Un paradis entre Sallanches et Magland

Un paradis entre Sallanches et Magland

En descendant de Chamonix, entre Sallanches et Magland , regardez l’adret, le versant sud de la vallée et vous découvrirez au flanc de la montagne un coin de paradis, l’Arpenaz.

La vallée des Aravis
La vallée de l’Arve

Les portes s’ouvrent lentement sur ce gîte et vous êtes accueillis par Isabelle et Pascal.

Les portes du chalet de Isabelle et Pascal s'ouvrent aux invités.
Les portes du chalet de Isabelle et Pascal s’ouvrent en grand aux invités.
La nuit la maison brille de tous ses feux pour être encore plus accueillante
La nuit la maison brille de tous ses feux pour être encore plus accueillante

Isabelle et Pascal ont un cœur « gros comme ça ».

Nous aimons aller dans des chambres d’hôtes, ce blog en témoigne des moments les plus agréables. A l’Arpenaz, Haute Savoie nous avons sûrement atteint le sommet de l’accueil.

Je dois remercier mille fois l’hôtesse de l’office du tourisme de Sallanches qui m’a conseillé cette maison. Quelle chance nous avons eu de s’arrêter en ce lieu.

Il est tard quand nous arrivons et pourtant Isabelle, la cuisinière est prête à nous servir. Très rapidement Pascal son mari nous propose un apéritif, genre apéritif dinatoire… et sans attendre Pascal et Isabelle nous ouvrent leur cœur en nous parlant de leur travail, de leur famille. Isabelle a laissé sa profession de nounou pour se consacrer pleinement à l’accueil et à l’arrangement du chalet. Pascal travaille dans une usine de la région après une reconversion professionnelle . Je suis admiratif de la manière avec laquelle il participe aux tâches ménagères, à l’accueil et combien il soutient son épouse.  Pascal, ancien du bâtiment, a construit presque entièrement leur maison dans le respect de l’économie d’énergie et avec Isabelle ils l’améliorent en permanence pour le confort de leurs « invités ».

Dès les présentations effectuées, nous faisons le tour de la maison . Je découvre le « chablis », ce bois de sapin ramassé en altitude ; brossés, les lambris de chablis ont une couleur rose tendre, Pascal a réalisé les menuiseries des chambres, ce revêtement mural donnent une ambiance intime et très savoyarde.

Après cet agréable et chaleureux accueil , toujours apprécié après une route difficile, nos hôtes nous propose de passer à table . Nous n’avions plus faim mais l’appétit revient au fur et à mesure des plats du diner, tant ils sont …appétissants.

La table est dressée
La table nous attend …

 

Nous dégustons les plats préparés par Isabelle et le vin sélectionné par Pascal. Le critère de choix de ce sommelier maison est la qualité et le fruité . D’après lui les vins de Savoie sont bien pour les plats fromagés mais pas pour les mets confectionnés par Isabelle.

Un vin du midi avec une étiquette choisie...
Un vin du midi avec une étiquette choisie pour ses invités… »Rencontre »

Chez Isabelle et Pascal tout est prévu pour parfaire l’amitié de leur accueil. Rien n’est laissé au hasard.

Progressivement, au long du séjour (même très court comme le nôtre)  nous devenons leurs amis .

La chambre est si agréable et le lit si accueillant que nous arrivons en retard au petit déjeuner. Nous sommes honteux … Pourtant Isabelle et Pascal nous attendent pour que nous puissions prendre le petit déjeuner ensemble . Quel professionnalisme ! et quelle sympathie ils expriment en tenant à partager avec nous, ce repas malgré l’heure tardive et leurs activités programmées.

Isabelle et Pascal partagent notre petit déjeuner.
Isabelle et Pascal à la table du petit déjeuner
Sur la table je n'ai vu que ces bugnes fabriquées maison et j'en rêvais, malheureusement la richesse de ce petit déjeuner a limité mon rêve à faire une photo...
Sur la table je n’ai vu que ces bugnes fabriquées maison, j’en rêvais ; malheureusement la richesse de ce petit déjeuner a limité mon rêve à une photo…j’y pense encore !

Théoriquement en chambre d’hôtes les « clients » doivent partir vers 10h du matin, nous descendons nos valises prêt à quitter l’Arpenaz, mais l’amitié qu’Isabelle et Pascal ont construit ne peut plus en rester là. Nous devons visiter le jardin et la serre où murissent les tomates et plusieurs autres légumes.

A l’Arpenaz même à l’extérieur, le bien être semble être la priorité ; des balcons ensoleillés, une grande piscine, des jeux d’enfants, un jacuzzi couvert, un sauna complètent  le paradis…

 

Une vue de l'immense gîte qui peut accueillir famille ou bande d'amis pour 500€ la semaine ...
Une vue de l’immense gîte qui peut accueillir famille ou bande d’amis pour 500€ la semaine …

Merci à Isabelle et Pascal pour ce moment d’amitié inoubliable. Merci encore à l’office de Tourisme de Sallanche de nous avoir envoyé à l’Arpenaz. Ce court séjour nous a rappelé que l’amitié et même l’amour existe toujours au bord de la route dans un coin de Haute Savoie.

Le cœur est le symbole de l’Arpenaz , sans aucun doute il s’agit bien du grand cœur de Pascal et d’Isabelle… « la dame de Haute Savoie » dans la chanson de Francis Cabrel :

Il y a des étoiles qui courent

Dans la neige autour de son chalet de bois

Y’ a des guirlandes qui pendent du toit,

Et la nuit descend sur les sapins blancs,

….

IMG_8508

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *