Lettre à D. Histoire d’un amour

Lettre à D. Histoire d’un amour

J’avais vu quelque part une relation de ce livre, je m’étais dit comme souvent « il faut que j’achète ce livre ». Et la semaine dernière ouvrant un paquet d’Amazon.fr, je découvre ce livre, cadeau de mon fils ainé Matthieu. Cette communauté de pensée…

Quelques heures après, « Lettre à D. Histoire d’amour » était dévoré en un soir par mon épouse et par moi quelques temps après.

Pourquoi cet intérêt ? Ce petit livre de 75 pages seulement est écrit par le philosophe-sociologue André Gorz maître à penser (dit-on) de mai 68 avec Herbert Marcuse. Le titre de ces livres donne une petite idée de l’homme et de ses écrits : « Réforme et révolution » 1969, « Stratégie ouvrière et néocapitalisme », 1964 la bible d’un grand nombre de syndicalisme et de politique, « Critique du capitalisme quotidien », 1973, etc… A noter que son premier livre « Le Traitre » a été préfacé par JP Sartre en 1958

http://www.actufiches.ch/content.php?name=Gorz&vorname=Andr%E9

Il s’agit d’un vieux monsieur que l’on entend plus dans les médias, il est agé de plus de 80 ans. je pense aussi que l’air du temps ne lui est plus favorable. Même si ses thèmes de reflexion sont toujours d’actualité certains sont assez décalés, les espoirs de changements de sociétés semblent perdus pour beaucoup.

Bref l’intérêt de ce livre est qu’un homme de cet envergure, reprend sa plume pour parler de sa femme. A la fin de sa vie il s’apperçoit qu’il en a presque jamais parlé (il ne dit pas pourquoi exactement) et pourtant cette dernière a été déterminante pour son action.

Il en parle avec une puissance très forte. Par exemple dans la dernière page il écrit  » Tu viens juste d’avoir quatre-vint-deux ans. Tu es toujours aussi belle, gracieuse et désirable. cela fait cinquante huit ans que nous vivons ensemble et je t’aime plus que jamais. Récemment je suis retombé amoureux de toi une nouvelle fois et … ».

Il s’attache à démontrer comme l’amour se construit tout au long de la vie . Il était réticentau départ et pourtant il s’est engagé dans le mariage pour construire.

« Aimer un écrivain, c’est aimer qu’il écrive, disais-tu. « Alors écris ! » Ainsi il montre comment son épouse le soutenait.

Tout au long de ce petit livre André Gorz nous fait l’éloge de sa femme.

Grace à cette femme qui lui remettait les pieds sur terre en permanence, ce philosophe aux idées bien arrêtées et souvent très théoriques termine sa vie en homme simple et aimant.

Je trouve que ce petit livre est important parceque André Gorz l’homme d’idées qui a marqué la reflexion de notre jeunesse nous donne maintenant une leçon d’humanité dans notre viellesse.

scan10001.1174933878.JPG

Une réaction au sujet de « Lettre à D. Histoire d’un amour »

  1. Ouah je ne pensais pas que cela te ferait cette effet là. Je suis bien content. Maintenant tu dois me le prêter.

    Ces idées sont, on ne peut plus d’actualité: La lutte, le travail, etc. On en parle beaucoup sur internet, peut être un peu moins dans les médias traditionnelles.

    Les belles histoires d’amour cela me fait penser à Lucie Aubrac, décédée la semaine dernière. Cette grande résistante, membre du conseil national de la résistance (à l’origine de notre sécurité sociale et notre système de retraite par répartition) a préfacé avec son mari Raymond ce livre plein d’espoir dans l’avenir : L’autre campagne (http://www.lautrecampagne.org/).

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *