An 2000 à Moscou (2)

An 2000 à Moscou (2)

De notre hôtel nous avions la vue sur le Kremlin qui jouxte la Place Rouge .

Nous ne pouvions pas ignorer ce lieu dont les occupants viennent de dominer une partie du Monde et d’influencer nos vies entre la guerre et la paix .

Avant tout ! près du couvent fondé en 1524, le cimetière de Novodevitchi, qui est la nécropole des personnages illustres de l’histoire russe, au coté d’artistes célèbres, d’ écrivains, …

Tombe de Khrouchtchev (1894-1971), le noir et blanc symbole de la dualité du dirigeant.

Le Kremlin

La célèbre enceinte date du XIV ème, Ivan III la fit remplacer par la muraille en briques rouges. Il fait plus de 2 km de périmètres et elle est constitué de 19 tours.

Vue de la Moskova, en premier plan la Cathédrale de l’Archange St Michel, la Cathédrale de l’Annonciation et au fond le Grand Palais du Kremlin.

Entrée du Kremlin

A l’intérieur sur les larges avenues filent les limousines. Nous avons l’impression d’être dans une autre ville.

La discipline semble être omniprésente, le visiteur touriste doit absolument rester sur les trottoirs dédiés au laissé-passer prévu pour accéder aux différentes cathédrales. Les coups de sifflets des policiers sont fréquents. Difficile de s’extirper de ce labyrinthite pour prendre une photo .

Votre laissé-passer ? Explication : mon mari veut photographier la Tour Spasskaìa

La tour Spasskaìa ou du Sauveur (1491-1625) culmine à 67 m, elle coiffe l’entrée des officiels.

Les cathédrales

Les cathédrales se regroupent autour d’une place où se rassemblaient les gens désirant se rendre au palais du tsar. Comme on le remarque sur la carte ci dessous les édifices religieux tiennent une place importante par rapport à celle tenue par les édifices gouvernementaux et historiques. Ces églises sont devenues des musées de l’art russe et religieux.

Photo extrait de « Grand guide de Moscou, Galimard.

La cathédrale de l’Assomption ou Dormition pour les orthodoxes . Édifiée entre 1475 et 1479, elle est d’inspiration italienne .

Dans chacune des églises on peut admirer de magnifiques peintures religieuses, ici dans la cathédrale de L’Assomption, une des nombreuses Vierge à l’enfant

La Cathédrale de l’Annonciation (1484-1490) a été l’ancienne chapelle privée des tsars

L’iconostase date de 1405

La Cathédrale de l’Archange Saint Michel (1505)

Les coupoles de l’église de la Déposition-de-la -robe de la Vierge (1485)

Des icônes impressionnantes

J’ai photographié ces Vierge à l’Enfant mais je ne me souviens pas des lieux où elles sont exposés. Elles sont tellement belles que je ne peux m’empêcher de vous les proposer .

Le Kremlin profane

Les cathédrales devenues musées attirent les touristes. En 2000 quand nous y étions beaucoup de bâtiments profanes étaient fermés à la visite. Pourtant il y a des Palais impériaux qui depuis doivent se visiter.

La coupole d’une cathédrale domine le Palais des Congrès construit sous Khrouchtchev en 1961.

Les 6000 congressistes devaient rêver sur la beauté des cathédrales dont les coupoles se reflètent dans hautes baies

Résidence du gouvernement russe

Des moscovites

Les jardinieres et jardiniers du Kremlin

Dans le Kremlin des enfants posent devant la fameuse cloche la plus lourde du Monde (210 tonnes) fondue en 1735 mais qui est fissurée et restée à terre.

Des musiciens dans le métro de Moscou

Des jeunes dans la rue de l’Arbat piétonne depuis 1987

Jeunes touristes sur le navire de croisière

Nones entrant dans le monastère de Novodievitchi

19 juillet 2000, sur le pont Kammeny , devant l’Église Saint Sauveur, reconstruite en 1998 sur l’emplacement de la piscine à ciel ouvert, fumante en hiver et souvent seule vue de Moscou à la télé.

En rentrant en France, j’ai découvert que ces manifestants réclamaient la réhabilitation des Romanov . Quelques jours plus tard l’Eglise orthodoxe béatifiera Nicolas II, Nikolai Aleksandrovitch Romanov , le dernier empereur .

Moscovites en 2021

21 ans ont passé. Les nouveaux manifestants sont les défenseurs de la démocratie et de la liberté. Leurs rassemblements sont beaucoup plus encadrés … Et nombreux se retrouvent en prison.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *