Voyage en Arménie (suite 8)

Voyage en Arménie (suite 8)

Une soirée à l’Opéra d’Erevan

Notre voyage en Arménie, le mois dernier, nous a permis de découvrir une partie de sa culture musicale traditionnelle .  En effet nous avons assisté à un spectacle de ballet à l’Opéra d’Erévan, dimanche 14 octobre en fin d’après .

Dans l’immense salle Alexandre Spendarian,  nous étions bien placés, grâce à Marietta notre guide qui, au  dernier moment,  a déniché des billets. J’ai pu ainsi filmer quelques séquences de ce spectacle de qualité.

L’Opéra d’Erevan construit en 1920 par Tamanian l’architecte de la ville. Sur la place on démonte au lendemain des concerts en l’hommage à Aznavour et le XVII ème sommet de la Francophonie.
La salle Alexandre Spendarian (1871-1928) considéré comme le créateur de la musique classique arménienne

Place à la danse

Par l’Ensemble de danse et de chants folklorique Tatul Altunyan

N’ayant pas le programme je ne peux préciser le nom des différents ballets, je compte sur vous pour me préciser en commentaire les titres des morceaux !

Symphonie « Blanc-rouge »

Les musiciens et leurs instruments traditionnels, le doudouk une flûte en bois d’abricotier ou de poirier, le kanon cithare sur table de plus de 70 cordes joué par les femmes, l’oud arménien à 6 cordes, le dehol tambour en bois de saule que l’on frappe avec la paume .

Le rouge…pour les danseurs et les danseuses

Un air à succès…par un ténor connu du public

Les danseurs acrobates nous rappelle que nous sommes dans le Caucase

Influences orientales

Extrait des « Danses polovtsiennes » de l’opéra  « le Prince Igor » d’Alexandre Borodine

Enfin un ténor de renommé mondiale pour un chant aux connotations révolutionnaires .

Place de la Liberté agrémentée de la statue (en premier plan) du auteur-compositeur Arno Babajanyan, compositeur et pianiste (1921-1983) et au fond l’Opéra.








Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *