REncontre à Madagascar

REncontre à Madagascar

Dona, profession masseuse.

Il était prévu qu’à Ambila, dans le lodge d’Homéopharma nous bénéficions de trois séances de massage relaxant aux huiles essentielles.

masseuse.1196359910.jpglodge.1196110503.jpg
A notre grand étonnement Mr Jean Claude, le Directeur avait missionné pour nous, en exclusivité, Dona, masseuse à Antananarive.

Pour nous Dona avait quitté sa ville ( 6 heures de taxi brousse), sa famille, ses amis, son entraînement sportif pendant trois jours .
C’est ainsi qu’en fin de journée, nous confions notre corps à cette jeune femme de 25 ans .
Pendant une heure, Dona pratique son art avec une énergie énorme. Elle commence par notre tête et termine par les doigts de pieds. Vous ne pouvez pas imaginer le bien que procure le massage des doigts de pieds, comme, d’ailleurs le massage des 5 doigts de la main l’un après l’autre.
Avec une force inimaginable pour une jeune femme si frêle, Dona pétrie, tapote les muscles, et appuie sur des points très précis, ses mouvements sont réglés au millimètre près.

Malheureusement ce travail demande une musculation très importante des membres supérieurs et Dona doit compenser en pratiquant régulièrement les arts martiaux qui favorisent les membres inférieurs.

dona.1196110563.jpg
Dona a appris ces techniques lors d’un apprentissage de 5 mois, conclusion d’essai d’emplois sans intérêt dans la coiffure et l’esthétique. On ressent qu’elle adore son travail. Je ne sais pas comment elle fait pour développer toute cette énergie, à faire 8 massages en moyenne par jour.
En effet le massage est très en vogue dans les villes de Madagascar. D’après le Directeur d’Homéopharma les malgaches se font masser régulièrement.
Dona voudrait apprendre d’autres types de massages comme le massage indien.
Elle se plaint de la mauvaise réputation de cette profession trop marquée par l’aspect sexuel, pourtant, pour elle il s’agit d’un métier qui soigne comme celui du médecin.
Si vous voulez connaître plus Dona, adressez vous à l’Institut Homéopharma du centre ville de Tana et profitez d’un moment inoubliable de relaxation et d’amitié.

amis.1196110604.jpg

En dehors des heures de massages, Dona se retrouvait avec des jeunes du lodge .

Procahin portrait : le directeur de Dona, Mr Jean Claude Ratsimivony.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *