Prendre sa voiture, la laisser sur le parking et partir sur les chemins balisés du Domaine de Ciran en Sologne, voilà notre après midi de lundi de Pentecôte.

L’entrée du Domaine

Plongée dans la nature

Pas besoin d’équipement … des yeux et des oreilles aux aguets et son appareil photo naturellement !

Ambiance sonore

Apprendre en se promenant

Des jeux sont proposés sur le bord du chemin…

Pourquoi ce Domaine est dans le périmètre de Natura 2000 Sologne

Quelques photos

DSC03413 DSC03371 DSC03374 DSC03409 DSC03379 DSC03404 DSC03390 DSC03382 DSC03380 DSC03386
<
>

Pour en savoir plus :

Domaine du Ciran, à quelques kilomètres d’Orléans

 

La semaine dernière je suis allé visiter la Faïencerie de Gien avec un groupe d’amis.

La faïencerie de Gien est un des joyaux du département du Loiret . Cette usine, plus précisément cette Manufacture a été créée par un anglais en 1821, Thomas Hulm . La guide nous a indiqué que les anglais étaient à cette époque les seuls à maîtriser certaines  techniques . Cela explique cette implantation étrangère voulue par la Restauration. Les proximités de la Loire pour le sable (la faïence est constituée d’argile, de kaolin et de sable broyé) et le transport, de la Sologne pour le bois, de la région parisienne pour les clients potentiels explique l’installation à Gien.

.

Entrée de la Manufacture qui se situe au centre de Gien en bordure de Loire sur plusieurs hectares

Une Manufacture

Comme cette dénomination l’indique, la main d’œuvre tient la part principale de l’activité de la Faïencerie de Gien . Actuellement 150 personnes y travaillent.

 

Au fond les fours de différentes températures qui fonctionnent 24h sur 24h . Les opérateurs tiennent ces fours à une température réglée au degré. Des écarts auraient des conséquences graves.

Comme tous les visiteurs, je me suis beaucoup arrêté devant les personnes au travail ; les explications de la guide étaient très intéressantes mais les gestes des salariés (es) semblaient impressionner encore plus.

La naissance des pièces.

Je n’ai pas vu personnellement la technique du moulage pour les pièces creuses qui semble être très utilisée. Les deux techniques, moulage ou tournage-pression, nécessitent un gros travail manuel d’ébavurage et de nettoyage avant finition. Ces postes de travail sont nombreux et demandent d’être très précautionneux car la faïence à ce stade est très très fragile. Dans cette vidéo remarquez que  le bruit ambiant est ponctué de tintements particuliers provoqués par les petits coups que donne l’opératrice pour s’assurer de l’absence de fêlure.

Il travaille ici depuis plus de 40 ans (bientôt en retraite) et il sillonne l’usine pour approvisionner les différents secteurs.

Attention fragile ! prêts pour Pâques.

La décoration

Présentation des différentes techniques de décoration (peintures, lithographie, décalcomanie) sur biscuit, sur émail,

 

Les fileuses

Dans cette vidéo, noter la discussion entre Claude et une décoratrice sur la technique de peinture qui s’apparente à l’aquarelle.

Vue d’ensemble de l’atelier de décoration

Un coin de la boutique ouverte à tous.

Dans la cour, pensées pour des anciens de la Manufacture, salariés et citoyens.

Sur ce onzième billet, nous  « ne verrons pas le jour », non que nous avons été débordé, mais tout simplement parce qu’en novembre la nuit tombe vite, vers 17h en Iran.  Souvent nos visites ou balades se sont déroulé la nuit, du moins au crépuscule. Ces heures de la journée donnent des spectacles majestueux. Malgré les déconvenues de musées allant fermer, nous avons profité des splendides illuminations sur lesquelles les autorités culturelle ne lésinent pas.

Vu du ciel

Des autoroutes éclairés sur des centaines de kilomètres, des villes illuminées comme chez nous au moment des fêtes de fin d’année, des magasins claires comme en plein jour, vu d’avion, la nuit iranienne c’est une multitude de points lumineux de deux couleurs principales le blanc et le jaune. Parfois de grands rectangles lumineux excitent notre imagination : prison, usine super surveillée, camp militaire, entrepôt. A terre tout est plus simple, l’Iran est une nation riche en énergie électrique et elle s’en sert pour le bien être des iraniens.

Téhéran illuminée

La tour Azadi ( la liberté) de 45 m de haut achevée en 1971 pour les fêtes de 2500e anniversaire de la monarchie. Elle a été construite par un jeune architecte de 24 ans.

Ci dessous une galerie de peintures vue dans le sous-sol de la Tour Azadi, transformé en Centre Culturel. Merci de traduire ce texte de présentation des peintures.

IMG_1733 IMG_1732 IMG_1742 IMG_1741 (1) IMG_1739 IMG_1738 IMG_1736 IMG_1735 (1) IMG_1734
<
>

Ispahan, crépuscule sur la Place Royale

Place Royale et la Mosquée de l’Imam

Coté oriental de la place Royale, la mosquée du Cheikh Lotfollah

Dôme de la Mosquée du Cheikh Lotfollah, celui qui change de couleur en fonction du soleil…

Ispahan, le pont à Trente trois arches

Nous cherchions le fameux pont d’Ispahan et nous sommes tombés sur le « Si-o-se pol » ou Pont aux trente trois arches. Ce pont a été construit en 1600. Nous avons parcouru ses 295 m de long . Et nous avons été charmé…Sous une arche un jeune garçon chantait. On aurait dit qu’il honorait ce fleuve, le « Zayandeh roun » et le suppliait de s’écouler de nouveau. En cette saison beaucoup de cours d’eau sont à sec, le grand drame des iraniens, la pénurie d’eau dû au réchauffement climatique.

 

Yazd, la lumière dans le désert

 

Des tours à vent séculaires pour la climatisation de cet hôtel restauré

 

La Mosquée , comme un phare dans la nuit de Kahsan

Mosquée Agha Bozorg

Une des maisons privées

Shiraz, la douceur du soir

Dans le Jardin du Paradis

Auprès du Mausolée de Hafez (voir aussi sur billet Iran 3)

Nos nuits privées

Il y a eu la première nuit dans le train auto-couchettes Téhéran-Chiraz

Coucher de soleil vu du train

 

Et nos chambres  dans les hôtels de luxe et de charme des vielles villes iraniennes où nous nous avons fait escale. Ces hébergements ont été tous superbement restaurés. Dans les décorations les architectes ont recherché les fastes d’antan, ces lieux où se retrouvaient les voyageurs des siècles derniers ou les invités des grands commerçants.

Notre chambre à Yazd, Hôtel Meir

A Kashan, Negin Hotel

Dernier coucher de soleil iranien

Le soleil brille de ses derniers feux, sur Qom, symbole …

Demain nous serons dans l’avion pour le retour vers la France, avec dans la tête plein d’images et de rencontres. Avec l’espoir de les revoir comme chaque fois que l’on rencontre une personne attachante.

Vendredi dernier nous étions à l’ombre, au cimetière du Père-Lachaise. Notre guide, Roger Vanni , plein d’humour, nous a fait visiter ce haut lieu du patrimoine parisien.

Plan du Cimetière

Infos générales sur le cimetière du Père-Lachaise.

Il se situe dans l’Est parisien dans le XXieme arrondissement.

A l’origine, le quartier était trop populaire pour les parisiens. La Ville de Paris a dû faire du « marketing  » pour promouvoir sont nouveau cimetière au début du XIX siècle . Depuis les choses ont changé … Nous avons tous en mémoire les images de énormes défilés  derrière la dépouille de personnalités parisiennes (écrivains, chanteurs, militants, hommes politiques, etc… ) . Il y aurait toujours de la place, car la ville de

Une chapelle restaurée par la Ville pour un columbarium

Paris s’attribue le droit de remplacer les tombes laissées en désuétude malgré les concessions très anciennes à perpétuité.

Tombes en ruine

Il s’étend sur une surface de 43 hectares et 93 ares (439 300 m2) . 70 000 tombes y sont implantées. 5300 arbres font de ce lieu un havre de paix, bien ombrages, l’un des parcs parisiens les plus fréquentes (et 3,5 millions de visiteurs par an) et pas seulement des touristes mais des parisiens amoureux de nature.

Lecture en compagnie de Paul Eluard

Rendez vous…

L’homme (Roger notre guide) et sa corneille

J’ai vécu cet après midi comme si j’étais à la bibliothèque, feuilletant différents livres et laissant de nombreuses  pages  pour la prochaine fois. Je vous livre les images sur lesquelles je me suis arrêté; aidé par la connaissance, des anecdotes et la gouaille de Roger Vanni notre guide. Merci à l’association orléanaise, vert et tranquille . qui organisait cette sortie.

Un  livre d’histoire

Sergent Hoff 1836-1902 Défenseur de Paris lors du siège par les prussiens. Très populaire à Paris, puis accusé par la presse d’être espion, il finit gardien de l’Arc de Triomphe. Sculpture de Bartholdi.

Victor Schoelcher 1804-1893, dont les cendres ont été transférées au Panthéon en 1949

Félix Faure 1841-1899 Président de la République décédé à l’Elysée…

Francois Raspail 1794-1878 . Sculpture de Antoine Etex représentant Henriette tendant le bras à travers le soupirail de la prison de son mari victime de ses idées

Détail

Eugène Pottier 1816-1887 poète et révolutionnaire, auteur des paroles de l’Internationale

Un livre d’art

D’après notre guide Roger Vanni, l’écrivaine Colette fut le modèle de la femme libre.

Alfred de Musset 1810-1857 écrivain sous son saule qui est remplacé régulièrement

Détail

Fréderic Chopin 1810-1849 célèbre musicien toujours fleurie aux couleurs de la Pologne

Robert Planquette 1848-1903 compositeur d’opérettes (« les cloches de Corneville »)

Devant cette tombe notre guide nous a distribué les paroles de chanson : « Ma petite entreprise, Connait pas la crise Epanouie elle exhibe Des trésors satinés Dorés à souhait…. » ce qui va bien avec l’épitaphe « Tant aimé »

Paul Baudry 1828-1886 peintre

Sur la tombe d’Edith Piaf 1915-1963

Michel Petruccini 1962-1999 musicien de jaz

 

Mano Solo 1963-2010, chanteur guitariste, dessinateur, présentateur de radio, fils de Cabu.

Annie Girardot 1931-2011 actrice

Oscar Wilde 1854-1900, écrivain irlandais . le tombeau a été sculpté par Sir Jacob Epstein. il a été entouré de verre  par le gouvernement irlandais à cause de dégradations

Un livre sur notre société

Le journaliste franco-sénégalais de France 24 Jean-Karim Fall, grand spécialiste de l’Afrique, est décédé brutalement vendredi 26 mai 2017 à l’âge de 59 ans, alors qu’il couvrait le sommet du G7 en Sicile, a-t-on appris auprès du groupe France Médias Monde.

Edouard Branly 1844-1940 la croix et la terre au sommet de la pyramide

Allan Kardec 1804-1869 spirite, cette tombe est l’objet de beaucoup de dévotion et de mercantilisme, d’après le guide.

Tombeau de Sylvie Fournier épouse de Jean Louis Fournier, écrivain, humoriste et réalisateur, complice de Pierre Desproges. Voir l’épitaphe amoureux et tout en optimisme.

Un livre de souvenirs collectifs

Le Mur des Fédérés sur fond de logements populaires. 147 fédérés y ont été fusillés le 28 mai 1871

IMG_8785 IMG_8784 IMG_8782 IMG_8780 IMG_8778 IMG_8774 IMG_8773 IMG_8760 IMG_8761 IMG_8765 IMG_8766 IMG_8776
<
>
Ce monument en pierre d’Alsace rappelle la forme du triangle porté par les déportés sur leur tenue. Cet ensemble est dédié aux déportés politiques (triangle rouge) et plus particulièrement aux déportés NN (Nacht unt Nebel) nombreux au camp du Struthof. La sculpture en bronze est une réplique de celle de Georges Halbour (Le Gisant) que l’on peut voir sur à l’entrée du camp sur le site du Struthof.

Un livre de méditation

La postface

Pas loin de là, une tombe est toujours fleurie, c’est celle d’une jeune fille de 15 ans, qui nous rappelle la folie d’ « abrutis » le soir du 13 novembre 2015 au Bataclan.

La rose déposée sur la pelouse du Jardin du souvenir…elle aurait pu être blanche

 

De retour de notre séjour quasi annuel à Lanslebourg, Valcenis, je voudrais vous faire partager un joyau de l’art savoyard, les peintures murales de la chapelle Saint Sébastien à Lanslevillard.

 

Sur les hauteurs de Lanslevillard, plantée sur un rocher qui domine la vallée de l’Arc, la chapelle Saint Sébastien.

La chapelle Saint Sébastien est l’une des innombrables chapelles que l’on peut découvrir en parcourant, les chemins de cette région de Haute Maurienne. Ces édifices religieux constituent une part très importante du patrimoine savoyard.

Sur deux murs de cette chapelle, la vie de Jésus se déroule en une bande dessinée étonnamment conservée.

Ces peintures murales ont été réalisées au XVe siècle, vraisemblablement pour reprendre les spectacles « jeux de mystères » qui étaient organisés par le clergé pour raconter l’Evangile et la vie des saints aux villageois.

L’artiste est inconnu, peut être était-il originaire de la région de Turin toute proche et riche de ces œuvres.

On sait que cette décoration d’une ancienne caserne a été commanditée par un riche donateur local qui avait été guéri de la peste grâce au saint martyr. Il est peint dans un coin de la chapelle :

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Plus »

Nous étions à La Rochelle …et pour notre retour à Orléans nous décidons de faire un détour vers le sud pour visiter Saintes.

Cette ville de plus de 25 000 habitants est la deuxième ville du département de Charentes Maritimes. Aubaine elle se situe sur l’autoroute A10 qui nous permettra de remonter plus rapidement après cette courte visite. A Saintes nous nous trouvons sur le parcours occidental du Chemin des pèlerins de St Jacques de Compostelle ; celle qui part de Paris, passant par Orléans, Tours, Poitiers, Saintes puis Bordeaux, Bayonne, Saint Jacques. Ce mercredi nous ne sommes pas pèlerin, car nous parcourons ce chemin en voiture à la vitesse de l’autoroute.

Heureusement la visite de Saintes ne nécessite pas le baton de pèlerin et nous pouvons visiter la Basilique Saint Eutrope et nous émerveiller dans l’église basse ou crypte accessible en sortant de la Basilique (signalétique à revoir).

 

 

La basilique Saint Eutrope

Le clocher de la basilique, haut de 80m, don de Louis XI

Saint Eutrope est un martyr chrétien. Il serait d’origine grecque et envoyé en Gaulle par le pape pour évangéliser la Saintonge.

Intérieur de la Basilique haute, style gothique flamboyant du XVième siècle

Cette région est très ancienne, elle a été colonisée par les romains. Les vestiges de cette périodes sont nombreux  comme  les arènes très bien conservées.

Arènes construites sous le règne de Claudius dans cette ancienne capitale de la province romaine d’Aquitaine; Au fond le clocher de la Basilique Saint Eutrope

La crypte ou Basilique basse

Entrée dans la crypte

Plus »

3 heures d’avion AR , 4 jours de vacances en Corse avec le soleil au rendez vous . C’est ce que nous avons vécu l’autre semaine invités par un ami .

J’en ai rapporté quelques photos et je vous en propose dans ce billet.

LE SOLEIL

Toutes les fleurs semblent honorer le soleil qui leur donne leur couleur... comme des jeunes filles fières de leur bronzage de velours.

Toutes les fleurs semblent honorer le soleil… comme des jeunes filles fières de leur bronzage de velours.

comme les raisins dorés qui permettent de savourer le vin rosé légendaire.

comme les raisins dorés qui permettent de savourer le vin rosé légendaire.

Chaque soir il nous quitte lui aussi en beauté.

Chaque soir il nous quitte lui aussi en douceur.

ou en étincelles flamboyantes...

ou en étincelles flamboyantes…

Plus »

Les saint-ponais sont les habitants de Saint Pons de Thomières (Hérault)…

 

C'est ici

C’est ici

Saint Pons de Thomières est une commune de près de 2000 habitants, au Nord-Ouest de Béziers, au pieds des Cévennes.

Saint Pons se situe entre les vignobles du Minervois et celui de St Chinian .  Cette bourgade se situe dans les Cévennes, le réservoir de pluie du Languedoc. Saint Pons se marient l’eau et vin  !

Fin juillet 2016, nous avons eu la chance de passer un moment avec L., Saint-Ponais de toujours. Avec lui nous avons partagé sa passion pour le Pays. Il nous a fait visiter sa cathédrale, la célèbre carrière de marbre blanc, rose. Et lors de soirées inoubliables L. nous a fait découvrir son trésor nommé truffe et fait rêver de grottes. Plus »

Je ne suis ni un archéologue, ni un spéléologue,  mais avec mon épouse nous avons découvert une caverne en plein Limoges.

Lundi dernier nous étions de passage dans cette ville après avoir fait quelques achats chez Jacques Perguay à Aixe sur Vienne , le porcelainier pour lequel j’ai fait un reportage sur ce blog il y a quelques années .

Nous ne connaissions pas cette ville pourtant voisine de notre région. Je voulais voir cette gare que l’on dit exceptionnelle par son architecture.

IMG_9298 (1)

La gare construite en 1929, dont le campanile s'élève à 61 m

La gare construite en 1929, dont le campanile s’élève à 61 m

En descendant l’avenue du Général de Gaulle, qui longe les voies de chemins de fer juste avant qu’elles s’engouffrent sous la ville, nous avons été intrigués par un fond d’une cour verdoyante. Pas d’enseigne sur l’avenue, pas de signe apparent d’un commerce surtout sur cette artère plus dédiée à l’hébergement (hôtels)  que commerçante, notre curiosité est à son comble. Nous nous engageons sous le porche comme dans un boyau de grottes. L’atmosphère est un peu sombre mais des fresques sur les murs rendent les lieux plus intriguant encore.

Le couloir décoré

Le couloir décoré

A l’air libre, au centre de la courette, un jet d’eau anime un petit bassin . Arbustes, plantes vertes et lierres envahissent ce petit espace. Ce lieu a dû être occupé … car un vieux vélo appuyé au muret, semble avoir été oublié là .

IMG_9315IMG_9313 (1)

Nous poursuivons notre exploration. Devant nous, envahit par le lierre, la façade d’un atelier du XIXè siècle de deux petits étages, se dessine. Les immeubles de plusieurs étages qui l’entourent semblent l’écraser . A travers les vitraux de cette construction industrielle apparait un timide éclairage. Une enseigne délavée « JM chaussures » , m’interroge . Est-ce une ancienne fabrique de chaussures ? Compte tenu des quelques notions de géographie qui me restent il me semble que Limoges est d’abord le pays de la porcelaine et pas des chaussures !

En observant plus assidument nous devinons des ombres, cette maison serait-elle habitée. Nous poussons la porte.

Nous nous trouvons dans une caverne où les stalagmites seraient l’empilement des boites de chaussures et les plantes vertes du plafond les stalactite. Nous progressons avec prudence dans cet univers étranger.

IMG_9300

Ces boites sont partout à même le sol, sur les meubles, même sur un piano, dans un vieux placard, sur des rayonnages d’un autre temps. Très vite mon épouse est stupéfaite par le prestige des marques de chaussures en vente. De plus des étiquettes annoncent des prix de soldes.  Il y a l’embarras du choix, pour avoir chaussure à son pieds.

IMG_9305

Des marbres, des peintures sur les murs veulent transformer le lieu en musée. Le coté antiquaire domine.

IMG_9306

 

Progressivement la singularité de la décoration nous apparaît moins étrangère et nous parcourons les lieux avec émerveillement. Avec l’accord de la propriétaire (peut être) des lieux je peux faire des photos.

Pendant ce temps ma spécialiste es chaussures poursuit son exploration. Dans le labyrinthe de chaussures, entre les stalagmites des boites de chaussures,  elle s’arrête, prend entre ses mains un modèle, l’admire sous toutes ses faces et précise satisfaite  « c’est ma pointure regarde comme elle irait bien à mes pieds cet été ! »

Notre bonheur est maximum quand la caissière-propriétaire (peut être) nous annonce que nous sommes dans un lieu unique en France. Nous venons de découvrir un trésor, celui des soldes de chaussures aux marques prestigieuses.

Heureux nous poursuivrons le temps d’un après midi notre recherche d’autres lieux du Limoges insolites puis nous repartirons vers Orléans.