Nous avons remisé les valises pour le prochain voyage.

Nous sommes de retour d’Iran, la destination que nous avions choisie en 2017 pour aller voir un peu ce qui se passe en dehors de notre frontière et surtout comment vivent les gens de labas. Nous avions choisi Point Voyage, l’agence avec laquelle nous étions allés en Palestine (voir billets « Palestine ».

Notre parcours

Notre parcours, en train (1000 km) et en car (1400km)

Dans plusieurs billets je vous ferai partager ce qui nous a le plus marqué. Le prochain billet sera consacré aux femmes iraniennes .

L’IRAN, un grand pays

Il y a quelques années les infos que nous avions de ce grand pays venaient principalement d’exilés en Europe. Maintenant l’Iran est devenu « fréquentable » pour les français,  nous y avons rencontré plusieurs groupes de touristes français mais aussi italiens, allemands. La destination attire de plus en plus de touristes, àa se comprends tant les sites historiques sont remarquables et pour les touristes humanistes, les gens sont accueillants. Grace à la lecture de livre comme « Le petit guide des Usages et Coutumes IRAN » nous nous étions préparé à vivre un moment dans ce pays. Seul problème l’obligation du foulard pour les étrangères mais progressivement de l’avis des femmes du groupe « on s’y fait ». Le tchador (grande pièce de tissu posée sur la tête) est obligatoire dans certaines mosquées ou mausolées.

Avec ses 1 648 000 km2 (2,5 fois la France) dont les 2/3 désertique elle est peuplée quand même de plus de 80 millions d’habitants dont 70% habitent dans les villes (France : 67 millions). Sa population a doublé depuis 1980. Le taux alphabétisation est de 80%. On compte actuellement moins de 2 enfants par femme. Voir plus.

Quelques images de nos étapes  …

Téhéran, la capitale et les premiers contacts avec les gens

Shiraz, la ville de Hafez

Persépolis

Yazd, la ville de zoroastrienne et en fête

Varnazey, le désert

Ispahan

Kashan et ses palais

Qom, ville de pèlerinage

Et un groupe soudé par son guide Majid









Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *