Nouvelle initiative d’artistes orléanais pour leurs concitoyens

Dans le centre d’Orléans, le Campo Santo  le cloître d’un ancien cimetière s’est transformé, cet été 2017, en galerie d’art. La particularité de cette exposition est que les œuvres ont été réalisées en public pendant deux jours le 18 et 19 juillet par des professionnels invités par l’Association Couleur Vinaigre. Dommage je n’ai pu assister, ni filmer cet événement. Faute de ce plaisir je viens de découvrir  la production de cette association orléanaise. N’hésitez pas un instant pour vous rendre au Campo Santo jusqu’au 20 Août 2017.

Pour en savoir plus : http://www.agenda-des-sorties.com/detail.php?id=115218

Sur fond de Cathédrale et d’Institut des Arts Visuels (bâtiment moderne), le Campo Santo

Comme d’habitude je ne vous propose pas un catalogue de cette exposition mais tout simplement quelques œuvres que j’ai photographié à ma manière…

Coup de cœur

Ce choix n’est pas dicté par un intérêt technique (je ne suis pas spécialiste) mais seulement par le plaisir que cette peinture me procure.

« Un vent de liberté » de Sylvie Turlais, artiste plasticienne, mosaïste, haïkiste .

Sur un carton descriptif qui accompagne chaque peinture, l’artiste nous précise :  « Sensible à l’Autre et au Monde qui m’entoure j’exprime, à travers mes créations plastiques et poétiques, les émotions qui en découlent …. »

Émotion

« Nos pas » de Maria Collin. « C’est un poème de Jean Collin, déporté à Mauthausen et de qui je garde le nom. Toute ma vie j’étais poursuivie par les souvenirs de ceux qui ont survécus. Ma peinture est un chant au courage de la survie. »

Découverte…

Pour ce prof de science physique et plasticien :  » le fil de l’eau  se transforme en couture de fil de fer et ramène dans ses filets, les divers objets qui jonchent les berges du fleuve. Voici dressé devant vous le reflet ligérien… »

Nature

au fond les poissons de François Lenhard

Dans la Loire il y a aussi de la vie…

Détail de la production de François Lenhard, il intervient en milieu scolaire et psychiatrique

Curiosité

Passer devant le miroir de Jean Pierre Lecorrre : « Et in arcadia ego »

 » Pour le Campo Santo, « et in arcadia ego » Travail sur la mémoire, le temps passé, le temps qui passe, le temps à venir… »

 

Bonheur partagé

Détail de « Joie de vivre » de Monique Attard

Dans son commentaire Monique Attard écrit :  » Je vous offre un moment de bonheur, une pause à la couleur de mes envies, je veux voir briller les yeux, pour un instant. Je voudrais être l’avenir. »

Et tous ceux

que je n’ai pas choisi pour que vous alliez les rencontrer à travers leurs œuvres qu’ils ont produit ici pour nous.

<
>

 









Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *