Benoit XVI

Benoit XVI

Ca ne s’arrange pas

Dans une précédente note, avec le conflit Israël Liban, je dénonçais comme des milliers de femmes et d’hommes dans le Monde, la guerre des civilisations ou le conflit entre l’Occident et l’Orient. Ce conflit est emmené d’un coté par le Président américain (le croisé de XXI siècle) et  Ben Laden (pour simplifier et être clair).
Dans la même note j’espérais que le Pape pourrait avoir un rôle modérateur. En effet l’Evangile,  la référence de l’Eglise Catholique prône la tolérance, l’amour du prochain.
Au contraire, lors de son voyage en Bavière son pays natal, le Pape s’est fait lui aussi « croisé ». En effet il n’hésite pas à reprendre un épisode ayant opposé, au XIV siècle, les empereurs chrétiens de Constantinople aux juristes musulmans : « Montrez moi ce que Mahomet a apporté de nouveau. Vous ne trouverez que des choses mauvaises et inhumaines, comme le droit de défendre par l’épée la foi qu’il prêchait ».
Pourquoi, dans cette période de tension, le Pape prend lui aussi l’épée .
Il pouvait si facilement reprendre du Coran ou de l’enseignement de Mahomet les préceptes plus pacifiques, mettant ainsi les islamistes en contradiction. Et surtout  ses propos auraient  valorisés les millions de personnes qui ont la foi en Dieu enseigné par le Coran.   

Les modérés musulmans qui veulent privilégier la paix et le dialogue sont balayés.

Vous me direz : tout le monde n’écoute pas les discours du Pape (sauf sur les préservatifs !) ! Certes,  mais je pensais, je pense encore malgré tout, que le Pape, personnage reconnu dans le Monde entier, aurait pu prendre un tout petit peu de recul ;  d’autant plus que les commémorations du 11 septembre lui en donnait l’occasion.
A la place d’un discours de paix on a un discours de va-t-en guerre pour préserver la Foi chrétienne.
Heureusement que les millions de chrétiens ne l’attendent pas pour continuer à cultiver leur Foi, dans l’amour du prochain et le respect de l’Homme .

@import url(http://medias.lemonde.fr/mmpub/css/blog.css);

Malheureusement les informations de ce jour font état d’une énorme polémique entre le Chef de l’Eglise Catholique et des responsables musulmans de plusieurs pays.
J’ai l’impression qu’une nouvelle affaire des caricatures s’annonce. La dernière affaire avait été provoqué par les islamistes (voir les investigations effectuées depuis), celle-ci est lançée par le Pape.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *