La civilisation minoenne.

« Un monde miraculeusement étranger à l’agressivité et à l’angoisse apparaît devant nous ; une vie unique, miraculeusement égale à elle-même, traverse les êtres humains ou divins, féminins ou masculins, végétaux ou animaux qui ondulent devant nos yeux comme emportés par la brise marine. On pense à la Grande Paix de Matisse « calme, luxe et volupté » et on sent renaître en soi l’image archétypique de l’âge d’or et de l’amitié universelle. »

K. Papaioannou  « L’art grec » , Editions Lucien Mazenod

C’est juste et c’est l’impression que nous avons eu en visitant les sites archéologiques de Festos et Gortis, au sud dans la pleine de Messara, Gourmia à l’est et Cnossos le plus connu dans les environs d’Héraklion. Et surtout la salle provisoire du Musée d’Archéologie d’Héraklion, fermé au public depuis plusieurs années, qui  concentre les principales trouvailles des archéologues depuis un peu plus d’un siècle.

Il y a  4000 ans, les artistes habitant cette petite île ont réalisé des merveilles en céramique, en peinture, en architecture, en orfévrerie. C’est vraiment extraordinaire quand on sait que cette civilisation est contemporaine des Empires Egyptiens et antérieure à celle de la Grèce antique. Je pense que la beauté des paysages, le bleu du ciel, la plénitude de la mer, la douceur de la nature,  y sont pour beaucoup dans ces créations.

Cette coupe a été façonnée entre 1800 et 1700 avant JC. Musée d'Héraklion.

Cette coupe a été façonnée entre 1800 et 1700 avant JC. Musée d'Héraklion.

Toujours inspiré de la nature, pendentif en or orné de deux frelons (2000 à 1700 av. JC). Musée d'Héraklion.

Toujours inspiré de la nature, pendentif en or orné de deux frelons (2000 à 1700 av. JC). Musée d'Héraklion.

Bague de Minos (1500av. JC) . Musée d'Héraklion

Bague de Minos (1500av. JC) . Musée d'Héraklion

Rhytron en cristal de roche (1450 av JC). Musée d'Héraklion.

Rhytron en cristal de roche (1450 av JC). Musée d'Héraklion.

Rhyton (vase) en forme de tête de taureau venant du palais de Cnossos (1600-1500 av JC). Musée d'Héraklion.

Rhyton (vase) en forme de tête de taureau venant du palais de Cnossos (1600-1500 av JC). Musée d'Héraklion.

Partie de site de Cnossos, reconstituée au début de 20è siècle.

Partie de site de Cnossos, reconstituée au début de 20è siècle.

cnossos1

Cnossos, appartements de la reine, le Bain des dauphins.

Cnossos, appartements de la reine , le Bain des dauphins (reconstitution).

Déesses aux serpents venant de Cnossos (1600 av JC) . Musée d'Héraklion.

Déesses aux serpents venant de Cnossos (1600 av JC) . Musée d'Héraklion.

Festos, palais d'été. Le théatre, peut être le plus vieux du monde.

Festos, palais d'été. Le théatre, peut être le plus vieux du monde.

Tables verticales sur lesquelles sont gravées les lois de Gortis (VI av JC), une codification des droits du citoyen à l'époque post minoenne.

Tables verticales sur lesquelles sont gravées les lois de Gortis (VI av JC), une codification des droits du citoyen à l'époque post minoenne.

Ces gravures ont été découvertes par un italien en 1884. Leur hauteur totale est de 1,5m, sur une longueur de 9 m. Actuellement ce « mur » est abrité par un bâtiment et protégé par de hautes grilles, ce qui rend la photographie en amateur très compliquée. La photo ci dessus ne représente qu’un petit morceau de cette inscription. Nous avons été enthousiasmé par ce vestige en pensant qu’il y a 2500 ans environ, des hommes avaient codifié ainsi la vie de la cité . La Grande Inscription prévoit des règlements sur les questions du droit familial et l’héritage. Par exemple: la donation entre époux, le pouvoir paternel, le rachat d’un esclave à l’étranger, la responsabilité pour les dettes d’un défunt, le viol et l’adultère, etc…Pour les archéologues les cités crétoises furent les premières cités grecques à enregistrer et à codifier les lois. Nous avons eu la chance de trouver un petit livre où est traduit les 12 « colonnes » ou chapitres ;  « La grande Inscription du Code de lois de Gortyne » d’Adanis S. Vasilakis, Editions MYSTIS HERAKLION. Passionnant !

Ce sarcorphage d'Agia Triada (1340 av JC).

Ce sarcorphage d'Agia Triada (1340 av JC).

Site minoen de Gournia, une petite ville au bord de la mer.

Site minoen de Gournia, une petite ville au bord de la mer.

Gournia et la mer

Gournia et la mer

Crétoises... au musée d'Héraklion

Crétoises... au musée d'Héraklion

La religion, patrimoine cultuelle.

Les Monastères sont innombrables en Crète. On comprend pourquoi cette île a voulu garder son âme chrétienne malgré les nombreuses attaques extérieures.

Nous n’avons vu aucun monastère à l’abandon. Très souvent ils nichent au plus profond des vallées ou dans des contrées sauvages.

La religion orthodoxe est omniprésente. Religion et nation ne semble faire qu’un.

L’art byzantin :

Panagia de Lumbinies, à Fodèle, la première petite église byzantine que nous avons visitée, à l'ouest d'Héraklion.

Panagia de Lumbinies, à Fodèle, la première petite église byzantine que nous avons visitée, à l'ouest d'Héraklion.

A l'autre bout de l'Ile, près d'Agios Nikolaos, Panagia Kéra, un bijou du X siècle.

A l'autre bout de l'Ile, près d'Agios Nikolaos, Panagia Kéra, un bijou du X siècle.

A l'intérieur de la petite église, des fresques du XIV et XV siècle. Un joyau que l'on ne peut photographier. Photo tirée du livre "Panagia Kéra" de Manolis Borboudakis.

A l'intérieur de la petite église, des fresques du XIV et XV siècle. Un joyau que l'on ne peut photographier. Photo tirée du livre "Panagia Kéra" de Manolis Borboudakis.

D'après une inscription, cette fresque a été réalisée grâce aux contributions des villageois au XIV siècle...(photo scannée)

D'après une inscription, cette fresque a été réalisée grâce aux contributions des villageois au XIV siècle...(photo scannée)

Les monastères

A Héraklion, à la cathédrale Agios Minas (XIX), la piété étonne toujours.

A Héraklion, à la cathédrale Agios Minas (XIX), la piété étonne toujours.

St Nicolas, dans le St Nicolas, icône du monastère Moni Agia Triada près de La Canée. Seul musée de monastère où la photo ne soit pas interdite et surveillée.

St Nicolas, icône du monastère Moni Agia Triada près de La Canée. Seul musée de monastère où la photo ne soit pas interdite et surveillée.

Moni Arkadi, monastère datant de 1538, haut lieu du patriotisme crétois. En 1866 un millier de personnes se sont retranchées là pour échapper à l'armée turque.

Moni Arkadi, monastère datant de 1538, haut lieu du patriotisme crétois. En 1866 un millier de personnes se sont retranchées là pour échapper à l'armée turque.

Nous avons visité 4 monastères d’Est en Ouest, partout la visite est payante, partout il y a un musée avec des collections d’icônes et d’objets du cultes remarquables. Il y a vraisemblablement un accord entre l’Etat et l’église orthodoxe pour favoriser ce tourisme. Pour nous non grecs et non crétois ces expositions sont intéressantes.

Pendant ce voyage, contrairement aux précédents (Liban, Madagascar), l’humain comme on dit en photo, n’a pas été notre priorité. La langue a été un lourd handicap. Néanmoins quelques occasions nous ont permis de conforter la réputation des crétois de très accueillants.

Mention spéciale à toutes les personnes qui a 10h du soir, nos premiers moments en Crête, nous ont permis de retrouver sans adresse, notre hôtel à Héraklion, l’hôtel Castello… et à la jeune femme qui en face de l’hôtel nous a permis de découvrir les premiers mets crétois .

A noter aussi l’amical acceuil et l’aide de tous les professionnels des hôtels où nous étions hébergés. Les restos choisis à partir des guides restent le lieu de nos principales rencontres. Nous y avons même rencontrés des … jeunes français, heureux de partager avec nous leurs aventures crétoises.

A Héraklion, sur le port, en ce dimanche, nous tentons d'entrer en contact avec ce pêcheur nettoyant ses filets pour partir le lendemain à l'aube.

A Héraklion, sur le port, en ce dimanche, nous tentons d'entrer en contact avec ce pêcheur nettoyant ses filets pour partir le lendemain à l'aube.

A La Canée, nous trouvons derrière la synagogue, un resto sympa le To Xani, tenu par toute une famille. Pour le folklore des musiciens et chanteurs animent la terrasse. Nous sommes étonnés par l’ambiance délicate et tranquille que le patron et les serveuses et serveur assurent : pas d’affolement, le patron a un mot pour chaque convive et nous constatons qu’il y a des habitués, bon signe. De l’autre coté de la rue,sous la même enseigne, une soeur de la famille tient un magasin d’art crétois. Comme on est bien ici c’est tout simplement que les cuisinières acceptent de poser devant les fourneaux traditionnels.

Au resto To Xani, à La Canée, à la cuisine.

Au resto To Xani, à La Canée, à la cuisine.

Irini Sarry tient seule le resto Sarris à Agios Nikolaos.

Irini Sarry tient seule le resto Sarris à Agios Nikolaos.

Les petites olives noires spécialités d'Irini Sarry en entrée.

Les petites olives noires spécialités d'Irini Sarry en entrée.

La surprise de Irini Sarry pour terminer le repas, le raki accompagné de figues fraîches.

La surprise de Irini Sarry pour terminer le repas, le raki accompagné de figues fraîches.

Poulpe grillé au resto Ouzeri Terzaki à Héraklion.

Poulpe grillé au resto Ouzeri Terzaki à Héraklion.

la spécialité du resto Ouzeri Terzaki, le riz aux fruits de mer.

la spécialité du resto Ouzeri Terzaki, le riz aux fruits de mer.

Une partie de la plage du centre naturiste , le repos absolu.

Une plage sur la côte sud.

Le bonheur...se baigner nu dans cette eau transparente.

Le bonheur...se baigner dans cette eau transparente.

La plage de Vaï, à l'extrème ouest est plus fréquentée..surtout par des touristes attirés par la palmeraie unique en Crète qui borde la plage.

La plage de Vaï, à l'extrème est est plus fréquentée..surtout par des touristes attirés par la palmeraie unique en Crète qui borde la plage.

Les ferry et les bateaux de croisière ont remplaçé les voiliers vénitiens du XVI siècle.

Dans le port d'Héraklion, les ferry et les bateaux de croisière ont remplaçé les voiliers vénitiens du XVI siècle.

Comme il y a 3000 ans, les artistes aiment la Crète, nous aimons flâner dans les centres villes à la découvertes d’artistes, comme ici à La Canée.

David Macfarlane devant une de ses toiles

David Macfarlane devant une de ses toiles

Plus »

Nous revenons de Crête. Nous avons fait près de 1000 km, pour voir ce que les guides conseillent sans à priori. Nous avons essayé de profiter au maximum de la mer qui entoure majestueusement cette Ile. Nous avons découvert une civilisation très ancienne et très attachante. Nous avons bénéficié de l’accueil des crétois et de leur gastronomie. En ce mois d’octobre le soleil nous a bronzé de ses rayons très généreux.

Inutile de vous raconter notre périple de 1000 km dans une petite voiture de location, ce n’est pas de l’exploration ni de l’aventure. En plus TOM TOM et le GPS était de la partie pour faciliter les retours sensibles à l’hôtel par exemple.

Bref les quelques photos qui suivent veulent exprimer mes coups de coeur. Commençons par les paysages…

Au détour d'un lacet une côte (ici au dessus de Plakia au sud)

Au détour d'un lacet une côte (ici au dessus de Plakia au sud)

La baie de Mirabello (au fond Agios Nikolaos)

La baie de Mirabello (au fond Agios Nikolaos)

La colline où se sont installés les habitants de Festos, il y a 3000 années, domine une plaine luxuriante et riche. L'olivier souvent irrigué en est le roi.

La colline où se sont installés les habitants de Festos, il y a 3000 années, domine une plaine luxuriante et riche. L'olivier souvent irrigué en est le roi.

La baie de Mirabello vu de la route de Sitia

La baie de Mirabello vu de la route de Sitia

A Zaros, à l'intérieur de la Crête, notre hôtel est dominé par le massif du mont Ida.

A Zaros, à l'intérieur de la Crête, notre hôtel est dominé par le massif du mont Ida.

A Zaros, au fond de la vallée d'où surgissent des sources , un monastère resplandissant dans le soleil du matin

A Zaros, au fond de la vallée d'où surgissent des sources , un monastère resplandissant dans le soleil du matin Détail de la roches dans les gorges au nord de Plakia

Coucher de soleil sur Hora Skafion (sud ouest)

Coucher de soleil sur Hora Skafion (sud ouest)