Démocratie

Démocratie

Il s’agit d’une pièce de théatre créée à Orléans et mise au programme du CADO (centre national de création d’Orléans).

Il s’agissait de la 39ème création réalisées à Orléans depuis 1988.

Bref, cette pièce se jouait en se début de saison (du 21 sept au 12 octobre) et mardi nous étions spectateurs au Carré St Vincent à Orléans.

democratie.1191489678.jpg

J’en parle dans cette note parce que, malgré sa durée (près de 3h avec entracte), je ne m’y suis pas ennuyé (contrairement à d’autres spectateurs…). Pourquoi ?

C’est une pièce tirée de l’Histoire contemporaine ; Willy Brandt (une grande figure allemande, ancien maire de Berlin Ouest quand celle-ci était divisée dramatiquement en deux) accède au pouvoir de Chancelier d’Allemagne de l’Ouest .

Dès son accession au pouvoir de cette homme de gauche dans lequel des allemands espéraient beaucoup, les obstacles surgissent.

Le principal obstacle vient des conservateurs de son parti le SPD qui n’acceptent pas tous les actes d’ouverure : la coalition avec les libéraux, les traités qu’il signe avec l’Alemagne de l’Est, le Russie, la Chine. Heureusement il remporte de nouvelles élections ce qui le conforte dans ses positions malgré des conflits sociaux internes.

Pour cela il sera « soutenu » par un collaborateur qu’il va chercher hors du sérail (un ancien ouvrier). Dès le début de la pièce ce Günter est montré comme espion d’Allemagne de l’Est.

Progressivement les conservateurs alliés à l’espion devenu ami provoqueront sa perte, et il démissionnera en mai 1974.

Il avait obtenu le Prix Nobel de la Paix (reconnaissance internationale) et était toujours admiré du peuple allemand.

Je ne sais pas pourquoi en suivant cette pièce j’y ai vu toute l’Histoire contemporaine dans notre pays : De Gaulle battu par Giscard , ce dernier battu par Chirac, Mitterand en fin de mandat incapable de rénover et de s’ouvrir . Le duel entre le conservatisme, le repli sur soi et l’ouverture.

Et je pensais à notre Président actuel, son ouverture et les réticences de son camp qui s’expriment déjà. Sa difficulté est peut être de vouloir faire le grand écart entre extrême droite et social. Je pensais aussi à Ségolène Royal constamment attaquée par les siens lorsqu’elle lançait une idée nouvelle.

Mais n’y a-t-il pas avec la candidature de Ségolène Royal une avancée dans la démocratie parscequ’elle est femme. Toutes ces histoires de pouvoir ont été mené par des hommes et uniquement par eux. Élire une femme n’est-il pas déjà une ouverture.

Il est significatif de voir dans la pièce, l’utilisation extraordinaire qui est faite de la publication d’une liste des femmes qu’il recevait. Faire plonger un homme politique parcqu’il est « un homme à femme » est cent fois plus facile que d’attaquer à sa politique quand on cherche le pouvoir. Alors on dit que les femmes ont un rôle en coulisse considérable dans la politique, est ce bien réel, n’est ce pas un alibi .

Voilà j’ai aimé cette pièce parcequ’elle nous éclaire sur la complexité de la démocratie parcequ’elle est menée par des hommes, ces êtres si fragiles.

J’ai aimé cette pièce parcequ’elle est une véritable leçon d’histoire contemporaine. Le mur de Berlin est tombé faut-il l’oublier si vite ?

J’ai aimé cette pièce parcque pour moi elle réhabilite un grand homme, Willy Brandt, à juste titre Prix Nobel de la Paix parcequ’il a oeuvré plus que tout autre pour le rapprochement des hommes. Il est mort en 1992 il a vu le mur tomber, heureusement.

Voir auusi : http://www.evene.fr/livres/livre/michael-frayn-democratie-29661.php

Une réaction au sujet de « Démocratie »

  1. C’est toujours beau l’histoire des grands hommes de notre monde. Et il en faut pour faire avancer la paix.
    Petite remarque sur Ségolèle Royale. Ce n’est pas une ouverture que d’être une femme, je crois qu’elle s’en est abusivement servi. Trop à mon sens, la femme est l’égale de l’homme rien de plus. J’aurais préféré et je préférerai l’entendre sur des valeurs de gauche. Est ce que l’on entend Segolene Royale sur les franchises, les régimes spéciaux, la nouvelle lois de répression des immigrés ?. Si elle parle c’est trop bas…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *