Retour de Terre… sainte (Wadi Foukin)

Retour de Terre… sainte (Wadi Foukin)

Maire à Wadi Foukin, maire courage.

Je poursuis ici les portraits des personnes que nous avons rencontrées et qui m’ont marquées lors de notre séjour en Palestine au début du mois de juin 2015.

Wadi Foukin, village palestinien.

A notre programme était inscrit dîner chez l’habitant.

Après différents passages de zones militaires nous avons accosté dans le village de Wadi Foukin au sud de Bethléem en Cisjordanie. J’emploie le verbe accoster, car ces villes ou villages palestiniens sont comme des îles entourées non de mer mais d’un ensemble de murs et de zones interdites occupées par l’armée israélienne. Nous, étrangers, on ne sait jamais qu’elle est le statut de la terre ou nous mettons les pieds.

 

Pour s'orienter Wadi Foukin longe la ligne verte, frontière entre Israël et la Cisjordannie, seule reconnue par la communauté internationale.
Pour s’orienter Wadi Foukin longe la ligne verte, frontière entre Israël et la Cisjordanie, seule reconnue par la communauté internationale.

 

C’est la rencontre avec nos interlocuteurs qui nous permet de nous y retrouver.

Carte Google Earth de la région
Carte Google Earth de la région, au centre (repaire jaune) le village de Wadi Fakin encerclé par les colonies .

 

A Wadi Foukin, nous avons eu la chance d’être accueilli par Adel, un diplomate bruxellois, originaire du village, aîné d’une grande famille de paysans. Grâce à son passeport particulier, il est venu passer quelques jours dans sa famille, ici . Il est donc très au fait de la situation du village dans l’environnement international israélo-palestiniens.De plus Adel, 45 ans environ, nous précise qu’il est né dans un camps de réfugiés…

Ce village a la particularité de se situer en Cisjordanie sur la ligne « verte », frontière internationale. Cette situation lui a permis de survivre aux destructions de villages opérés par l’Etat juif après 1948. En effet ce serait un des seuls villages dont les habitants ont été dans un premier temps expulsés puis après un arrêt de la Cour Suprême israélienne, sont revenus sur leurs terres.

Très rapidement nous sommes reçus par Monsieur le Maire dans une salle de réunion de la mairie. Cet équipement communal fait aussi office de centre culturel et d’animation pour les jeunes du village.

Monsieur le Maire présente en anglais un montage-diapo (ci dessous) expliquant la situation de ce bourg encerclé par plusieurs colonies israéliennes .

Debout Monsieur le Maire de Wadi Foukin
Debout Monsieur le Maire de Wadi Foukin

 

Nous apprenons qu’avant 1948 la commune s’étendait sur 12000 ha et qu’il en reste 1500 ha après les diverses confiscations. Ces opérations illégales réduisent par conséquence les surfaces de pâturages et le cheptel ( 300 à 150 bêtes). Actuellement Israël n’autorise des aménagements que sur 200ha, ce qui explique les constructions en hauteur.

Les projets du Maire de Wadi Foukin

Malgré tous ces événements le maire (grâce à diverses dons principalement de la Région Alsace) a des projets :

1/l’assainissement,

2/ la réhabilitation des rues du village

3/la remise en état des terrains de l’école et la construction d’un mur d’enceinte.

4/canaliser l’eau de pluie, 5/soutenir les agriculteurs dans leurs projets agricoles,

6/ favoriser l’emploi des jeunes.

Depuis…

Nous avons reçu ce mail d’Adel, retourné à Bruxelles.

Merci de votre email et de votre visite a notre village. En effet j’ai passé une semaine au village. Pendant ces 7 jours j’ai assisté à des scènes de violence sans précédent. Deux jours après votre visite, les colons ont ouvert les vannes des citernes des eaux usées vers la vallée, déversant une grande quantité d’eau tuant les plantes. Juste quelques jours après les bulldozers israéliens sont entrés en action pour détruire les champs d’olivier.
Je constate une accélération de la pression dont l’objectif est d’étrangler les habitants pour les forcer à partir vers les grandes villes. Ce regain de violence coïncide avec la décision du Parlement israélien d’appliquer la loi israélienne sur 60% de la Cisjordanie. En droit ce ci signifie annexion pur et simple de tous les territoires situées dans la zone C. Nous savons qu’Israël souhaite prendre les territoires sans leurs habitants. Il n’est dès lors pas surprenant qu’Israël accélère la répression dans cette zone pour la vider de ses habitant.
Au plaisir de vous revoir, bientôt

Une pétitions est lancée.

Prenez quelques minutes pour envoyer ce message aux adresses mails indiquées (voir ci-dessous). N’hésitez pas à diffuser largement l’information autour de vous.
Guy Perrier, pour les groupes AFPS d’Alsace et de Lorraine
Texte à copier
« Monsieur le ministre des affaires étrangères,     
Depuis 4 années, en collaboration avec des collectivités territoriales d’Alsace et de Lorraine (Conseil Régional de Lorraine, le Conseil Général de Meurthe et Moselle, la Communauté Urbaine du Grand Nancy, ainsi que les communes deTomblaine, Vandoeuvre, Villerupt, Thionville et Hussigny-Gondrange en Lorraine et Kaysersberg et Rombach le Franc en Alsace), l’association France Palestine     
Solidarité a soutenu un programme de modernisation du système d’irrigation des paysans de la coopérative maraîchère de Wadi Fukin (près de Bethléem)   
 Jeudi 11 juin dernier, l’armée israélienne est intervenue de manière tout à fait illégale et illégitime sur les terres du village et a procédé à la destruction de 14 ha de terres agricoles, y compris des installations financées par les collectivités territoriales.     
Nous vous demandons de protester après du gouvernement israélien.    
Nous vous demandons d’exiger du gouvernement israélien la réparation des dégâts causés sur les installations financées par les collectivités territoriales françaises. »    
Et à envoyer
– au Ministère des Affaires étrangères : alexandre.ziegler@diplomatie.gouv.fr – martin.briens@diplomatie.gouv.fr – anne-claire.legendre@diplomatie.gouv.fr    
– copie à Monsieur le Consul Général de France à Jérusalem Hervé Magrot, herve.magro@diplomatie.gouv.fr

 

Un point d'interrogation ...réalisme ou fatalisme.

 

Sur l’écran en vert « l’archipel » de Cisjordanie. 2020 point d’interrogation … réalisme ou fatalisme. Pourtant monsieur le Maire continue de faire des projets (voir plus haut).

Avant notre repas chez l’habitant, nous sommes allés faire un tour dans le village accompagnés du Maire

Tombé de la nuit
Tombé de la nuit
Le maire, jeune et dynamique parlant un anglais excellent, toujours très courageux nous accompagne devant cette catastrophe...
Le maire, jeune et dynamique parlant un anglais excellent, toujours très courageux nous accompagne devant cette catastrophe…
Repas dans la famille d' Adel, des courgettes farcies inoubliables
Repas dans la famille d’ Adel, des courgettes farcies inoubliables
Et toute la nuit , ces effrontées guirlandes de lumières, qui brillent pour étouffer encore plus.
Et toute la nuit , ces effrontées guirlandes de lumières, qui brillent pour étouffer encore plus.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *