Eric le boiseux

Eric le boiseux

Dimanche dernier, invités par Anne Boisaubert, nous nous sommes rendus à Mosnes, commune d’Indre et Loire qui organisait « Mosnes en fête , éditions 2020 Les métiers d’art » .

L’affiche

Avec d’autres artistes elle exposait ses dernières sculptures.

C’était l’occasion de découvrir un des nombreux villages qui jalonnent cette partie de vallée de la Loire entre Blois et Tours. Malheureusement, faute de temps nous n’avons pas eu le temps de faire plus que de nous engager dans « l’écrin des artistes » lové dans la salle polyvalente. Anne Boisaubert, Sophie Masson, Jean Claude Baumier et Eric Palacino y présentaient leurs œuvres à un public très nombreux malgré les contraintes imposées par le Covid. Comment conserver la distanciation physique réglementaire devant une peinture ou une sculpture, heureusement la contrainte du port du masque n’altère pas l’admiration par les yeux ?

Eric Palacino, le boiseux

Dans un coin de la salle un artiste semble être moins sollicité.

Eric Palacino est sculpteur sur bois. Venant du Var, il avait parcouru plusieurs centaines de kilomètres pour présenter ses œuvres à Mosnes. A cause du confinement, comme tous les artistes, il avait manqué plusieurs expositions et profitait pleinement de ce moment de rencontre.

Eric Palacino est installé dans la Provence depuis plusieurs année et il aime travailler avec les forestiers car ce sont eux qui lui apportent des bois de différentes formes car ils savent qu’il va les transformer en sculptures étonnantes. Étonnant, Eric sculpte sans partir d’un dessin ou d’esquisse, comme on l’apprend dans les écoles ; il sait dès qu’on lui amène un morceau de bois mort , il le regarde, le lit et très vite il sait en quoi il le transformera pour lui donner une nouvelle vie. « je vois en trois dimensions très facilement ». Il joue beaucoup avec les veines du bois qu’il accentue avec la gouge. Son univers est plutôt celui des créatures fantasmagoriques. Eric donne beaucoup d’importance au polissage, ses sculptures doivent pouvoir être caressées. C’est également lui qui réalise les supports souvent en fonte d’aluminium qu’il coule lui même, »le cadre met en valeur la peinture, pour mes sculptures les supports très importants . »

Eric Palacino

« Trompette des Maures », buis échauffé, bronze, ambre et fonte d’aluminium pour le support qui rappelle le fond de la mer.

« Fleur de flamme » amandier et teck noirci pour centre

« Vif argent » , épine blanche, devant des pastels de Jean Claude Baumier. Notez le socle en fonte d’aluminium coulée par Eric Palacino

« Les danseurs », Amandier, lierre.

« Ent Pubere » (l’appel de la forêt), marronnier et verre

Mes autres coups de cœur

Pastel de Jean Claude Baumier, Maître Pastelliste

« La dame à l’hermine » (Hommage à L.de Vinci) acrylique sur toile

Les derniers bronzes de Anne Boisaubert

« Beethoven » Hymne à la joie, 1er mouvement , La Fraternité; 55 cm, bronze de Anne Boisaubert, réalisé à la Fonderie d’Art Delmas de Fontaine la Guyon.
Au fond un pastel de Jean Claude Baumier

Détail du bronze Beethoven ci dessus

« Hymne à la joie » (L’envol vers le Divin), 43 cm, bronze de Anne Boisaubert

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *