Cleryraconte

Cleryraconte

Cléry est une bourgade des environs d’Orléans en direction de l’ouest. Une basilique abrite de tombeau de Louis XI et Notre Dame de Cléry a été un haut lieu de pèlerinage sur le chemin de Compostelle passant par Tours. Ce pèlerinage est illustré par une fameuse chanson enfantine .

Hasard ou pas, les habitants de ce village (beaucoup travaillent à Orléans, d’autres sont vignerons ou arboriculteurs) sont valeureux. Depuis 14 ans, tous les étés ils se transforment en acteurs pour monter avec l’aide de quelques professionnels un spectacle historique . Ces 200 bénévoles émerveillent par leur talent des milliers de spectateurs une dizaine de soirs les WE de fin juillet début Aout, plus précisément cette année les 20-21-27-28-29 juillet et 2-3-4 août.

Il y a encore deux soirs réservez et courez voir ce grand spectacle de 1h40, époustouflant, professionnel et d’une générosité communicative. Voir le site

De plus ce spectacle est un moyen de se remémorer notre histoire . Dommage que ces spectacles se produisent pendant les vacances car sûrement que beaucoup de profs d’histoire y verrait là un moyen pédagogique pour illustrer leurs cours.

Prise de la Bastille...un symbole.

Ce spectacle est  merveilleusement bien écrit et nous fait vivre des moments de notre passé de citoyens avec plein de détails sur lesquels les livres d’histoire passent trop vite. Nous voyons comment Révolution s’est déclarée. Les aspects économiques, la faim, le chômage à Paris, les moissons désastreuses, les impôts seigneuriaux sont particulièrement mis en évidence. Le texte nous montre la montée difficiles des idées prévalant la liberté et surtout la liberté des femmes .    Il est intéressant de reconnaître des débats toujours actuels comme le travail du dimanche, le pouvoir des banquiers ou le « rêve d’être propriétaire ». Nous voyons les moments de liesse,mais aussi les exécutions, les emprisonnement, les compromissions ;  la Révolution de 1889 s’est réalisée avec beaucoup d’espoirs mais aussi des douleurs et des difficultés. Je pense aux Révolutions Arabes…

Cet été là la moisson avait été mauvaise et le blé s'achetait très cher et on vit le meinier quitter son moulin.

 

Poussé par la pauvreté, les bandits attaqués et la troupe devait protéger les voyageurs.
Découverte de Paris par des habitants de Cléry.

 

Rencontre avec Olympe de Gouge la défensseuse des droits des femmes.
Rédaction du cahier de doléances dans l'auberge de Toinette à Cléry
Discussion de la nouvelle constitution à l'Assemblée, ici intervention du clergé.
Fête de la St Jean à Cléry
Liesse républicaine à Paris
La bataille de Valmy comme dans une super production ...

Le choix de réaliser un va et vient entre la vie à Cléry, principalement localisée dans l’auberge de Toinette et les événements parisiens voir orléannais est très judicieux. Paysans ou ruraux ont un destin commun et sont, dans ce spectacle, montrés avec autant d’intelligence. C’est dans l’auberge de Toinette que les villageois font écrire leurs doléances, c’est à Paris ou Versailles que ce font les discours pour construire la nouvelle Constitution….C’est à Cléry que le marquis laisse sa place au maire, issu de la nouvelle Constitution…

Mathurin devient le premier maire de Cléry, pas facile de remettre en cause l'autorité du Marquis...
Olympe de Gouge arrangue les parisiennes
Les femmes font leur place dans la Révolution et tentent de défendre leurs droits
Olympe de Gouge finira à échafaud. Cette scène sera plus longue que les 4 exécutions précédentes jouées comme des flashs.

Le texte et le spectacle mettent en valeur le rôle des femmes, celles de la campagne comme celle de la ville .

Les grandes voix républicaines comme Théroigne de Méricourt et Olympe de Gouge sont mises en évidence par des discours enflammés . Et celle de Toinette, l’aubergiste de Cléry qui cachera le père Bernard, le curé réfractaire et sera emprisonnée pour cela, est magnifiée et sera le mot de la fin tout aussi enflammé et surtout porteur d’espoir pour notre vie actuelle.

Toinette de l'auberge de Cléry nous enthousiasme dans un discours plein d'espoir pour la démocratie et le prolongement toujours actuel de la Révolution .

 Et tout cela se déroule avec de la bonne humeur, des moments de liesse communicative, on ne s’ennuie pas !!!

Bravo, Cléry comme on doit être bien dans ce village avec tant de citoyennes et citoyens si chaleureux ! Merci aux 200 bénévoles pour leurs longues heures de répétitions et de travaux de préparation.

La troupe à la fin du spectacle
Le grand vide quand les spectateurs ont quitté la tribune.
Chapeau pour les constructeurs des nombreux décors fixes (ici) ou mobiles.

 

 

 

 

Une réaction au sujet de « Cleryraconte »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *