Départ en retraite

Départ en retraite

J’aimais bien faire la moisson avec lui. Il était très tolérant pour moi qui avait oublié d’une année sur l’autre le métier de chauffeur de tracteur. Nous chargions la remorque tout en roulant et il savait se mettre à ma vitesse. Bref je m’entendais bien avec le chauffeur de la ferme de ma belle soeur. Ce que j’aimais beaucoup c’est l’accompagner dans la cabine de la moissonneuse. Il y avait la clim, Didier s’appliquait beaucoup les yeux fixant en permanence la coupe pour éviter tout bourrage. J’aimais l’accompagner ainsi parce-que nous discutions ensemble. Et là je découvrais comme il était bien informé , cela m’a toujours étonné de lui le manuel . Les discussions que nous avions ensemble n’étaient pas des discussions de comptoir. Didier n’est pas une grande gueule aux réflexions à l’emporte pièce. Par exemple sur les jeunes qui font du bruit, pas de discours type « que fait la gendarmerie, il faudrait les mettre en prison, etc… »mais une reflexion en profondeur : « pourquoi ne travaillent-ils pas, pourtant ils ne sont pas fainéants, c’est pas facile en ce moment ! ».

De plus j’étais admiratif par sa capacité d’écoute et je pense que c’est cela qui lui permet d’être si tolérant.

Son érudition est également très importante dans le domaine de la nature ; j’aimais bien quand il me parlait des lièvres et de leurs habitudes de vie ; il me montrait le chevreuil dont seules les oreilles dépassant des blés, le trahissaient. Conduire un tracteur, une moissonneuse dans l’immensité des champs doit être très monotone et lui compensait par l’observation de la nature tout au long des saisons.

Pourquoi je vous parle de Didier …il vient de partir à la retraite . Dans les entreprises très souvent, le départ à la retraite est l’occasion d’un événement avec beaucoup de convivialité. C’est l’occasion de retracer la carrière du nouveau retraité, c’est l’occasion pour ce dernier d’être une dernière fois entouré par ses collègues. C’est parfois la dernière manifestation de la solidarité entre collègue.

Je n’ai jamais cherché à savoir comment ça se passe en agriculture.

Là mon épouse et ses soeurs ont voulu faire un geste : Didier a été invité à venir chercher son compte et à cette occasion nous avons partagé un gâteau et trinqué pour que sa nouvelle vie se déroule bien . Il a même pris plaisir à retracer sa carrière (apprenti puis ouvrier boulanger toujours avec le même patron, départ suite à la reprise du commerce par un autre patron et enfin il y a plus de 10 ans embauche dans la ferme comme chauffeur).

didier8.1189369972.jpg

Et Didier est parti heureux. J’espère que sa retraite se passera bien et qu’il pourra réaliser ses projets : sortir de son canton . Je reconnais bien Didier toujours avide de rencontrer des gens, de discuter et de découvrir d’autres mondes.

Une réaction au sujet de « Départ en retraite »

  1. Juste pour dire merci Didier
    Et encore des billets tranche de vie. Avec plein de photo. Dommage que Didier n’estpas voulu montrer son travail, ses mains, son visage. Elles sont belles tes photos

Répondre à Matthieu Annuler la réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *