Tous les ans les artistes de Saint Pryvé Saint Mesmin, sur le bord de la Loire, sortent de leurs ateliers pour présenter leurs plus belles toiles, sculptures et autres œuvres d’art. Comme en 2015 (voir mon billet) nous y avons été admirablement accueilli, hier après midi nous avons donc franchi les portes du domaine de la Trésorerie.

Entré du Domaine de la Trésorerie, 14 rue des moines

Cette année les invités d’honneur sont le peintre René Esposito qui vit dans la Creuse et le sculpteur Bazin-Bidaud, originaire d’Orléans et habite en Normandie.

Deux Œuvres des invités, côte à côte, le peintre et le sculpteur sur métal

J’ai décidé de réaliser un billet, spécialement, pour ces deux artistes et consacrer ce premier aux exposants locaux. Cette année ils sont 39, malheureusement je n’ai pu photographier les œuvres de tous, je m’en excuse . Comme d’habitude vous trouverez dans ce billet uniquement mes coups de cœur.

Une exposition, œuvre collective et harmonieuse.

Une des particularités de cette exposition est le soin apporté à la présentation des œuvres. Il est vrai que les salles sont très bien agençées et équipés mais la sélection et la disposition des productions a dû demander beaucoup de discussions tant j’y ai retrouvé une harmonie des couleurs, des formes et des styles  propice à la contemplation.

Sur cette belle charpente, au centre la sculpture de Rosa Coupé »De rouge et de Loire » , entouré de deux huiles de Sergiu Rusu

« De rouge et de Loire » de Rosa Coupé, une sculpture composée de fragments de matériaux venant sûrement de la Loire toute proche.

« Sensitive » Acrylique de Lelia Louni met en valeur ce buffet ancien ou le contraire…au choix !

La vie d’abord

Détail de « Volupté » d’Anne Boisaubert

Détail de « Volupté »

« Un si long chemin » d’Anne Boisaubert

Détail, « Le retraité », acrylique de Hugues de la Taille

Le cirque de la vie

« Pose finale » acrylique de Bruno Delas

« Clown blanc » sculpture de Jenny de Hoogue

« Je te fais voler » sculpture de Jenny de Hooghe

La vie de l’imaginaire

« A la recherche des océanides » sculpture de Valérie Barrault

Valérie Barrault avec sa sculpture « Métamorphoses des océanides ».

Deux huiles de Pagegy

« Imaginaire » acrylique de Maryse Demaurey

Les couleurs noir et blanc

Nouveau ! des tableaux en noir et blanc ! s’étonnait-on devant les acryliques de Catherine Delage-Rossignol

…et du rouge comme signature !

Vive la fête

« Que la fête commence » acrylique de Dalia Fijalkow

« Bacchusine » sculpture de Valérie Barrault

« Jazz » acrylique de Maryse Demaurey

Je m’aperçois que mes coups de cœurs sont très limités, il y a encore beaucoup de talents à découvrir….alors ne manquez pas d’aller rencontrer ces artistes du 20ème Printemps des Arts . En attendant merci à tous et à toutes. Vous pouvez également aller sur leurs sites internet (cliquez sur les liens figurant avec leurs noms).









3 commentaires

  1. Merci beaucoup, Bernard, pour ce beau reportage!

  2. Maryse Demaurey

    Très touchée par votre publicité, un grand merci pour ce que vous faites.!

  3. Bravo
    Place à la sculpture c’est super ,et peinture, merci Bernard ,je suis un peu loin de l’expo alors
    çà permet de presque y être ;
    J.D

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *