Souvenirs de Syrie, Damas 2009

Souvenirs de Syrie, Damas 2009

Toujours  en colère de la bêtise humaine qui tue des milliers de civiles et détruit tout un pays, je continue de feuilleter mes photos d’excursion en Syrie en 2009.

Photos d'actualité...
Photos d’actualité…

En septembre 2009 nous étions au Liban chez des amis . A notre demande ils nous ont accompagné jusqu’en Syrie. Dès la frontière nous avons découvert une Syrie autoritaire, le passage a été long, les tracasseries administratives contraignantes, coté Syrie les policiers étaient omniprésents. Nous sommes sur l’autoroute Beyrouth-Damas, voie stratégique coupée régulièrement lors des crises entre les deux pays.

damas (2)

A l'arrivée à Damas nous sommes dans l'ambiance car des portraits du président dominent l'autoroute.
A l’arrivée à Damas nous sommes dans l’ambiance car des portraits des  présidents père et fils  dominent l’autoroute.

 

L'entrée de la capitale souvenir des pays de l'Est
L’entrée de la capitale

Le Musée National abrite la plus riche collection archéologique de Syrie (Guide bleu).

Des souks toujours animés et pleins de couleurs.

Un des souks du centre ville
Un des souks du centre ville

Et la célèbre Grande Mosquée des Oméyyades, lieu vénéré depuis de début de l’Islam .

Au centre de l'immense cou, lieu de vie, le Bassin des Ablutions
Au centre de l’immense cou, lieu de vie, le Bassin des Ablutions

 

Dans la salle de prière… tolérance totale pour le non musulman que je suis.

Dans la Mosquée
Dans la Mosquée

Le Qalamoun

Cet ilot chrétien, à 60 km au nord de Damas, était un centre de pèlerinage vivace. Longtemps les chrétiens de cette région ont été alliés au régime (voir plus bas les photos des présidents voisinant les icônes pieuses). Puis bombardements, prises d’otages, calvaires des civiles syriens ont poussé la hiérarchie chrétienne à changer de camp.

Les premiers ermites se fixèrent là à l'abri des grandes routes commerciales Damas-Alep
Les premiers ermites se fixèrent là à l’abri des grandes routes commerciales Damas-Alep
IMG_0557
Du haut du monastère de Saidnaya
Le monastère de Saidnaya
Le monastère de Saidnaya
Ce jour là des chrétiens venaient d'y faire baptiser un de leurs enfants
Septembre 2009. Ce jour là des chrétiens venaient d’y faire baptiser un de leurs enfants
On range les tapis qui ont servi pour héberger les pèlerins durant la nuit.
On range les tapis qui ont servi pour héberger les pèlerins durant la nuit.

MAALOULA

Ce petit village à 1650m d’altitude tient sa notoriété au monastère St Serge qui aurait été fondé à l’époque de Constantin, perché au sommet d’une haute falaise. Dans le sanctuaire une très ancienne table du maître-autel attire l’attention de tous car il a la forme d’un demi-cercle comme les autels païens. J’ai découvert sur Internet que cette pièce unique venait d’être brisée lors de la guerre.

C’est là que nous avons écouté le Notre Père dit en araméen. Pour écouter :

La jeune guide Georgette qui nous a récité le Notre Père en araméen, la langue du Jésus.
La jeune guide Georgette qui nous a récité le Notre Père en araméen, la langue du Jésus.

Le flot des pèlerins et touristes (même voilées) se pressent plutôt dans l’enceinte du monastère Ste Thiècle, au bas de la falaise .

Une étroite faille descend au monastère Ste Thiècle.
Une étroite faille descend au monastère Ste Thiècle.
Les matelas qui servent aux pélerins
Les matelas qui servent aux pèlerins
La nourriture terrestre
La nourriture terrestre
Et maintenant ces  cars de pèlerins ne transportent plus des pèlerins joyeux mais sûrement d'infortunées familles partant se réfugier à l'abri des bombes.
Et maintenant ces cars ne transportent plus des pèlerins joyeux mais sûrement d’infortunées familles partant se réfugier à l’abri des bombes.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *