Lettre de Côte d’Ivoire (mi juillet)

Lettre de Côte d’Ivoire (mi juillet)

Les prodiges de la mécanique africaine

JP n’oublie pas le blog et il vient de m’adresser des photos de chez lui labas en Côte d’Ivoire. Ces images de la vie quotidienne montrent que malgré le désordre ambiant post-guerre civile (c’est ce que l’on lit en France), la vie a repris . Les Africains sont toujours d’aussi bon mécaniciens. Il faut bien se débrouiller car je ne pense pas que les garages soient debout.

« Un peu de couleur local , dans la mécanique auto oû l’absence de moyens pour opérer sous ce véhicule ne prend pas le carrossier au dépourvu.

Un moyen classique pour travailler "sous" le véhicule.
Un moyen classique pour travailler "sous" le véhicule.

L’intervention consiste à renforcer le plancher passablement pourri sur des zones malencontreusement situées à proximité du réservoir d’essence, de la
durite en sortie et de la canalisation elle même dans la partie avant…

La soudure
La soudure

Le chef , passablement satisfait du prodige de son ouvrier , montre qu’il a su par quelques prières et grigris éviter une explosion fâcheuse pour les voisins et l’opérateur lui même .
Il est vrai que son équipement des pieds à la tète le met à l’abri de n’importe quel préjudice

Le chef...
Le chef...

Un détail : la photo lors du soudage a été prise au zoom à …20m. »

Une réaction au sujet de « Lettre de Côte d’Ivoire (mi juillet) »

  1. Voila pourquoi les anglais vous ont vaincu et colonisé, les Etat-unis vous pietinent aujourd’hui.
    Ayez honte de prendre du petrole en Côte d’ivoire et continuer de mimimisé les proprio.
    Vous avez tuer Kadhafi et fait arrêter Gbabo; quitter l’afrique bon sang, nous sommes indépendant non Merde!.
    Pourquoi fais-tu des commentaires bizzares sur cette mécanique , qu’avez-vous en afrique francophone, regardez l’afrique anglophone! ayez honte vous autres.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *