Inattendu dans la douceur angevine

Inattendu dans la douceur angevine

Le château de Saumur (962-1596)

Même si la beauté du château de Saumur rappelle cette miniature idyllique du XVème siècle, cette demeure a d’abord été une forteresse de défense et son histoire est marquée par des conflits, des combats « Philippe Auguste s’empare de la tour… », « Saumur place de sureté pour les protestants », etc…jusqu’en 1815 où il sert de dépot d’armes et de munitions. En plus ses collections regorgent de chefs d’œuvre sur le thème de la guerre. C’est sûrement ce qui a inspiré Emeric Lhuisset de proposer l’exposition « Regards croisés sur la guerre » du 10 juillet au 27 septembre 2020.

En entrant dans l’aile nord, ma curiosité s’est portée sur cette photo de grande dimension, d’une composition remarquable et d’une définition étonnante pour une image réalisée sur un champ de bataille. Explication, Emeric Lhuisset, à partir de ses reportages en Irak , a mis en scène cette photo avec des combattants sur le théâtre même du conflit, il a pu ainsi la réaliser sans les aléas du terrain et avec une composition proche des peintures de Delacroix.

Regards croisés sur la guerre

Cette photo est donc la première présentée dans l’exposition. L’artiste accompagne ses divers œuvres ( sur les guerres actuelles) de peintures, maquettes, sculptures, estampes et tapisseries issues des collections du Château .

Tapis actualité …en vente sur les marchés afghans

« Quand les nuages parleront » image satellite avec découpe des zones détruites lors des affrontements entre le PKK et les forces gouvernementales turques . Faites l’expérience de consulter Damas, Homs, sur Google Earth ..!

Certes l’esthétisme prend une grande importance dans cette présentation originale mais son auteur photographe et spécialiste de géopolitique semble avoir d’abord voulu faire réfléchir les visiteurs sur la guerre et les conflits contemporains et ses représentations. Je ne m’y attendais pas , merci pour cette surprise. Si vous passez par Saumur et son beau château ne manquez surtout pas son aile nord en début de visite.

Une réaction au sujet de « Inattendu dans la douceur angevine »

  1. Inattendue cette exposition dans ce si beau château ! Mais sûr que l’Histoire n’a pas toujours été sans tristes épisodes.
    Christine

Répondre à René Zürcher Annuler la réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *