Rencontre avec Kholond, animatrice de tourisme alternatif

Espérer des jours meilleurs c’est préparer l’avenir . Préparer l’avenir c’est aussi faire connaître son pays, sa culture, sa gastronomie, son patrimoine.

Kholond, jeune habitante d’Hébron, au sud de Jérusalem, est responsable du tourisme alternatif dans sa ville.

Depuis quelques années l’Association d’Echanges Culturels Hébron-France propose aux voyageurs diverses activités touristiques . L’association favorise aussi l’hébergement dans des familles hébronites.

Kholan

Kholond

Kholond a 27 ans, elle est mère un petit garçon . Nous aurions pu écouter des heures, cette jeune diplômée de l’Université d’Hébron,  s’exprimer dans un français impeccable..

Elle nous a présenté les productions de l’Association, des reproductions  d’aquarelles issues du patrimoine  de la vielle ville ; elle a aussi attiré notre attention sur le kit pédagogique ( livres, dessins et même jeux)  utilisé pour le soutien scolaire en sensibilisant les apprenants au patrimoine et à l’environnement.

Kholon présente un des livres du kit pédagogique mis au point par l'association

Kholon présente un des livres du kit pédagogique mis au point par l’association

Il y aussi le jeu de 7 familles...

Il y aussi le jeu de 7 familles…

A notre arrivée à Hébron, nous avions rencontré Omar responsable de l’Association où travaille Kholon.

Omar Abréché dans la vieille ville.

Omar Abréché dans la vieille ville.

Nous comprenons que le seul moyen  de résister par la non violence, à la stratégie d’étouffement du gouvernement d’Israël est l’éducation pour tous.

« Mais avant, il faut lutter contre la pauvreté » c’est la conviction que Omar, ancien ministre palestinien de la Culture de l’Autorité Palestinienne, et responsable de l’Association, nous fait partager dans cette vidéo.

 

A la question : pourquoi faire apprendre le français aux enfants, Omar répond que cette apprentissage est un moyen d’ouverture au Monde. En effet les meilleurs étudiants bénéficient de bourse d’étude pour voyager en France et découvrir notre culture.

Kholond, rêve sûrement de visiter la France. Sa priorité pour le moment est de faire visiter sa  région d’Hébron, et travailler pour l’ éducation de ses voisins et compatriotes Et les Hébronites en ont besoin tant ils vivent sous la pression des militaires israéliens, des expulsions de leurs maisons et des tracasseries administratives. La musique, la peinture, la littérature, l’apprentissage du français,  loin d’être des échappatoires sont des moyens d’être plus riches…

En France Kholond ferait partager son expérience d’un environnement très difficile qui pourrait être bénéfique aux bénévoles et professionnels qui œuvrent dans l’éducation dans nos quartiers défavorisés.  Je suppose que les différentes villes françaises travaillant avec L’Association d’Échanges Culturels Hébron-France en profitent pleinement .

 

Kholond, veut dire en arabe  « Eternelle »…tout un programme plein d’espérance dans ce pays étouffé par l’occupant.

Ruelles dans la vieille ville

Ruelles dans la vieille ville

Le tombeau des Patriarches

Le tombeau des Patriarches

Construction de Hérode

Construction de Hérode









Pas de commentaire

  1. Pingback: Nouvelles de Hébron – Partager

  2. Pingback: Hébron 2018 – Partager

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *