Visite en Beaujolais

Visite en Beaujolais

Samedi 14 mars

Nous nous sommes arrêtés en Beaujolais,

à Jullié, au Domaine de la Roche Mère chez Madame et Monsieur Bridet.

Monsieur Robert Bridet cultive lui même son « Moulin à Vent » . Il possède un peu plus d’un hectare de vigne dans le vignoble de Juliénas.

paysage

jullie
Plein de passion pour cet art qu’est la culture de la vigne,  de la vinification et de la commercialisation de son délicieux vin, monsieur Bridet est intarissable pour parler de son métier. Il faut dire qu’il est originaire de cette région et issu d’une famille de vignerons.
Le vignoble a été au centre de l’histoire et de l’économie de cette région ; le commerce du vin a évolué depuis 30 ans, il n’y a plus de grands négociants qui écument les chais avant même les vendanges, maintenant les vignerons ont intérêt à commercialiser eux même leur production.

bouteilles2caisses
N’étant pas moi-même, spécialiste je n’ai retenu que des bribes sur les senteurs et les parfums des différentes années de son Moulin à Vent. Cependant lors de nos dégustations, nos papilles ont ressenties d’agréables sensations.
degustationJ’ai surtout retenu que tout ce bonheur gustatif était le fruit d’un travail de tous les jours. Les pentes très prononcées où sont plantés les cèpes  ne permettent pas d’utiliser des machines pour tous les travaux de culture. Les vendanges naturellement se réalisent à la main.
penteMonsieur Bridet m’explique que lors des vendanges les grappes les plus belles sont triées sur une table et entreposées dans une cuve avant le pressage.
Le vin est conservé soit en cuve inox soit en fût de chêne .

cuve
Quand nous sommes arrivés, le vigneron revenait de ses vignes où il venait  de terminer  la taille.
Chaque année il doit replanté des jeunes plants. Pour connaître le nombre à acheter au pépiniériste, il ramasse un petit cailloux à chaque pieds à remplacer, voilà une comptabilité écolo !
caillouxJ’ai également découvert que Monsieur Bridet était un expert en géologie ; en effet il a tenté de m’expliquer la structure géologique du terroir de Chenas  où  pousse sa vigne : roche granitique du hercynien composée d’orthose monzonitique et biolite . Cette roche a été impactée par le soulèvement des Alpes. Ce sol est très drainant et très sensible à l’érosion ce qui a nécessité des travaux de terrasses et d’écoulement des eaux.
vignes2

vignes

Nous sommes donc repartis du Domaine de La Roche Mère plus savants et surtout ravis par l’accueil de ces personnes vignerons  haut de gamme.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *