Musée Matra

Musée Matra

Ma région Centre cache des trésors ; sur ce billet je vous emmène à Romorantin, ville du Sud du Loir et Cher au Musée Matra .

Il y a plusieurs années, j’ai eu l’occasion de suivre (aider et soutenir)  en tant que permanent régional , l’équipe syndical de ce pays de Romorantin. La plupart des adhérents venaient de Matra Automobile et ce sont eux qui m’ont fait partager dans les années 85-90 leur fierté (et de temps en temps leur difficultés de travailler chez Matra . A ce moment là la production de l’Espace était sur une courbe ascendante et fabriquer ce fleuron de la technologie française était enthousiasmant .

Depuis la fabrication de l’Espace a été transporté chez Renault à Sandouville et le bassin d’emploi a été déclaré sinistré suite aux très nombreux licenciements. Dans la presse régionale j’ai lu le combat des salariés pour préserver leur emploi (surtout chez les sous traitants) et les différentes recherches des élus et responsables économiques pour trouver d’autres activités. Depuis sept 2004 une entreprise Matra ( Matra Manufacturing et Services) produit à  Romorantin des vélos électriques .

Le musée Matra fait revivre , sûrement très succinctement pour celles et ceux qui les ont vécu, les 30 années de rayonnement, 1970 à 2003.

Ne cherchez pas ce Musée sur un des anciens sites de Matra ! Vous le trouverez dans le centre ville, dans l’ancienne usine Beaulieu, désaffectée depuis 1983, fin de la fabrique de la plus célèbre caméra française. A l’intérieur, une plaque et une petite vitrine rappellent ce passé glorieux de la mécanique de haute précision, de l’outil de travail de nombreux reporters cinéma dans le monde.

Photo Internet
Photo Internet

J’ai retrouvé sur le Web qu’une exposition temporaire avait eu lieu ici il y a quelques années, et je vous en communique le lien : cliquez ici

Le musée Matra s'est installé dans l'ancienne usine des caméras Beaulieu.
Le musée Matra s’est installé dans l’ancienne usine des caméras Beaulieu, fabriqué ici entre 1960 et 1983.

Deux raisons principales caractérisent l’intérêt de ce Musée, le rappel des courses automobiles où la technologie Matra s’est illustrée et l’histoire d’un pan de l’industrie automobile avec la conception et la fabrication du premier monospace français.

La première voiture de course aux couleurs bleu dans la compétitions et des noms prestigieux .

Début en formule 2 le tremplin pour la F1
Début en formule 2 le tremplin pour la F1, ici avec JP Belletoise qui gagna de nombreuses courses en 1969
Jean Luc Lagardère a souhaité que Matra gagne en F1 avec des grands noms du sport automobile son écurie remportera 124 victoires.
Jean Luc Lagardère a souhaité que Matra gagne en F1 avec des grands noms du sport automobile son écurie remportera 124 victoires.Avec cette voiture Jackie Stewart remportera en 1969 le titre mondial.

 

Matra présent aussi dans les grands rallyes de cette époque
Matra présent aussi dans les grands rallyes de cette époque
Prototype pour gagner Le Mans
Prototype pour gagner Le Mans (1969)

 

1972, Pescarolo et Hill gagnent les 24h du Mans
1972, Pescarolo et Hill gagnent les 24h du Mans. Ici sur le même chassis  en 1973
IMG_9974
1994 Prototype d’un Espace de compétition
Espace équipé
Cet Espace F1 est équipé d’un V10 de 820ch . Avec ce modèle on approche les 300 km/h

L’odyssée de l’Espace

Ce titre je ne l’ai pas inventé !!! mais découvert sur un panneau explicatif du Musée.

La production des voitures de série par Matra à Romorantin a commencé principalement en 1973-80 par la Baghéra, coupé 3 places puis en 73-74 la Rancho tous chemins . Ces véhicules préparent le terrain de l’Espace . A partir de 1984, avec le partenariat de Renault cette voiture sera construite à 874 242 à Romorantin. De nombreuses nouveautés technologiques accompagneront cette révolution automobile (galvanisation des châssis, carrosserie polyester, arbre de transmission intégral en carbone-kevlar, etc…).

IMG_9954 - Version 2

Un des premiers modèles d'Espace Quadra
Un des premiers modèles d’Espace Quadra
Signature des Matra sur le 500 000 ème exemplaire
Signature des 3600 collaborateurs de l’époque sur le 500 000 ème exemplaire
1991
Sortie en 1991

 Dans les archives des prototypes…mes surprises

1992 Voiture électrique de compétition pour le Rallye de Suède. 150km/h
1992 Voiture électrique de compétition pour le Rallye de Suède. 150km/h

 

La Zoom, voiture pliable et électrique ! Après 1984
La Zoom, voiture pliable et électrique ! Après 1984

Et bien d’autres innovations qui m’ont échappé, je ne suis pas féru d’automobile.

J’aurai aimé que ce Musée montre plus les hommes et les femmes qui ont oeuvré anonymement dans les ateliers comme dans les bureaux . Certes des grands noms, ceux des coureurs, des ingénieurs, des patrons, sont associés à cette odyssée mais cela n’a pu être accompli que par le travail de milliers de collaborateurs. Quelques photos d’ateliers auraient permis de leur rendre hommage. A quand un éco musée ?

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *