Rencontre à Madagascar (suite 12)

Rencontre à Madagascar (suite 12)

Madame Vavate,mdgilemarie1.jpg Nous l’avons rencontré chez elle, chez Vavate, un hôtel du Sud de l’Ile . Cette hôtel surplombe l’aéroport et les deux cotés e l’Ile, l’Est et l’ouest .Nous avons gravi cette colline en vélo et le plus souvent à pieds car la pente est raide.velo.jpgEn contrebas, de l’autre coté de la montée, un escalier et la Plage ; nous sommes sur la côte Est de l’Ile Ste Marie.est.jpgDeux fois par jour l’avion d’Air Madagascar perturbe le calme de cette partie presque sauvage de l’Ile.La haut, le point de vue est saisissant. Et madame Vavate profite de ce paysage depuis 77 ans, ou presque, elle y est née !!!vavate.jpgouest.jpgMaintenant madame Vavate n’est plus vraiment la propriétaire des lieux, elle a « cédé » à ses enfants.Cette femme encore jeune malgré ses 77 ans nous explique volontiers toute son histoire.Nous apprenons qu’elle est d’origine …charentaise. En effet au siècle dernier, son grand père jeune navigateur, a débarqué su l’Ile et y est resté. Il a eu la chance de rencontrer une jeune malgache et la dynastie des Vavate est née. Et depuis la famille est resté fidèle à ce coin de paradis. Le grand père, puis le père ont acheté puis agrandi leur concession .Nous imaginons facilement le travail qu’il leur a fallu pour construire route et hôtel sur ce bout de colline.De temps en temps le domaine a failli être vendu car très souvent les enfants envoyés par leurs parents étudier en France, ne souhaitez pas rentrer au pays. Et toujours il y en a toujours un tenté de nouveau par l’aventure du grand père. En ce moment, c’est une fille de Madame Vavate qui a repris l’Hôtel.Madame Vavate a continué son tricot et nous nous sommes redescendu pour rejoindre en vélo notre Hôtel.En nous quittant Madame Vavate nous a recommandé, lors de notre prochain séjour à La Rochelle, d’aller sur la tombe de ses aïeuls à Dompierre sur Mer. Nous n’y manquerons pas, et nous aurons plein de souvenirs à mettre sur cette tombe.est2.jpgouest3.jpgmer.jpg

2 réactions au sujet de « Rencontre à Madagascar (suite 12) »

  1. Nous avons connu et aimé cet hôtel en 1978… c’etait Très familial et cela reste un de nos souvenirs les plus émouvants. J’etais heureux de plonger avec M. Vavate qui était un chasseur exceptionnel et il devait l’etre car à l’époque il était content de nourrir ainsi sa famille, ses clients… les letchies étaient les meilleurs que nous avons jamais dégusté. Un temps j’avais envisagé de prendre l’hotel en gérance, pas pour gagner des sous mais pour retrouver ce paradis qui méritait bien un coup de pouce. Mais, la vie…

  2. Excellents souvenirs également de bons moments passés ‘Chez Vavate’. L’activité d’hôtellerie perdure-t-elle ? Je ne trouve pas de site web alors qu’un joli site avait été produit il y a quelques années par la fille de Mme. et M. Vavate je crois.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *