Retour de Madagascar

Retour de Madagascar

Et voilà nous sommes revenus sur terre, la terre orléannaise .

arrivee.1196023842.jpgEt je suis devant mon Mac, je trevouve la sérénité après les déboires des connexions Internet. Une grande question me trote dans la tête : comment font-ils ces globe-trotters du blog ?

Bref, maintenant dans le calme je vais pouvoir vous faire part de nos (Colette et moi) découvertes, de nos rencontres, de nos agréables moments dans ce pays toujours auusi agréable à visiter.

Nous nous sommes posés la question, quels sont les trois souvenirs principaux de ce séjour.

Voilà nos réponses :

Nos trois souvenirs agréables de ce voyage 2007 à Madagascar .

Pour Colette :

1/ la visite de la ferronnerie, l’atelier que dirige Violette et Dieudonné aux environs de Antananarive.

Voyant notre intérêt pour l’artisanat, notre guide Falo nous emmène dans un atelier pas comme les autres car il s’agit d’une entreprise de réinsertion où 400 personnes travaillent la tôle de récupération pour en faire de véritables oeuvres d’art. Nous y retournons le dernier jour et nous avons la chance de rencontrer les dirigeants Violette et Dieudonné dont vous liserez prochainement le portrait.

fero.1196023897.jpg

2/ les massages chez Homéopharma à Ambila. Quand nous arrivons à Ambila, nous sommes accueillis à l’Ecolodge .

ecolodage.1196024413.jpgEt là dans une grande maison au bord de l’océan Indien, une masseuse Dona nous fera le plaisir de son art (massage de la tête au doigt de pieds) en fin de journée.

masseuse.1196023952.jpg

3/ le lagon des Iles Ste Marie et aux Nattes.

plage.1196024321.jpg

Pour moi,

1/les massages à Ambila

2/la visite de la ferronnerie

3/le réveil par les Indri-indri dans le parc national d’Analamazoaotra à Andasibe Perinet.Le lémurien Indri-indri ne vit que dans cette forêt. Il communique avec ses congénères grâce à des cris très longs et stridents que l’on découvre au très petit matin . Nous ne savons pas à quelques distances de notre bungalow ils sont car leur cri peut être entendu à 3 kilomètres de là.

indri.1196024249.jpg

Il restera dans nos mémoires, je pense d’autres moments comme le bonheur des gens recevant tout de suite une photo imprimée, les coups de fil de Mr W. Rajaobelina (Comptoir malgache d’Orléans) et de Mme Christiane de Discover Madagascar s’assurant tout au lon de notre parcours que tout allait bien, les visites d’écoles avec les discussions avec les institutrices

instit.1196024887.jpg

, la recherche des lémuriens Indri-indri, le repas gastronomique au Relais de la Haute Ville,

resto.1196024670.jpg

la visite des artisans et principalement des fabriquants de maquettes, la distillerie des huiles essentielles, la rencontre avec le Directeur d’Homéopharma (ci-dessous)

jeanclaude.1196024592.jpg

En résumé notre voyage dans l’Est de Madagascar nous confirme comme l’année dernière que nous avons parcouru un pays certe l’un des plus pauvre de la planête mais le plus riche de ses hommes et de ses femmes si travailleurs et surtout pour nous si accuillants (même dans les régions plus touristiques que nous avons parcourues).

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *