Energie solaire pour le plus grand nombre en Afrique

Energie solaire pour le plus grand nombre en Afrique


Lorsque l’on traverse la nuit les villages africains de la campagne , nous sommes toujours impressionnés par l’obscurité qui règne dès 18h. Au mieux un néon éclaire une échoppe. Tout le monde vit sans lumière, les enfants s’amusent sur le bord de la route, les parents reviennent des champs et font leurs courses. Chacun rejoindra sa case éclairée par le feu et une bougie, parfois par une lampe électrique. Pour la TV on installe une batterie qu’il faut régulièrement chargée en l’emmenant au bourg;

Je me pose souvent la question sur les possibilités des enfants à apprendre leurs leçons et à faire leur devoirs au retour de l’école, dans l’obscurité.

J’ai pensé que les petites lampes, made in china,vendues dans le commerce pour nos jardins étaient susceptibles de répondre à ce besoin .

Je viens de lire dans LE MONDE
« Depuis près de deux ans, le groupe pétrolier Total a créé une filiale, reposant sur un modèle économique nouveau, dans la plus grande discrétion. Total Access to Solar a pour objectif de fournir des systèmes d’éclairage, à base d’énergie solaire, à des populations pauvres. Deux expériences pilotes ont été lancées au Cameroun et au Kenya. Une troisième va démarrer en Indonésie, en septembre. Le déploiement a plus grande échelle sera décidé d’ici à la fin de l’année, selon Emmanuel Leger, responsable du programme accès à l’énergie de Total.
Le système proposé est simple : un petit panneau solaire, qui alimente une ou deux lampes, se charge durant la journée et éclaire la nuit. Il coûte 90 euros (pour la version à deux lampes). La société en a vendu 30 000 en deux mois, et compte atteindre les 100 000 d’ici à la fin de l’année. Les produits sont stockés dans le réseau des stations-service de la marque (il en existe 4 500 en Afrique). Et distribués dans les villages par de jeunes revendeurs qui trouvent ainsi un emploi. Total assure le service après-vente et le recyclage. »

Cet article illustrait « la Responsabilité Sociale de l’Entreprise « , notion assez tendance en ce moment.

Il semblerait que , selon un rapport, Total ne paie pas d’impôt en France. Certes la RSE passe d’abord par l’impôt, financement de la solidarité en France.

Mais cette information est quand même une bonne nouvelle tant l’électricité et la lumière est fondamentale pour le développement qui passe en premier la scolarisation des enfants.

Puisse l’initiative de Total se démultiplier dans les cases des plus pauvres de ce monde.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *