Un cadeau de Noël pour les orléanais

Un cadeau de Noël pour les orléanais

Du 5 au 13 décembre 2015, à la Collégiale Saint Pierre le Puellier à Orléans, les artistes orléanais offrent à nos sens un agréable cadeau, le 108ème Salon des Artistes Orléanais. A la recherche du coup de cœur, je me suis rendu hier à cette exposition 2015.

La Société des Artistes Orléanais existe depuis 1925, Maurice Génevoix en a été un des fondateurs. Le premier salon a eu lieu en 1927 dans différents endroits d’Orléans. Depuis 1976 ce Salon annuel se tient dans la Collègiale Saint Pierre le Puellier, la plus ancienne église de la ville (XIIè). Désaffectée ce magnifique monument, à l’éclairage adapté, héberge une dizaine d’expo par an. Des artistes de grande renommée, photographes, peintres, sculpteurs, plasticiens y ont exposés leurs œuvres.

L'affiche et la couverture du catalogue de 114 pages
L’affiche et la couverture du catalogue de 114 pages

Mon coup de cœur

Mon choix est basé sur une émotion, en effet appareil photo en main je suis attiré par une forme ou une couleur particulière. J’ignore la technique utilisée et le travail effectué...J’AIME !

Composition de Annie Lemaire-Teroute
Compositions de Annie Lemaire-Teroute

 

Je me suis arrêté longtemps devant…

Combat de Guy Bertrand
Combat de Guy Bertrand

Les invités

Pour chaque Salon, la Société des Artistes Orléanais composée de peintres, sculpteurs, graveurs et céramistes, invite une ou deux personnalités internationales .

Alain Challier

Cette année Alain Challier vit et travaille à Levallois-Perret ; c’est un artiste polyvalent, plasticien, architecte, sculpteur et peintre. Ici il présente des sculptures plutôt des « installations » et quelques compositions de pastels et fusain .

IMG_8987

Détail d'une de ses cages animées
Détail d’une de ses cages animées

 

Charlotte Massip

La gravure a attiré (Picasso, Matisse, etc…) et attire toujours de plus en plus d’artistes (voir mes billets précédents : faire l’étiquette : galerie d’art). Il était logique que la Société Orléanaise invite une célèbre graveuse issue de l’École Supérieure d’Imprimerie Estienne à Paris. Depuis 2007 elle a été sélectionnée pour de nombreuses expositions, de salons ou Galeries à Paris, en Espagne, à Bordeaux, à Liège.

Sa production présentée dans ce Salon Orléanais 2015 peut dérouter le profane ; tellement elle dissèque ses sujets, parfois religieux comme sa réinterprétation de tableaux de saintes martyres d’un peintre andalou du 17ème siècle. Pour notre plaisir, Charlotte Massip utilise l’aquatinte puis l’aquarelle pour rehausser ses gravures et ainsi faire revivre ses squelettes ou autres écorchés, comme dans « Tango » ci dessous.

Détail de l'Eau forte, "Tango" de Charlotte Massip
Détail de l’Eau forte, « Tango » de Charlotte Massip
Santa Inès, eau forte... de Charlotte Massip
Santa Ines, eau forte… de Charlotte Massip
Sainte Ursula Pointe sèche de Charlotte Massip
Sainte Ursula Pointe sèche de Charlotte Massip
Planche de cuivre originale "Mes 40 tentacules" de Charlotte Massip
Planche de cuivre originale « Mes 40 tentacules » de Charlotte Massip
Vue d'ensemble de la présentation des oeuvres de Charlotte Massip dans le cœur de la Collègiale
Vue d’ensemble de la présentation des œuvres de Charlotte Massip dans le cœur de la Collégiale

 Quelques œuvres de sculpteurs et de céramistes orléanais

Faustine de Marie France Bernois
Faustine de Marie France Bernois
Catch, terre cuite de Alchen
Catch, terre cuite de Alchen
Gland, lierre et chaton de Dany Dufour
Gland, lierre et chaton de Dany Dufour
Raou le Neandertalien de Olivier Renard devant Peuple des ombres de Caroline  Hume
Raou le Neandertalien de Olivier Renard devant Peuple des ombres de Caroline Hume

Ma sélection de peintures et gravures

Autoportrait avec la fille, hommage à El de Tatiana Kozlova (détail)
Autoportrait avec la fille, hommage à El de Tatiana Kozlova (détail pour le grain de la toile)
Au fond, Concerto deconcertant de Christian Vassort
Au fond, Concerto déconcertant de Christian Vassort
Le choix de l'écuyère de Jean Bailly
Le choix de l’écuyère de Jean Bailly
Envolee de Papillons de Nadege Raineteau
Envolée de Papillons de Nadege Raineteau
Cuivre gravé de Renaud  Allirand
Cuivre gravé de Renaud Allirand

Curieux …

 

Persan baroque de Antoine Rode
Persan baroque de Antoine Rode
A la loupe !
A la loupe !

Merci aux personnes présentes lors de ma visite, pour leur amabilité. Mes excuses aux artistes qui ne figurent pas dans ce billet car je ne cherche pas à faire un catalogue . Dans des billets précédents (faire l’étiquette : galerie d’art) j’ai photographié des œuvres d’artistes présentes à ce 108ème Salon et  il me semblait inutile de les reprendre aujourd’hui !

Ce Salon ferme ses portes dimanche soir 13 décembre mais il est sûrement possible d’acheter le riche catalogue en s’adressant à La Société des Artistes Orléanais (voir le lien en début de billet).

2 réactions au sujet de « Un cadeau de Noël pour les orléanais »

  1. Merci pour ce clin d’œil avec mon envolée de Papillons…. partie chez ses nouveaux propriétaires!
    Amicalement
    Nadège RaiNe

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *