15 août 2020 à Bramans

15 août 2020 à Bramans

Le covid… n’a pas entamé la tradition bramanaise de l’Assomption . Malgré des contraintes, comme le port du masque, la limitation des places dans l’église communale et surtout la suppression de l’après midi festive de la fête communale, le 15 août a été célébré à Bramans avec piété presque que comme l’année dernière (voir mon billet pour plus de détails sur cette fête).

Les pompiers en tenue d’Empire n’avaient pas voulu manquer ce rendez vous et ouvraient le cortège officiel accompagnés de la Clique des pompiers en grande tenue.

Portée cette année par les hommes, la croix symbole du pain qui sera béni lors de la cérémonie religieuse,

Des jeunes filles (coiffe blanche) et Des jeunes garçons accompagnaient la Vierge de l’Assomption

Pour cet événement les dames du village revêtent leur costumes traditionnels, atouts que l’on conserve dans la famille pour les grandes occasions de plus en plus rares sauf…pour la procession du 15 août.

La procession jusqu’à l’église

Les « locataires » de l’église de Bramans, saints et archanges dans leurs parures dorées, habitués aux débordements traditionnels des 15 août, devaient être très étonnés de la sagesse des paroissiens pour la distanciation physique . De plus un spécialiste, comme le saint curé d’Ars (photo précédente) aura sûrement repéré la ferveur exceptionnelle des fidèles ayant bravé le covid…

Pendant l’homélie le curé de la paroisse a rappelé le rôle unificateur de la croix des catholiques : « Des croix, on en érige dans les endroits les plus divers, comme aux sommets de nos montagnes ou sur nos costumes de fête… « 

Après la cérémonie, intéressé par ce rappel, , je me suis permis d’aborder des dames pour leur demander de dévoiler la croix qu’elles arborent sur leur poitrine. Avec beaucoup de gentillesse elles m’ont fait découvrir ce bijou souvent hérité de leurs aïeules. Plus ou moins ciselées, incrustées de pierres, ces croix sont de type savoyard. Je laisse aux historiens ou aux orfèvres le soin de commenter cette observation.

Merci à elles ! Et bravo pour ce 15 août, masqué mais toujours aussi cordial. L’année prochaine j’aimerai être à ce rendez vous en espérant que ce virus n’aura pas plus entamé la convivialité de ce pays de Savoie..

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *