Retour de Crête, mes coups de coeur , les hommes et leurs activités (2)

Retour de Crête, mes coups de coeur , les hommes et leurs activités (2)

Pendant ce voyage, contrairement aux précédents (Liban, Madagascar), l’humain comme on dit en photo, n’a pas été notre priorité. La langue a été un lourd handicap. Néanmoins quelques occasions nous ont permis de conforter la réputation des crétois de très accueillants.

Mention spéciale à toutes les personnes qui a 10h du soir, nos premiers moments en Crête, nous ont permis de retrouver sans adresse, notre hôtel à Héraklion, l’hôtel Castello… et à la jeune femme qui en face de l’hôtel nous a permis de découvrir les premiers mets crétois .

A noter aussi l’amical acceuil et l’aide de tous les professionnels des hôtels où nous étions hébergés. Les restos choisis à partir des guides restent le lieu de nos principales rencontres. Nous y avons même rencontrés des … jeunes français, heureux de partager avec nous leurs aventures crétoises.

A Héraklion, sur le port, en ce dimanche, nous tentons d'entrer en contact avec ce pêcheur nettoyant ses filets pour partir le lendemain à l'aube.
A Héraklion, sur le port, en ce dimanche, nous tentons d'entrer en contact avec ce pêcheur nettoyant ses filets pour partir le lendemain à l'aube.

A La Canée, nous trouvons derrière la synagogue, un resto sympa le To Xani, tenu par toute une famille. Pour le folklore des musiciens et chanteurs animent la terrasse. Nous sommes étonnés par l’ambiance délicate et tranquille que le patron et les serveuses et serveur assurent : pas d’affolement, le patron a un mot pour chaque convive et nous constatons qu’il y a des habitués, bon signe. De l’autre coté de la rue,sous la même enseigne, une soeur de la famille tient un magasin d’art crétois. Comme on est bien ici c’est tout simplement que les cuisinières acceptent de poser devant les fourneaux traditionnels.

Au resto To Xani, à La Canée, à la cuisine.
Au resto To Xani, à La Canée, à la cuisine.
Irini Sarry tient seule le resto Sarris à Agios Nikolaos.
Irini Sarry tient seule le resto Sarris à Agios Nikolaos.

Les petites olives noires spécialités d'Irini Sarry en entrée.
Les petites olives noires spécialités d'Irini Sarry en entrée.
La surprise de Irini Sarry pour terminer le repas, le raki accompagné de figues fraîches.
La surprise de Irini Sarry pour terminer le repas, le raki accompagné de figues fraîches.
Poulpe grillé au resto Ouzeri Terzaki à Héraklion.
Poulpe grillé au resto Ouzeri Terzaki à Héraklion.
la spécialité du resto Ouzeri Terzaki, le riz aux fruits de mer.
la spécialité du resto Ouzeri Terzaki, le riz aux fruits de mer.

Une partie de la plage du centre naturiste , le repos absolu.
Une plage sur la côte sud.
Le bonheur...se baigner nu dans cette eau transparente.
Le bonheur...se baigner dans cette eau transparente.

La plage de Vaï, à l'extrème ouest est plus fréquentée..surtout par des touristes attirés par la palmeraie unique en Crète qui borde la plage.
La plage de Vaï, à l'extrème est est plus fréquentée..surtout par des touristes attirés par la palmeraie unique en Crète qui borde la plage.
Les ferry et les bateaux de croisière ont remplaçé les voiliers vénitiens du XVI siècle.
Dans le port d'Héraklion, les ferry et les bateaux de croisière ont remplaçé les voiliers vénitiens du XVI siècle.

Comme il y a 3000 ans, les artistes aiment la Crète, nous aimons flâner dans les centres villes à la découvertes d’artistes, comme ici à La Canée.

David Macfarlane devant une de ses toiles
David Macfarlane devant une de ses toiles

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *