Pour notre réflexion, des sages écrivent

Pour notre réflexion, des sages écrivent

Un ministre lance des affirmations populistes reprises par les médias.
Heureusement des sages, appelés aussi intellectuels réagissent .
Sont-ils suffisamment entendus ?
Ici pour mes lecteurs fidèles j’en reprend des passages en collant des passages de leurs expressions dans mon journal « Le Monde ».
Concernant toutes ces civilisations qui ne se valent pas….

« Nous devons reconnaître les vices autoritaires des cultures traditionnelles, mais aussi l’existence de solidarités que notre modernité a fait disparaître, une relation meilleure à la nature, et dans les petites cultures indigènes des sagesses et des arts de vivre.
Le faux universalisme consiste à nous croire propriétaires de l’universel – ce qui a permis de camoufler notre absence de respect des humains d’autres cultures et les vices de notre domination. Le vrai universalisme essaie de nous situer en un méta-point de vue humain qui nous englobe et nous dépasse, pour qui le trésor de l’unité humaine est dans la diversité des cultures. Et le trésor de la diversité culturelle dans l’unité humaine. « 

Edgar Morin
Sociologue et philosophe

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *