S’informer en prison

S’informer en prison

Mon épouse et moi même avons toujours été sensibles à la prison. Pourquoi ? Une histoire…Dans les « bonnes nouvelles » je devais annonçer l’initiative du Président du quotidien régional « Ouest France » de faire diffuser gratuitement le journal dans les prisons de sa région. C’est courageux, en pleine crise de la presse écrite, de distribuer ainsi des centaines de journaux. C’est plus judicieux que les distributions « gaspillages » dans les avions pour les nantis et les sur-informés …Ce matin dans les bruits du petit déjeuner j’entend des choses intéressantes sur France Inter , un débat sur les médias dans les prisons ; j’en retiens la passivité du Directeur de prison invité, le prix exorbitant de la télé (location de 35 euros par personne et par semaine).Et ! l’initiative d’un détenu qui blogue depuis sa cellule ; pas tout à fait, Internet est interdit dans les prisons françaises , il écrit le texte sur papier qu’il adresse à son épouse et c’est cette dernière qui publie.Je vous donne l’adresse de ce blog (il paraît que c’est le seul en France) : http://laurent-jacqua.blogs.nouvelobs.com/Des femmes et des hommes vivent enfermés dans des conditions déplorables pour des êtres humains (même si ce qu’ils ont fait est affreux dans notre société) .J’ai eu l’occasion d’écouter sur RCF « Le téléphone du Dimanche » à 12h15 ; Les familles appelent les leurs qui sont en prison pour « des messages d’amour, de soutien et d’encouragement ». C’est pathétique et d’abord un enseignement d’amour et d’humanité.

 
 
 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *