorquage » de Jean Bailly

Détail de « Timidité » sculpture de Dominique Coenen

Et puis…

« Pina Bausch » peinture de Alain Chesneau

« Le Vieux port » de Florence Dias-Looten

Premier plan marbre de Tetsuo Harada, au fond « Les oubliés » de Sylvie Marc

Détail de « Black Rock City » de Dominique Emard

Détail de « l’Album photo » de Lydie Delaigue

Détail « Dédal VII » de Frédéric Desgranges

Détail de la sculpture de Caroline Delbaere

Enfin hommage à Maurice Genevoix

Il y a 40 ans, l’écrivain mourait . Il a été le Président-fondateur des Artistes Orléanais . En 1922 il a jeté les bases d’un groupe orléanais d’artistes, lettrés et musiciens, l’Ecole de la Loire. Tous les artistes ayant un lien avec la Loire sont venus présenté leurs œuvres à Orléans dès 1923.

Maurice Genevoix au Panthéon

Cinq ans après son jeune disciple littéraire du Grenier, Jean Zay, le temple de la République va accueillir le 11 novembre 2020, un illustre Orléanais.

(Pierre Allorant, historienet juriste, doyen de la faculté de droit, économie et gestion d’Orléans, extrait du catalogue du 113eme Salon)

Une grande partie de ce 113ème Salon est réservée à sa mémoire, des peintures, des sculptures…

Des images de la Sologne en arrière du buste de l’écrivain

Bravo aux Artistes Orléanais pour ce Salon, à voir jusqu’au 25 octobre 2020

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *