Finir en couleur…

C’est le destin de cette école maternelle désaffectée depuis plus d’un an et qui va être rasée dans les semaines à venir.

Elle se situe en plein centre d’Orléans. Ce n’était pas une école comme les autres car elle accueillait des enfants handicapés. Pourquoi est -elle vouée à la destruction, je n’en sais pas plus. ..

Ce que j’ai vu m’a enchanté : la mairie a donné carte blanche à un groupe de grapheurs, l’association Sacrebleu pour que ces locaux finissent en beauté.

En 10 jours ce groupe constitué de 10 artistes venant de Paris, de Bordeaux, de Lyon, de Toulouse ont réalisé un exploit, ils ont joué de la bombe de peinture sur tous les murs de cette école sur deux niveaux. Je ne sais pas si les enfants ou les anciens élèves sont revenus visiter leurs anciennes classes, si oui je pense qu’ils ont été ravi de voir la façon pleine d’humour et de délicatesse dont les artistes les ont transformé.

Malheureusement l’expo a fermé ses portes le 28 juin 2015 et les œuvres de ces jeunes artistes resteront éphémères.

 

La facade de l'école n'a pas été épargnée !

La façade de l’école tout en couleurs !

Il y a ceux qui aiment l'eau et les autres ...

Ambiance de grands fonds pour cette salle de bains.

La grande salle transformée en galerie

IMG_6618

Ensemble d’acryliques de ILK

Acrylique d'Amandine Urruty

Acrylique d’Amandine Urruty

Acrylique de Juanito

Acrylique de Juanito

 

Peinnture de Jean Michel Ouvry, le coordonnateur de l'exposition

Peinture de Jean Michel Ouvry, le coordonnateur de l’exposition

A l’étage…

Chaque espace a été peint du sol au plafond par un artiste différent signalé par un panneau explicatif :

Grégory Banas du sol au plofond, même de vélux !

Grégory Banas du sol au plafond, même de vélux !

IMG_6655

Ici Grégory Banas, diplômé de l’ATEP, travaille à Paris

IMG_6651

100TAUR , Nicolas Giraud, de Toulouse a laissé ses bombes aérosols pour le décor…

Sur ce diaporama je vous propose une balade dans l’école en couleurs.









Pas de commentaire

  1. Pingback: Shane à Orléans – Partager

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *