Un pas pour l’accès aux médicaments pour tous

Un pas pour l’accès aux médicaments pour tous

Je viens de lire dans mon journal « Le Monde » que la Thaïlande autorise des génériques de médicaments protégés par des brevets.

Il s’agit de la fabrication et la distribution au moindre coût de versions génériques de deux médicaments soignant l’un le sida et l’autre les maladies cardiologiques. Pour le premier cette décision réduira la facture d’un tiers et pour l’autre de 90%.

Naturellement les représentants des laboratoires propriétaires des brevets ont protesté et brandi des menaces de retraits des investisseurs . L’Ambassade des Etats Unis a fait demander « des explications ».

L’accès aux médicaments est une des injustices les plus graves . Dans « Le Monde » du 9/1/07 un tableau montrait combien l’accès au médicament était un marqueur des inégalités planétaires. Et on voyait que le marché pharmaceutique était de 268,8 milliards de dollars en Amérique du Nord, 180,4 en Europe, 69,3 au Japon, 28,8 Asie du Sud Est et…6,7 en Afrique.

« …elle explique aussi pourquoi l’industrie s’efforce de mettre au point des nouveaux médicaments répondant aux pathologies des populations les plus solvables : cancer, maladies cardio-vasculaires, obésité, Alzheimer. En revanche, les maladies les plus répandues suscitent moins d’efforts de recherche (malaria) ou de mise à disposition de thérapies existantes (sida, tuberculose). »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *