Bernice KING, fille de Martin Luther King

Bernice KING, fille de Martin Luther King

Un long article, la page 14 du Journal Le Monde lui est consacré. Elle raconte sa vie, la mort de son père, son besoin de père et sa vocation, pasteur.

Elle conclue son article :

« Moi je veux m’adresser aux jeunes …Faire en sorte que dans leurs rêves, les enfants ne se demandent plus : « Comment pourrais-je bien devenir riche?, mais « comment vais-je pouvoir améliorer le monde plus tard ? ». C’est tout de même plus excitant !

 » Dieu m’a fait un cadeau du nom de King, qui veut dire roi. Mon père était un roi, c’est à dire qu’il a toujours levé la tête, comme le  font  les souverains sur leur trône, pour avoir une plus large perspective sur ce réseau de liens inextricables qui unissent les humains dans un même destin. Il a toujours  refusé d’être sujet, réduit à l’humiliation, à la ségrégation.

 » Eh bien , c’est le message que je veux faire passer aux jeunes. Soyez des kings ! Soyez des rois ! Choississez  votre vie, vos valeurs, vos références. Ne soyez  plus  sujets … »

Bernice King : « Ça bout sous la surface »
LE MONDE | 16.02.08

© Le Monde.fr

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *