Découverte à Limoges

Découverte à Limoges

Je ne suis ni un archéologue, ni un spéléologue,  mais avec mon épouse nous avons découvert une caverne en plein Limoges.

Lundi dernier nous étions de passage dans cette ville après avoir fait quelques achats chez Jacques Perguay à Aixe sur Vienne , le porcelainier pour lequel j’ai fait un reportage sur ce blog il y a quelques années .

Nous ne connaissions pas cette ville pourtant voisine de notre région. Je voulais voir cette gare que l’on dit exceptionnelle par son architecture.

IMG_9298 (1)

La gare construite en 1929, dont le campanile s'élève à 61 m
La gare construite en 1929, dont le campanile s’élève à 61 m

En descendant l’avenue du Général de Gaulle, qui longe les voies de chemins de fer juste avant qu’elles s’engouffrent sous la ville, nous avons été intrigués par un fond d’une cour verdoyante. Pas d’enseigne sur l’avenue, pas de signe apparent d’un commerce surtout sur cette artère plus dédiée à l’hébergement (hôtels)  que commerçante, notre curiosité est à son comble. Nous nous engageons sous le porche comme dans un boyau de grottes. L’atmosphère est un peu sombre mais des fresques sur les murs rendent les lieux plus intriguant encore.

Le couloir décoré
Le couloir décoré

A l’air libre, au centre de la courette, un jet d’eau anime un petit bassin . Arbustes, plantes vertes et lierres envahissent ce petit espace. Ce lieu a dû être occupé … car un vieux vélo appuyé au muret, semble avoir été oublié là .

IMG_9315IMG_9313 (1)

Nous poursuivons notre exploration. Devant nous, envahit par le lierre, la façade d’un atelier du XIXè siècle de deux petits étages, se dessine. Les immeubles de plusieurs étages qui l’entourent semblent l’écraser . A travers les vitraux de cette construction industrielle apparait un timide éclairage. Une enseigne délavée « JM chaussures » , m’interroge . Est-ce une ancienne fabrique de chaussures ? Compte tenu des quelques notions de géographie qui me restent il me semble que Limoges est d’abord le pays de la porcelaine et pas des chaussures !

En observant plus assidument nous devinons des ombres, cette maison serait-elle habitée. Nous poussons la porte.

Nous nous trouvons dans une caverne où les stalagmites seraient l’empilement des boites de chaussures et les plantes vertes du plafond les stalactite. Nous progressons avec prudence dans cet univers étranger.

IMG_9300

Ces boites sont partout à même le sol, sur les meubles, même sur un piano, dans un vieux placard, sur des rayonnages d’un autre temps. Très vite mon épouse est stupéfaite par le prestige des marques de chaussures en vente. De plus des étiquettes annoncent des prix de soldes.  Il y a l’embarras du choix, pour avoir chaussure à son pieds.

IMG_9305

Des marbres, des peintures sur les murs veulent transformer le lieu en musée. Le coté antiquaire domine.

IMG_9306

 

Progressivement la singularité de la décoration nous apparaît moins étrangère et nous parcourons les lieux avec émerveillement. Avec l’accord de la propriétaire (peut être) des lieux je peux faire des photos.

Pendant ce temps ma spécialiste es chaussures poursuit son exploration. Dans le labyrinthe de chaussures, entre les stalagmites des boites de chaussures,  elle s’arrête, prend entre ses mains un modèle, l’admire sous toutes ses faces et précise satisfaite  « c’est ma pointure regarde comme elle irait bien à mes pieds cet été ! »

Notre bonheur est maximum quand la caissière-propriétaire (peut être) nous annonce que nous sommes dans un lieu unique en France. Nous venons de découvrir un trésor, celui des soldes de chaussures aux marques prestigieuses.

Heureux nous poursuivrons le temps d’un après midi notre recherche d’autres lieux du Limoges insolites puis nous repartirons vers Orléans.

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *