Le cimetière militaire, comme un livre

Le cimetière militaire, comme un livre

Dernièrement et pour la première fois, j’ai franchi la porte d’un cimetière militaire, celui  de Merville dans le Nord.

Ce cimetière fut utilisé pour les inhumations des militaires décédés dans les hôpitaux et pour le regroupement après l’Armistice des tombes provenant des champs de bataille de la guerre de 14-18.

Carte de la région en 14-18
Carte de la région en 14-18

Ce lieu très bien entretenu, contient les tombes de soldats, marins et aviateurs. « 2052 d’entre eux Britanniques, 14 Canadiens, 23 Australiens, 2 Sud Africains, 97 Indiens, 12 Français et 25 Allemands », nous indique une plaque de bronze.

Vue générale
Vue générale

Les inscriptions gravées dans chaque pierre rendent plus humain ces alignements . Ces lettres se lisent comme celle d’un livre de vie.

Ce soldat a 53 ans
Ce soldat a 53 ans, peut être a-t-il laissé un femme et des enfants …ceux qui ont fleuri cette tombe.
A 23 ans, la vie devant lui. Je pense à la peine de ses parents...
A 23 ans, la vie devant lui, peut être dans une carrière militaire. Je pense à la peine de ses parents…
17 ans, il s'était engagé , sur un coup de tête ?
17 ans, il s’était engagé , sur un coup de tête ?
IMG_8865
Dans les pays du Commonwealth, le coquelicot est le symbole associé à la mémoire de ceux qui sont morts à la guerre.
Venu de son Inde natale, Il avait parcouru des milliers de kilomètres...
Venu de son Inde natale, Il avait parcouru des milliers de kilomètres…
Ils étaient musulmans
Ils étaient musulmans
Ils étaient musulmans...
Orientés vers La Mecque

La guerre les a immobilisé dans cette région de France.

En parcourant ce cimetière militaire, ma pensée de promeneur. a peut être fait un peu revivre ces hommes de toutes origines et de tous âges. C’est cette expérience que j’ai voulu vous faire partager.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *