Mes photos libanaises exposées à Orléans

Mes photos libanaises exposées à Orléans

Carton d'invitation (recto)
Carton d’invitation (recto)

Dans le diaporama qui suit vous trouverez les 18 photos au format A3 que j’ai eu la chance d’exposer aux convives de cette soirée .

France-Liban 45

A cette occasion j’ai découvert l‘Association France-Liban45 . Madame Rita Berger, la Présidente, a présenté les diverses actions menées dans notre ville par des bénévoles de l’Association, en matière de solidarité entre libanais français et aussi en direction de leurs compatriotes et familles restés au Liban. Et je pense qu’ils en ont bien besoin, vu la situation difficile que la guerre en Syrie leur fait endurer. Voir l’interview du représentant de l’ONU ci dessous.

https://www.mediapart.fr/journal/international/101216/le-liban-est-comme-un-homme-suspendu-dans-le-vide-au-douzieme-etage

Ils chantaient tout naturellement Fairouz…

L’Association avaient invité 15 jeunes étudiants libanais. J’ai donc découvert que des jeunes libanais étudiaient près de chez moi, à l’université d’Orléans. Forts d’avoir obtenu les meilleurs résultats à l’Université de Beyrouth, ils avaient obtenu une bourse de l’Ambassade pour poursuivre leurs études en France (master et thèse). Leur générosité et leur bonheur de vivre ont permis de réchauffer encore plus l’ambiance. Ces jeunes dansaient avec enthousiasme et conviction les danses traditionnelles libanaises. Ils chantaient presque pieusement Fairouz, l’icône libanaise, pourtant âgée de 82 ans.

J’ai eu la chance de discuter avec quelques uns ; ils parlaient facilement en Français ; ils étaient originaires pour la plupart du Sud du Liban, fief du Hezbollah, selon nos médias. Cette réalité ne semblait pas du tout les embarrasser, ils m’ont souvent précisé : « chez nous c’est calme… » .

A la soirée photographier la danseuse orientale, un des moments forts. En arrière sur le mur mes photos...
Photographier la danseuse orientale, un des moments forts de la soirée. En arrière sur le mur mes photos…

Suite à cette première expérience, je peux prêter gratuitement ces photos, collées sur un support en carton-plume noir de 32×55.

Merci à Rita, Maryan et tous les membres de France-Liban 45 pour m’avoir fait confiance et permis de dire encore mon attachement à ce pays extraordinaire le Lilan. Merci également à Chehadeh pour nous avoir fait connaître ses amis.

Voir aussi tous les billets que j’ai réalisés sur le Liban : faire « Le Liban » dans les étiquettes.

Une réaction au sujet de « Mes photos libanaises exposées à Orléans »

  1. Merci à vous et votre admiration pour notre pays
    vous avez partagez des moments de vie au Liban et vous avez emportez votre amour de ce pays
    le berceau de la francophonie

Répondre à Rita Berger Annuler la réponse.

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *