Marché des arts d’Orléans

Marché des arts d’Orléans

 

Ou les artistes du Campo Santo.

Le Campo Santo d’Orléans est l’ancien cimetière de la ville depuis le XII siècle. Ce lieu était clos d’arcades. Après avoir été Halle aux grains, depuis 1986  c’est un espace engazonné entouré des arcades restaurées. Il est utilisé pour de nombreux événements (jazz, marché du Moyen Age, fête des associations, etc…).

Samedi et dimanche dernier un quarantaine d’artistes professionnels ont exposé leurs œuvres sous les arcades.  L’Association orléanaise A.ComArts a organisé cet événement et choisi les artistes pour la diversité de leur production. Les initiateurs tiennent à accueillir des nouveaux artistes, cette année plus de la moitié des exposants. Les habitués (nous en sommes au 11ème marché) ont découvert de nouvelles formes d’arts.

L'affiche du Marché
L’affiche du Marché

Comme d’habitude dans ces salons (voir ce blog, étiquette « galerie d’art ») je photographie selon mes goûts…et de la gentillesse des artistes qui acceptent le photographe.

Mes découvertes

Collages sur portières

Mes coups de chapeau

Les sculptures sur marbre, sur ardoise et sur albâtre de St Jean de Maurienne de Isabelle Milleret
Les sculptures sur marbre, sur ardoise et sur albâtre de St Jean de Maurienne de Isabelle Milleret
Humour et malices
Humour et malices

Sophie Beguin Billecocq expose aussi dans le magasin « Le phare à la baleine » à Orléans

Mes plaisirs

La plage

Sur la pelouse du Campo Santo, les sculptures de Lucien Lafont se balancent
Sur la pelouse du Campo Santo, les sculptures de Lucien Lafont se balancent
Sur la plage,les nageuses de Alain Chesneau
Sur la plage, les beautés de Alain Chesneau

 La campagne

 

Le vert et l’orange chez les Dorchin

 

A partir d'une photo...
A partir d’une photo à contrejour, la campagne d’après Lemoult JFrançois

La presse en collage

IMG_8604
un portrait de Flore Betty

Flore Betty
Flore Betty

La saison des champignons

 

Florance Corbi devant ses champignons de porcelaine
Florence Corbi devant ses champignons de porcelaine

Et puis, et puis et puis, du beau, des surprises et des artistes heureux.

 

Sans commentaire !
Sans commentaire !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *