Turin en Egypte

Turin en Egypte

A cause d’un méchant virus, Turin est devenue ville interdite aux visiteurs, j’ai eu la chance d’y aller l’été dernier et d’y visiter le « MUSEO EGIZIO , le fameux Musée égyptologique . Pour rêver un peu en ces temps difficiles, j’ai repris mes photos et vous en fait partager quelques unes.

Pourquoi un musée égyptien à Turin, Italie ?

Dès 1759 à Londres, les grandes villes européennes se sont mis à exposer des antiquités égyptiennes (1826 Paris Le Louvre, 1828 Berlin).

Le musée de Turin trouve son origine dans la campagne d’Égypte de Napoléon. A cet époque, le consul de France en Egypte, ancien antiquaire et piémontais, Bernardino Drovetti organise d’énormes fouilles qu’il vendra à  différents riches collectionneurs européens et qu’il conservera à Turin.

Le musée est fondé en 1824 par Charles-Félix de Savoie, qui a acquis la collection Drovetti. Ses collections furent considérablement développées par les fouilles de l’archéologue et égyptologue italien Ernesto Schiaparelli, qui en fut nommé directeur le , et le resta jusqu’à sa mort en 1928.

Un des plus ancien musée égyptien, ce dernier a été modernisé à plusieurs reprises et la modernisation de 2015 est remarquable. Il s’étale sur 4 étages , nous pouvons ainsi parcourir 4000 ans d’histoire.

Il abrite 40000 pièces d’archéologie et « seulement » 3000 sont exposées. On comprend la richesse que ce musée doit être pour les chercheurs et les spécialistes de l’Égypte Ancienne et pour le bonheur des amateurs d’art et d’histoire.

Mes coups de cœur

Retrouver la vie quotidienne ou presque à partir d’objets en bois enfermés avec le défunt et liés à son métier. Ici objets en bois découverts à Assiout en 1908, plaçés dans la chambre funéraire d’un certain Minhotep vers 1940 avant Jésus Christ.

Statuette d’un homme travaillant le grain XIe dynastie – Bois peint – Assiout, tombe non identifiée, Fouilles Schiaparelli
Les poteries, reconstitution d’une tombe
Modèle de grenier Début de Moyen Empire – Bois peint – Tombe de Djefahapi, Assiout
Scène de cuisine Début de Moyen Empire – Bois peint – Tombe de Djefahapi, Assiout

Retrouver les origines des techniques du dessin

Trouvé dans le village de Deir Medina, il s’agissait d’esquisse sur calcaire (ostracon), ancêtre du cahier de croquis
Ostracon satirique : une souris servie par des chats
Deir el-Medineh

Et encore

Des couvercles de sarcophages, en plusieurs parties , intérieur en bois, extérieur en diverses types de roches massives, grès principalement.

Couvercle de Sarcofage momiforme d’Aset, chanteuse d’Amon et épouse de Djehutymes . grès rose, Nouvel Empire, XIXe Dynastie, règne de Ramsès II (1279-1213 av. J.-C.). Thèbes, Khokha.

La galerie des rois

La galerie des rois

 

DSC01656 (1) DSC01658 (1) DSC01653 (1) DSC01655 DSC01652
<
>
Ramsès II – Granodiorite, h.196 cm. Nouvel Empire, XIXe dynastie, règne de Ramsès II (1279-1213 av. J.-C.). Karnak, temple d’Amon.

 

 

 

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *