Ce liban qu’il faut abattre suite

Ce liban qu’il faut abattre suite

Dans une précédente note je regrettais que le Pape n’est pas profité de son audience pour appeler à la Paix au Proche Orient.
Je lis dans "le Monde" daté du vendredi 4 août que Benoit XVI a lançé un appel à l’arrêt des hostilités et plaide pour "une solution politique définitive".
Malgré son peu d’empressement (comme beaucoup) j’espère qu’il sera entendu. Il semblerait que les choses avancent doucement ces dernières heures.
Cet article rappelait que pour Jean Paul II lors d’un synode de tous les évêques libanais en 1995 "le Liban est plus qu’un pays. C’est un message" (message de concorde entre Orient et Occident, entre orthodoxie et catholicisme, entre islam et christianisme).
Ce message est très d’actualité, qu’en est-il de la concorde entre Orient et Occident . Les grands de ce Monde sont entrain de mettre très sérieusement à mal cette concorde. Le Liban en était le symbole, c’est pourquoi que j’inventais le mot de symbolocide pour caractériser l’attaque actuel du Liban.
Quel monde … chez nous les files de voitures des vacanciers, labas au Liban, à Gaza, à 3 heures de vol de Paris  des files de voitures d’hommes et de femmes qui fuient les bombardements.

Les médias nous parlent aussi d’hommes qui quittent leur famille bombardée pour entrer dans la clandestinité et combattre dans les rangs du Hezbollah ou des groupes armés palestiniens.
Au fait comment l’occupant appelait les maquisards en 1940  ? Des terroristes ! …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *