Le WE dernier j’ai été témoin d’une initiative caritative exceptionnelle.

L'affiche de la vente

L’affiche de la vente

Dans la salle paroissiale d’un quartier d’Amiens se déroulait une vente de vêtements neufs au profit de trois ou quatre associations ou ONG .

Nous étions là pour participer à cette vente, notre association Béthanie (voir les pages sur ce blog) avait été choisie avec La Croix Rouge et Form’Oser pour bénéficier de cette opération (cliquer sur le lien pour en savoir plus sur Form’Oser..

Un peu de communication sur nos organisations caritatives.

Un peu de communication sur nos organisations caritatives.

Depuis 1995 L. B. à tisser un réseau de donateurs, des sièges sociaux de grandes marques de vêtements. Ces dernières lui envoient régulièrement des cartons de textiles neufs, surplus ou productions n’ayant pas les critères de qualité nécessaires en France.

Ainsi L.B. reçoit des vêtements d’hommes, de femmes et d’enfants neufs. Bénévolement avec l’aide de la Croix Rouge pour le stockage, elle les trie et leur donne une valeur entre 35€ pour un anorak à 3€ pour une ceinture en cuir  ; deux fois par an au printemps et à l’automne elle organise une grande vente. Le bénéfice de cette vente est réparti entre 3 ou 4 associations. Plus »

Maman Sophie.

La semaine dernière nous étions au Cameroun pour accompagner les responsables français de l’Association Béthanie (voir ma page spéciale).

L’association française et la Fondation  Béthanie au Cameroun gèrent ensemble un centre d’accueil pour jeunes en insertion à Edéa.

Carte du Cameroun et position d'Edea

Carte du Cameroun et position d’Edea

Ce centre est l’initiative d’une religieuse catholique aumônière de prison et originaire de cette ville. Dès le début Soeur Marie Françoise a été  relayée par un couple de français Véronique et Joseph. Ce sont eux que nous avons accompagné en ce début de novembre 2013 pour leur voyage annuel. Les rencontres furent nombreuses durant ces 8 jours très intenses.

Accueil de Véronique et de Joseph par Gilbert, éducateur et Sophie.

Accueil de Véronique et de Joseph par Gilbert, éducateur et Sophie.

Celle qui m’a le plus impressionné est Sophie, employée là pour tenir le rôle de maman camerounaise pour ces jeunes souvent orphelins et d’une manière ou d’une autre délaissés par leurs parents.

Sophie confectionne les repas et s’assure de la tenue de la maison et des jeunes.

Sophie à la cuisine

Sophie à la cuisine

Menus confectionnés par Sophie chaque semaine avec un budget serré de 71 c d'euros par jour et par enfant.

Menus confectionnés par Sophie chaque semaine avec un budget serré de 71 c d’euros par jour et par enfant.

 

Comme à la maison les jeunes font chacun à leur tour la vaisselle -sans que Sophie intervienne !

Comme à la maison les jeunes font chacun à leur tour la vaisselle -sans que Sophie intervienne !

Elle est reconnue comme mère adoptive par chacun des jeunes. Une des grosses fautes punies d’exclusion est le non respect de cette femme.

Sophie participe aux réunions où le cas de chaque jeune est étudié.

Sophie participe aux réunions où le cas de chaque jeune est étudié.

Le parcours de Sophie est lui aussi singulier ; la maternité a toujours été difficile pour elle . Elle fait exception parmi les femmes de son âge, toutes mères de plusieurs enfants. Alors les enfants de Sophie sont les enfants de Béthanie.

Avant la messe Sophie prépare chaque jeune...

Avant la messe Sophie prépare chaque jeune…

Ils ne "bronchent" pas quand Sophie leur applique un onguent protecteur.

Ils ne « bronchent » pas quand Sophie leur applique un onguent protecteur.

La photo de groupe au moment de notre départ

Sophie nous sert de guide dans les rues d’Edéa car elle y est très connue.

Béthanie est ce centre ouvert à Edéa, Cameroun, pour les jeunes des rues ou sortis de prison. Pour plus d’information consulter la page « Bethanie » sur ce blog.

Depuis quelques temps Véronique et Joseph me parlaient de ce projet de menuiserie pour occuper et former les jeunes du Centre. De plus cet permettait de produire des produits qui seraient vendus. Ils comptait sur moi pour les conseiller . L’idéal serait d’acheter un combiné qui mettrait rapidement d’usiner les planches pour produire des meubles même basics.

A force de chercher Joseph a trouvé . Au milieu des monts du lyonnais il y avait un couple qui venait d’emmenager et ne savait que faire de l’atelier de menuiserie professionnelle du l’ancien propriétaire.

Sébastien nous a adressé des photos des principales machines qu’il cherchait à donner tout en faisant une action pour le Cameroun, pays dans lequel il avait vécu.

Joseph et moi sommes allés voir ces machines imposantes. Nous avons constaté que malgré la poussière et une interruption importante , elles fonctionnaient très bien encore .

Mais comment acheminer ce matériel professionnel  très lourd (300kg le combiné seul) vers l’Afrique et précisément Edéa ? Cette aventure me paraissait hors de notre portée et de nos moyens financiers. De plus l’atelier lyonnais se situait sur un chemin inaccessible aux gros camions pour un transport jusqu’à un port.

Joseph m’a bleuffé.

Dans un premier temps, il a proposé à ses amis et collègues d’affecter son cadeau collectif de départ à la retraite à cette opération.

Puis grâce à Internet il a acheté les deux caisses nécessaires au transports du matériel. Nous avions démonté les machines de façon qu’elles puissent entrer dans les caisses.

Et au début du mois d’Aout nous nous sommes de nouveau rendus près de Lyon (600 km aller et retour) avec un petit camion et un trans-palette de location .

Entre temps Joseph s’était fait exportateur en recherchant  le meilleur tarif de transport maritime en partant de Rouen.

Mise en place de la machine dans les caisses

Mise en place de la machine dans les caisses

Joseph, Véronique, moi-même et le petit du couple donateur s'affairent.

Joseph, Véronique, moi-même et le petit du couple donateur s’affairent.

 

Constitution de la première caisse, matériel de menuiserie, livres, etc...

Constitution de la première caisse, matériel de menuiserie, livres, etc…

Chaque caisse faisant 370 kg est chargée dans le camion

Chaque caisse faisant 370 kg est chargée dans le camion

 

En deux jours, 1200 km,  les 700 kg de matériel de menuiserie et quelques livres ont été livrés à Rouen pour être acheminés en contenaire sur le Cameroun .

Arrivée des caisses dans notre petit camion sur le port de Rouen

Arrivée des caisses dans notre petit camion sur le port de Rouen

Nos deux caisses attendront ici que soit constitué un contener pour Douala.

Nos deux caisses attendront ici que soit constitué un contener pour Douala.

 

Depuis nous savons que les caisses sont en cours de dédouanement grâce à Ernest notre ami camerounais.

Bientôt je l’espère vivement pour les jeunes de Béthanie et aussi pour Joseph et Véronique l’atelier de menuiserie produira ses premières pièces labas à Edéa.

Coup de chapeau à Joseph, quelle volonté, quel force il lui a fallu pour faire que cette aventure se déroule si bien. Je suis très fier de l’avoir très modestement aidé. Et peut être aurai-je le bonheur d’utiliser ces machines à Edéa lors du séjour que nous avons programmé avec Véronique, Joseph et leurs amis de l’Association Béthanie.

 

 

 

 

Samuel habite mon quartier.

Samuel est l’époux de Véronique qui faisait l’objet de mon billet sur la Journée de la Femme.

Depuis que je le connais, Samuel est en invalidité, il souffrait d’une maladie cardiaque qui inexorablement diminuait son espérance de vie.

Samuel a bénéficié en octobre 2012 d’une transplantation cardiaque au CHU de Tours.

Dès la fin de cette longue opération Samuel et sa famille n’ont pas voulu en rester là, ils ont décidé de faire partager à tous leurs amis cette nouvelle naissance par une grande fête d’action de grâce.

Première page de l'invitation

Première page de l’invitation

Et surtout Samuel vient de créer « Solicoeur », une association de promotion et de soutien aux soins et à la prévention des maladies cardiaques dans les les pays d’Afrique Centrale.

Samuel est africain et il connait très bien la situation dans son pays d’origine, le Cameroun. Dans ces régions les difficultés sont grandes pour se soigner et les transplantations ne font pas partie de la culture. Samuel a l’ambition, par son association en France et sa Fondation au Cameroun, de changer les mentalités et de faciliter les soins.

page4

Les actions que Solicoeur doit mener .

page3

Annonce de Samuel

14 heures, samedi 1er juin à la Cathédrale d’Orléans

Une cérémonie Oecuménique avec prêtres catholiques et pasteurs, une cérémonie universelle, une cérémonie africaine pleine d’émotions et d’expression de joie.

La répétition en video

Accueil par le Recteur de la Cathédrale

Accueil par le Recteur de la Cathédrale

Samuel est accueilli par le représentant du Maire d'Orléans

Samuel est accueilli par le représentant du Maire d’Orléans

http:youtu.be/QTPJx0Pi4xg »

La joie déborde

Chacun vient congratuler Samuel et Véronique

IMG_4014

Et la joie déborde

Il est venu tout spécialement de Yaoundé pour représenter l'Eglise catholique du Cameroun

Il est venu tout spécialement de Yaoundé pour représenter l’Eglise catholique du Cameroun

 

A l'invitation de son ami le Pasteur, Samuel s'avance.

A l’invitation de son ami Pasteur, Samuel s’avance.

A la suite de cette cérémonie pleine de bonheur, de partage et d’émotion, un autre moment fort sera la conférence présidée par la Marraine et le Parrain de l’association Solicoeur , des témoignages de médecins seront apportés  » cette transplantation est la démonstration vivante qu’un « noir » peut recevoir un coeur , même celui d’un blanc ».Il semblerait que cette vérité ne soit pas évidente pour tous ! Malheureusement pris par l’organisation je n’ai pu assister à cette rencontre.

Soirée conviviale, 700 invités…

 

Samuel passe de table en table. Là il rencontre la secrétaire médicale qui l'a soutenu pendant sa maladie.

Samuel passe de table en table. Là il rencontre la secrétaire médicale qui l’a soutenu pendant sa maladie.

Des jeunes filles servent les convives toutes sourires

Des jeunes filles servent les convives toutes sourires

La veille, toute la nuit, un bataillon de 30 femmes a préparé les nombreux plats africains proposés aux 700 invités

Aux environs du quartier loin des habitations la cuisine est installée

Aux environs du quartier loin des habitations la cuisine est installée

IMG_3981

Des côtelettes de porc…

IMG_3968

IMG_3963

Nombreuses et dans toute la France des associations, des « familles » sont venues apporter leur soutien à Samuel et à Solicoeur.

Dans une joyeuse spontanéité les responsables d'une dizaine associations offrent à Samuel leur soutien financier.

Un des responsables d’associations apportent à Samuel son soutien financier.

 

Les membres des associations dans une joyeuse spontanéité offrent leur don.

Les membres des associations dans une joyeuse spontanéité offrent leur don.

IMG_4123

Ces femmes,  Véronique les connait toutes…

IMG_4075

L’association au grand complet

IMG_4121IMG_4113IMG_4094

Un moment émouvant, Véronique retrouve Samuel…

Dora Decca, la star de la diaspora  camerounaise parraine Solicoeur et chante ce soir

Dora Decca, la star de la diaspora camerounaise soutient Solicoeur et chante ce soir

Symboliquement Samuel, le « ressuscité »  est invité à aller chercher Véronique et à faire une danse, sur l’air d’une très agréable chanson de Dora Decca, la super star des camerounais de France.

Merci Samuel, ta générosité sans limite, nous a fait vivre des moments exceptionnels. Compte sur nous pour te soutenir et coopérer dans ton projet Solicoeur .

Sur ce blog je m’appliquerai à donner de tes nouvelles et des informations sur les projets et actions de Solicoeur ta nouvelle raison de vie.

A l’occasion de la Journée de la Femme

Il y a quelques années j’avais profité de la date du 8 mars, annoncée Journée de la Femme pour faire des portraits de plusieurs femme rencontrées lors de mes voyages. Cliquer sur le mot-clef : Femmes.

Plus près de moi, je rencontre depuis quelques années, une femme d’origine africaine, exceptionnelle par son courage et sa détermination à agir pour les autres, Véronique.

Véronique présente un des produits qu'elle vient de recevoir.

Véronique présente un des produits qu’elle vient de recevoir.

Véronique en 2009 présente son association

Véronique en 2009 présente son association

Mama Véro, la camerounaise

Je l’ai connu il y a 5 ans. Mon épouse l’avait rencontré dans une Association du quartier et son projet nous avait impressionné. Plus »

L’Association ADCSV présidée par Samuel Mabe organisait le 24 avril 2010 une soirée camerounaise à Orléans. Voir aussi les pages « cameroun ».

Les bénéfices de cette soirée doivent aller au Cameroun pour créer un village dans la région de Douala, Likaba. Depuis plusieurs années cette association vend des produits venant directement du Cameroun (commerce équitable). En même temps Véronique Mabe vice présidente collecte des objets d’école, de puériculture et de jardinage pour envoyer dans ce village.

Quelques photos de cette soirée :

Avant le repas Véronique, sa fille et son frère présente les objectifs de l'association

Avant le repas Véronique, sa fille Lynsay et son frère Mathieu présentent les objectifs de l'association

Le frère de Véronique originaire du Pas de Calais parle de commerce équitable et du côut exagéré du fret

Mathieu parle de commerce équitable et du côut exagéré du fret

Avant de passer au repas les convives écoutent les discours

Avant de passer au repas, les convives écoutent les discours, il est quand même...22h

L'adjoint au maire d'orléans apporte son soutien à l'association

L'adjoint au maire d'Orléans, JP Gabelle apporte son soutien à l'association

La représentante de l'ambassadeur du Cameroun en France, une fierté de Véronique

La représentante de l'Ambassadeur du Cameroun en France, madame Ndjock, est venu soutenir l'initiative de ses concitoyens, Véroniqueen est très fière !

Autre fierté de Véronique, accueillir ses amies parisiennes "Les femmes dynamiques".

Autre fierté de Véronique, accueillir ses amies parisiennes "Les femmes dynamiques", femmes camerounaises habitant en France dont l'action est de soutenir l'économie camerounaise.

En cuisine, Véronique et Philomène préparent les plats préparés depuis quelques jours

En cuisine, Véronique et Philomène préparent les plats préparés depuis plusieurs jours

Anne Marie et Colette préparent le service

Anne Marie et Colette préparent le service

Grâce à lui aucun intrus n'a pu entrer

Grâce à lui , Mamadou d'origine malienne, aucun intrus n'a pu entrer et c'est lui qui a nettoyé la salle

Le matin même Samuel était allé à Roissy récupérer les produits venant du cameroun pour les vendre aus participants de la soirée

Le matin même Samuel était allé à Roissy récupérer les produits venant du Cameroun pour les vendre aux participants de la soirée

Première danse

Première danse

Véronique ne voulait pas manquer la danse

Véronique ne voulait pas manquer la danse

La fille de Véronique avec son groupe de hip hop fait honneur superbement à la fête

La fille de Véronique, Tracy, avec son groupe de hip hop fait honneur superbement à la fête

hiphop2

hip hop1

Tracy, chorégraphe et superbe danseuse

hip hop

Les coiffures ont beaucoup d'importance un stand leur était destiné "Beautémétisse"

Les coiffures ont beaucoup d'importance, un stand leur était destiné par "Beautémétisse"

Le clou de la soirée, la prestation de "Petite voiture" artiste camerounais

Le clou de la soirée, la prestation de "Petite voiture" artiste camerounais

"Petite voiture" dans la danse de la bouteille de tradition bassa

"Petite voiture" dans la danse de la bouteille de tradition bassa

La soirée s’est terminée tard dans la nuit dans une ambiance très chaude .

Cette soirée sera-t-elle bénéfique au village de Likaba au Cameroun ? Ce qui est sûr est que l’Association a été encore plus reconnue par l’Ambassade, par la Mairie d’Orléans et mieux connue par la diaspora camerounaise en France.

Et il est toujours sympathique de retrouver ses racines le temps d’une soirée dansante et je comprends l’ambiance heureuse de mes amis camerounais.

La vente  de produits venant directement du village près de Ya bassa dans la région de Douala s’est déroulée à plein le WE dernier (5 au 7 juin) et continue ce WE.

affiche

Avec Mama Véro je suis allé chercher les 24 cartons à Roissy au Fret d’Air France (quelle aventure car ce n’est pas facile de concilier les embouteillages de Paris et les contraintes imposées par les douaniers). Un bon point pour le personnel d’Air France qui nous a bien reçu et nous a aidé à charger.

Nous sommes arrivés à la boutique 17 résidence des genêts à La Source , les bénévoles nous attendaient et ont travaillé jusqu’à 22h pour faire un rangement rigoureux.

prepa1prepa2prepa3

Les prix

Les prix

Les bénévoles étaient là les lendemains pour vendre à la boutique et au Marché du Monde à St Jean de Braye.

vente

Résultats : tous les produits frais ont été vendu , le reste sera vendu les prochains WE.

J’ai pu constater que les africaines invitées pa mama Véro étaient très heureuses de trouver des aliments du Pays : frais, pas cher et surtout « on n’en trouve pas ailleurs ».

Quelques produits :

menguesarachides-fraichesswangsafouananasarachides